raccourcir cv

9 techniques pour raccourcir un CV trop long

Vous commencez à avoir une expérience un peu longue et vous trouvez que votre CV est un peu long. Vous avez un CV qui fait déjà deux pages et vous ne souhaitez pas aller au-delà (et vous ne devriez pas).

Pas d’inquiétude, je vais vous présenter des techniques qui vont vous permettre de raccourcir votre CV.

➡️ Découvrez les meilleurs modèles de CV et choisissez celui qui s'adapte le mieux à votre profil : Top 20 des CV les plus modernes et design (à télécharger).

1. Éviter une accroche trop longue

Si vous souhaitez rédiger une phrase d’accroche dans votre CV, évitez que celle-ci ne dépasse deux lignes.

Contentez-vous d’une idée qui pourra faire mouche auprès du recruteur.

Ceci est d’autant plus important que souvent les phrases d’accroche ne sont pas très pertinentes et n’ont qu’une faible utilité.

Vous pouvez même si votre expérience est vraiment longue vous contenter d’un titre sur le CV et ainsi ne pas rédiger de phrase d’accroche.

2. Rester sur l’essentiel concernant les informations personnelles

Ici aussi, vous pouvez gagner un peu de place en évitant d’inscrire certaines informations.

En effet, votre lieu de naissance importe peu.

De la même manière peu importe que vous ayez le permis de conduire et que vous soyez propriétaire d’une voiture.

Enfin, le recruteur n’a pas forcément besoin de savoir dans votre CV que vous êtes le parent de 2 ou 3 enfants.

Il sera toujours temps de donner ces informations lorsque vous serez reçu en entretien si la question vous est posée et uniquement si elle vous est posée.

3. Ne pas inscrire tous vos diplômes

Si vous avez plusieurs diplômes, vous pouvez peut-être n’inscrire que le dernier d’entre eux.

Effectivement si vous êtes titulaire d’un Master 2 peu importe que vous ayez eu un Bac B en 1985.

De la même manière si vous avez un CAP cuisine et un BTS en cuisine, seul le second a besoin d’être inscrit sur votre CV si vous manquez de place.

De la même manière, à moins de n’avoir que le brevet des collèges, cela n’a aucun sens de l’inscrire dans votre CV et surtout cela n’apportera rien de plus.

4. Écarter d’anciennes formations qui n’ont rien à voir avec le projet actuel

De la même manière, si vous avez suivi il y a de nombreuses années des formations qui n’ont plus rien à voir avec votre projet actuel ce n’est pas la peine de les noter.

Si, par exemple, vous avez suivi il y a 20 ans une formation en gestion des stocks et que vous êtes aujourd’hui éducateur de jeunes enfants, cela ne représentera aucun intérêt.

De même si votre formation est dépassée ce n’est pas la peine de la mentionner : une formation en dactylographie d’il y a 30 ans n’apportera rien à l’heure de la bureautique.

De la même manière si vous avez appris à réparer les voitures il y a 35 ans et que vous n’avez suivi aucune remise à niveau cela n’a aucun intérêt.

5. Regrouper certaines expériences professionnelles

Lorsque vous avez de nombreuses expériences professionnelles, il est tout à fait possible de les regrouper pour gagner de la place.

Par exemple, si vous avez 5 ou 6 contrats de quelques semaines dans le même secteur d’activité vous pouvez les regrouper simplement.

Vous pouvez écrire :

1990-1991 : divers contrats en tant qu’employé de libre-service dans la grande distribution.

Cela évitera ainsi de répéter quasiment la même chose sur 5 ou 6 lignes.

Il en est de même pour les personnes qui ont fait de l’intérim.

Contentez-vous de préciser que vous avez travaillez en intérim dans telle profession de telle date à telle date pour telle société.

6. Faire une rubrique destinée au compétences professionnelles

Ce qui compte le plus dans un CV et ce que recherche un recruteur, ce sont des compétences.

Alors peu importe que vous les ayez acquises dans l’entreprise A ou dans l’entreprise B.

Le mieux est donc de regrouper vos compétences et vos savoir-faire dans une seule rubrique de votre CV.

Cela évitera d’écrire plusieurs fois la même chose si vous avez été amené à réaliser plusieurs fois les mêmes missions dans des entreprises différentes.

Au-delà du gain de place, faire un CV de cette manière permettra un gain en termes de clarté et ainsi rapidement le recruteur pourra voir à qui il a à faire.

Si vous avez des compétences dans différents secteurs, vous pourrez tout à fait regrouper celles-ci en sous catégories à l’intérieur de la rubrique Compétences : compétences en comptabilité, compétences dans le secteur commercial…

Sur le même thème : CV par compétences : bonne ou mauvaise idée ?

7. N’inscrire que les savoirs être qui ont du sens

Trop souvent nous voyons sur les CV des qualités telles que : rigueur, sérieux, ponctualité…

Cela n’a pas forcément beaucoup d’intérêt puisqu’il est facile pour tout le monde de s’attribuer des qualités qui ne sont pas vérifiables.

Il est préférable de préciser dans votre courrier que vous êtes une personne rigoureuse car vous travaillez en comptabilité ou que vous êtes très disponible parce que vous travaillez dans le milieu hospitalier ; cela aura beaucoup plus de sens.

Les savoir-être se déduisent de votre parcours professionnel et des différentes missions qui ont pu vous être confiées tout au long de celui-ci.

8. Ne pas s’attarder sur des activités extra professionnelles qui n’ont pas d’intérêt

Souvent de nombreux candidats se sentent obligés d’inscrire des activités extra professionnelles dans leur CV.

Cela aboutit à des choses comme : lecture, cinéma, voyages.

Je peux vous assurer que cela n’a absolument aucun intérêt pour un recruteur.

Écrire cela ou ne rien écrire revient exactement au même.

Contentez-vous d’inscrire uniquement ce qui peut apporter une plus-value à votre candidature : je pratique un sport de haut niveau, je suis bénévole à la Croix Rouge, je lis des livres de développement personnel…

Sur le même thème : Les activités extra professionnelles les plus appréciées sur un CV

9. La pratique des langues

Comme pour le reste n’inscrivez cette rubrique que si elle peut avoir un quelconque intérêt pour le poste que vous envisagez.

Si c’est pour écrire « anglais niveau scolaire » pour un poste de comptable ou d’aide à domicile, vous comprendrez facilement que cela n’a absolument aucun intérêt.

En revanche, s’il s’agit d’un poste à l’international vous devrez bien sûr être très précis sur les niveaux en langue que vous détenez.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 3

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page