cuisiniers

7 compétences et qualités de cuisinier à faire figurer dans son CV

Les compétences et qualités doivent toujours figurer sur un CV. Pour être valorisées, il est important qu’elles s’appuient sur des réalisations concrètes.

Cela donnera toujours davantage de poids. Je vais passer en revue celles qui sont les plus importantes chez un cuisinier ou une cuisinière.

Sur le CV, ces mots-clés sont à insérer :

La créativité

Un cuisinier doit avoir une grande créativité lorsqu’il met en place une carte.

Cela doit clairement apparaître sur un CV.

Il est essentiel de montrer sa capacité à travailler des plats qui sont totalement différents les uns des autres.

Mais il est important également de montrer sa capacité à renouveler la carte de manière régulière de façon à fidéliser une clientèle qui ainsi ne se lassera pas.

La rigueur

Un cuisinier doit être rigoureux. En effet, la cuisine est une affaire de précision faute de quoi le plat peut être complètement raté.

Un cuisinier par sa formation est forcément rigoureux aussi il faut être très précis sur la formation reçue lorsqu’elle est évoquée sur le CV.

De la même manière, il est intéressant d’ajouter certaines techniques de préparation qui montreront d’elles même la rigueur.

La rapidité

Un cuisinier se doit de travailler de manière rigoureuse mais il doit aussi être rapide pendant les services.

Forcément, tous les clients viennent manger quasiment au même moment et tous souhaitent être servis rapidement.

Aussi, le cuisinier et son équipe doivent travailler rapidement en étant tout à fait capables d’anticiper tout ce qui peut l’être.

Dans un CV, n’hésitez pas à donner le nombre de repas préparés de manière quotidienne.

La propreté

Cela va sans le dire mais cela va encore mieux en le disant, un cuisinier doit nécessairement respecter l’ensemble des règles de propreté qui sont liées à son métier.

Cela doit passer par les règles d’hygiène lors de la préparation des différents mets, mais cela doit aussi passer par l’entretien quotidien de la cuisine après les différents services.

Le CV devra faire apparaître les formations suivies et les techniques de nettoyage utilisées par le cuisinier.

L’organisation

Il est essentiel d’avoir une excellente organisation dans le travail qui commence bien avant le début du service.

Un grand nombre de tâches peuvent être réalisées préalablement et c’est aussi à ce moment-là que l’organisation doit être réelle.

Certaines entrées froides ou desserts peuvent être préparés au préalable et ainsi faire gagner du temps au moment du coup de feu.

Le travail réalisé en amont permettra au service d’être réussi, aussi soyez précis à ce sujet dans le CV.

La gestion des commandes

Cuisiner est une chose importante mais pour cela il est nécessaire d’avoir des matières premières. Il est donc nécessaire pour un cuisinier de savoir faire les commandes de l’ensemble des produits dont il aura besoin.

Au-delà de la capacité à déterminer les quantités qu’il va être nécessaire de commander, il faut aussi maîtriser les promotions pour rendre un coût de repas le plus bas possible.

Mais aujourd’hui, un cuisinier doit aussi avoir les bases en informatique pour pouvoir commander et améliorer ses capacités de gestion.

Il ne suffit donc plus d’uniquement cuisiner mais de développer une réelle polyvalence.

Le management des équipes

En fonction de la taille de la cuisine, il peut être possible d’avoir à diriger, à former des commis ou même d’autres cuisiniers.

Cette compétence managériale est aussi très importante car le travail d’équipe est absolument essentiel aujourd’hui pour réussir.

Si des formations ont été suivies dans ce domaine, elles doivent être précisées dans le CV.

Dans ce cadre, le cuisinier doit faire preuve de patience, de sens de l’écoute mais aussi de pédagogie afin de permettre aux membres de l’équipe de progresser régulièrement.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 1

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page