Image introductive du CV de cuisinier

Comment rédiger un CV de cuisinier (avec exemple et guide)

Être un bon cuisinier dans le secteur de l’hôtellerie-restauration ne s’improvise pas, et cela commence déjà par savoir attirer les employeurs.

Il vous est nécessaire de créer un CV percutant qui pourra transmettre vos nombreuses compétences culinaires et vous démarquer des autres cuistots postulant aux mêmes endroits.

Alors, comment faire ? Voici quelques conseils et exemples qui vous aideront à construire un document qui fait mouche et à rapidement trouver le poste en cuisine qui vous attirer le plus.

Exemple de CV de cuisinier

Exemple d'un CV de cuisinier

Version texte :

Cuisinier en restaurant, 6 ans d’expérience

Victor Lechêne
Rue Albert Londres, 35000 Rennes
07 88 88 88 88
[email protected]

Profil 

Chef cuisinier organisé et résistant au stress, je suis doté d’une longue expérience en restauration qui m’a permis de développer mes capacités de création culinaire ainsi que de gestion d’équipes lors de grands services. J’ai également suivi des formations scolaires de qualité pour mieux aborder mes responsabilités et les fonctions que j’occupe maintenant.

Compétences :

  • Maniement de tous les ustensiles d’une cuisine professionnelle
  • Préparation de plus de 200 plats différents (gastronomie française)
  • Cuisson des viandes et des fruits de mer
  • Confection des desserts et des amuses-bouches
  • Nettoyage des plans de travail et des surfaces
  • Suivi des commandes (épinglage papiers et flux de travail)
  • Connaissance des chambres froides et de leur fonctionnement
  • Gestion d’une grande équipe en cuisine
  • Résistance au stress et à la fatigue
  • Aisance relationnelle et communication facile

Expériences professionnelles

Chef cuisinier à l’hôtel-restaurant étoilé le Millenium de Rennes (35)
Octobre 2017 – aujourd’hui

  • Coordination de toute l’équipe de cuisine (15 employés)
  • Gestion de 400 commandes par service et de l’envoi en chambre si besoin
  • Spécialisé dans la préparation des plats salés et entremets
  • Aide à la préparation des desserts et autres mets sucrés
  • Apprentissage délivré aux commis et aux nouveaux employés
  • Gestion des retours clients et demandes précises (allergies, ingrédients en moins)
  • Compte-rendu régulier auprès du directeur de l’établissement

Chef cuisinier au restaurant Les Compères de Lorient (56)
Juin 2015 – octobre 2017

  • Coordination de toute l’équipe de cuisine (6 employés)
  • Gestion de 100 commandes par service durant la période estivale
  • Mise en place d’une nouvelle carte et préparation des plats associés
  • Spécialisé dans la préparation des desserts et plats sucrés
  • Chargé de l’envoi des commande au service de salle

Cuisinier au restaurant L’ange du Thabor de Rennes (35)
Janvier – Juin 2015

  • Préparation des mets pour les services du midi et du soir
  • Confection d’apéritifs, entrées, plats et desserts (mets salés et sucrés)
  • Gestion de 30 commandes par service (jusqu’à 50 si forte activité)
  • Utilisation des fours, plaques de cuisson et autres outils de préparation
  • Chargé de l’envoi des commandes au service de salle

Formation

  • 2014 : Bachelor Arts Culinaires et Entrepreneuriat option Cuisine, mention très bien (École Ferrandi, Paris)
  • 2011 : Baccalauréat professionnel parcours Cuisine, mention très bien (Lycée Charles de Gaulle, Cesson-Sévigné)

Mobilité

  • Permis de conduire B et véhiculé
  • Accepte de prendre les transports en commun si nécessaire

Compétences linguistiques

  • Français langue maternelle
  • Anglais professionnel niveau expérimenté C1
  • Espagnol courant niveau B2

Centres d’intérêt

  • Cuisine orientale (indo-pakistanaise)
  • Compétitions de football
  • Peinture impressionniste
  • Pratique du VTT
  • Grands reportages internationaux

Conseils d’écriture d’un (bon) CV de cuisinier

Titrez votre CV

Vous pouvez être tenté par le fait de ne pas mettre de titre à votre CV, peut-être parce que vous pensez que c’est redondant et que cela prend de l’espace pour rien.

C’est une erreur, car le titre est (avec la photo) ce que verra en premier la personne chargée d’étudier votre CV.

Même si vous êtes cuisinier et que cela coule de source pour vous, il reste nécessaire de donner un titre clair en ce sens à votre document.

Par exemple :

  • Cuisinier en restaurant étoilé Michelin
  • Cuisinier en casino et établissements de luxe
  • Cuisinier en établissement de thalassothérapie

Cela peut paraître peu, mais fait quand même une différence et constitue une introduction moins abrupte à votre CV qu’un document non titré dans lequel le lecteur doit aller consulter le cœur du contenu pour deviner votre profession.

Optez pour un CV chronologique ou par compétences

Il existe pas moins de 5 types de CV, mais 2 sont préférables pour créer un CV de cuisinier percutant.

Vous pouvez choisir de le créer de manière chronologique ou par compétences, en sachant que chaque méthode possède ses avantages et inconvénients.

Si vous choisissez de faire un CV chronologique – autrement dit un CV listant vos expériences année après année – vous pourrez mettre en avant vos expériences les plus récentes et liées au métier de cuisinier pour ensuite remonter dans le temps.

C’est une forme très répandue de CV, mais elle a au moins le mérite de mettre en avant l’avancement de votre carrière et ce que vous avez accompli pour en arriver là.

Le CV par compétences sera quant à lui plus adéquat si vous n’avez pas beaucoup d’expériences à votre compteur (ou trop pour tout caser dans votre CV) et que vous êtes dans l’obligation de mettre en valeur d’autres aspects de votre candidature comme vos soft skills (organisation, résistance au stress) ou votre formation en matière de cuisine.

Il est moins commun mais n’est pas forcément un mauvais choix, d’autant plus que l’originalité peut être valorisée par des établissements atypiques proposant des découvertes culinaires à leurs clients.

Le design de CV au look pro et moderne avec zéro compétences en design - Notre note : ★★★★★

Comme 80% des gens, vous n'avez pas de compétences sur des logiciels comme Photoshop ou Word pour mettre en page un beau CV qui sortira du lot ?

Une solution: utiliser un générateur de CV.

  • Vous n'avez qu'à taper votre texte dans des champs comme si vous remplissiez un simple formulaire en ligne.
  • La mise en page se faire automatiquement (et elle a un look pro).
  • Possibilité de changer de modèle de CV (il y en a 18) en 1 clic. Utiliser ce générateur de CV

Ne faites pas de fioritures graphiques

Vous ne postulez pas pour devenir graphiste ou décorateur d’intérieur, alors gardez une ligne sobre pour votre CV.

Ce qui compte ici, c’est surtout ce que vous écrivez dans la catégorie “compétences” et “expériences professionnelles”, et non pas la ligne graphique du document dans son ensemble.

N’ayez pas non plus peur du blanc et des espaces, car ils aèreront votre CV et permettront une lecture plus rapide et agréable pour votre employeur potentiel.

Il pourra ainsi se focaliser directement sur ce que vous savez faire en tant que cuisinier expérimenté et non pas sur des distractions graphiques inutiles.

Rappelez-vous : le temps, c’est de l’argent, surtout dans la restauration.

Souligner vos compétences concrètes

Compétences soulignables CV cuisinier

Et n’hésitez pas à les chiffrer si cela est possible.

Cela rend votre argumentaire plus concret et donne une meilleure idée de ce que vous êtes capable de faire à votre patron/employeur potentiel.

Les exemples sont nombreux et plus vous en donnez, plus vous montrez que vous connaissez ce qui est attendu de vous.

Certains sont un véritable gage de professionnalisme, comme par exemple :

  • Préparation de 200 assiettes (entrées, plats et desserts) pour le service du soir et ceux des week-ends.
  • Conseil au gérant pour le changement de la carte, création de 30 nouveaux plats et snacks à déguster sur place ou à emporter.
  • Gestion d’une équipe de 5 à 10 personnes en tant que chef cuisinier pendant des événements de haut standing (compétitions sportives).

Ici, vous devez être précis et rentrer dans le plus de détail possible.

Décrivez ce que vous avez fait, ce que vous savez faire et ce que vous comptez apprendre chez la personne que vous postulez.

C’est vraiment ce à quoi les recruteurs font le plus attention dans ce secteur, les “hard skills” de cuisine.

Soignez votre phrase d’accroche

Les patrons n’attendent certes pas de vous des envolées lyriques, mais vous devez tout de même trouver un moyen de vous démarquer dès le début de votre CV, c’est-à-dire dès la phrase d’accroche

Avant d’être inventive, cette phrase doit cependant respecter certains critères pour espérer être efficace et vraiment “punchy”.

Tout d’abord, faites qu’elle ne dépasse pas 2 ou 3 lignes lignes de texte au maximum.

Une phrase d’accroche trop longue sera en effet plus un inconvénient qu’un avantage, car le lecteur n’a pas forcément envie de se lancer dans une longue lecture, surtout pour un poste de cuisinier ne requérant pas de longues explications préalables.

De plus, il faut qu’elle attire l’attention de votre potentiel employeur sur une qualité sur laquelle vous reviendrez plus en détail dans d’autres blocs de votre CV. 

Vous pouvez par exemple choisir de l’axer sur votre polyvalence si vous montrez que vous avez préparé les plats d’un grand nombre de tables en même temps (dans le bloc destiné à vos expériences professionnelles).

Par exemple :

  • Cuisinier de métier polyvalent et ayant su affronter les nombreuses difficultés de la profession…
  • Employé très dynamique ayant enchaîné les services dans deux restaurants dans la même journée…
  • Fin gourmet connaissant par cœur la cuisine alsacienne et ayant travaillé des deux côtés de la frontière…

Rendez votre récit dynamique

La cuisine n’étant pas un endroit de tout repos (surtout en restaurant), votre CV doit transmettre un sentiment de dynamisme et de pêche important pour prouver que vous connaissez la cadence et les contraintes du milieu. 

Il faut vraiment qu’il soit “punchy”, plus que pour certaines autres professions du tertiaire.

Pour cela, n’hésitez pas à utiliser des verbes d’action ou d’autres qui sont tendance dans les CV du secteur afin d’améliorer vos chances de décrocher un poste, et d’utiliser des phrases courtes pour qu’elles soient plus percutantes.

Par exemple :

  • Cuisinier polyvalent et résistant au travail à flux tendu.
  • Membre actif et impliqué d’une équipe soudée.
  • Employé de cuisine cultivant sa résilience et sa rapidité de travail.

Les formulations sont très flexibles, et c’est à vous de choisir celle qui vous convient le mieux, mais en tout cas, essayez d’être le plus dynamique possible dans votre écriture.

Précisez vos formations en lien avec la cuisine

Devenir cuisinier peut être une démarche entièrement autodidacte sans formation préalable ni diplômes (sauf si vous souhaitez intégrer des établissements prestigieux, auquel cas ils seront demandés).

D’ailleurs, nombreux sont les professionnels qui ont “appris sur le tas” et qui ont pu faire carrière sans problème.

Par exemple, vous pourrez mettre :

  • Baccalauréat professionnel spécialité Cuisine, mention bien.
  • CAP Cuisine, mention très bien.
  • Diplômé de l’école Grégoire Ferrandi.

Si vous avez moins d’expérience et avez fait une formation moins connue, n’hésitez pas à préciser le contenu de la formation.

Ca aide l’employeur à savoir ce que vous asvez faire.

Par exemple :

Formation Afpa qualifiante cuisinier (7 mois) :

  • Préparer, cuire et dresser des entrées froides et chaudes
  • Préparer, cuire et dresser des plats au poste chaud
  • Préparer, cuire et dresser des desserts de restaurant

Enregistrez votre CV au format PDF ou DOC/DOCX

Formats Word et PDF sur Zety

Vous n’avez pas l’embarras du choix concernant le format à adopter pour un CV.

Il est fortement recommandé d’utiliser le format PDF ou DOCX par rapport à d’autres, notamment les formats d’images (JPEG, PNG…) moins adaptés.

L’utilisation du format PDF (ou DOCX dans une moindre mesure) est devenu une norme et ne pas faire l’effort d’envoyer votre CV au bon format vous faire courir le risque de problèmes d’affichage lorsque quelqu’un essaiera de le lire. 

La mise en page pourrait être cassée et mélangée selon le logiciel utilisé pour le consulter. 

Surtout si vous avez inséré plusieurs éléments graphiques importants.

Bien dommage après tant d’efforts passer faire votre CV.

Seul le format PDF vous protège de ce danger, car il garde toujours la même apparence sur tous les dispositifs.

À moins de démarcher physiquement les établissements dans lesquels vous souhaitez occuper un poste de cuisinier (aller les voir avec un CV imprimé sous le bras), vous n’êtes donc pas exempt de cet envoir en PDF.

Indiquez des références

Le métier de cuisinier est vraiment inscrit dans la réalisation des tâches concrètes et manuelles, et il faut que vous puissiez mettre en contact votre potentiel employeur avec des personnes qui ont eu l’occasion d’observer vos qualités culinaires et votre organisation en cuisine (durant les coups de feu, par exemple).

Rien ne vaut le témoignage positif et la recommandation d’un professionnel de la restauration à votre égard pour maximiser vos chances d’obtenir un nouveau poste.

Dès lors, prenez soin de garder le contact avec vos anciens employeurs ou maîtres de stage, même si vous ne travaillez plus pour eux depuis un certain temps.

Demandez leurs bien sûr en amont s’ils sont d’accord pour être un référant que votre futur employeur peut appeler.

Indiquer le nom, le poste et un numéro de téléphone, voir une adresse email.

Relisez bien votre CV avant de l’envoyer

De préférence, relisez-vous entièrement à tête reposée puis faites-vous à nouveau relire par quelqu’un d’autre afin de bénéficier d’un point de vue extérieur, certainement plus critique.

En plus de corriger de potentielles fautes d’orthographe, cela vous aidera à reformuler certaines phrases mal rédigées pour leur donner des tournures plus attirantes, mettant mieux en valeur vos compétences de cuistot.

Envoyer un CV sans le relire est un risque inutile et évitable.

D’autant plus que c’est le premier document qui sera consulté par l’employeur potentiel, et qui laissera donc la première impression de vous. 

Pour un poste aussi important que cuisinier en restaurant, c’est un premier contact essentiel et décisif.

Ma sélection des meilleurs modèles de CV cuisinier au look pro à télécharger

cv cuisinier 1
Notre note : 10/10
Plus d’infos sur ce CV →
cv cuisinier 2
Notre note : 8/10
Plus d’infos sur ce CV →
cv cuisinier 3
Notre note : 9/10
Plus d’infos sur ce CV →
cv cuisinier 4
Notre note : 7/10
Plus d’infos sur ce CV →
cv cuisinier 5
Notre note : 8/10
Plus d’infos sur ce CV →
cv cuisinier 6
Notre note : 7/10
Plus d’infos sur ce CV →

 

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 6

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page