question entretien 5 ans

“Comment vous voyez-vous dans 5 ans” : les bonnes et mauvaises réponses

Les recruteurs ne font pas toujours preuve d’une grande imagination et parmi les questions qui sont le plus souvent posées en entretien de recrutement, il y a la question suivante : « comment vous voyez vous dans 5 ans ? »

Il est essentiel de préparer une réponse adaptée si l’on part du principe que la question vous sera posée quasiment à coup sûr.

Les mauvaises réponses à la question « Comment vous voyez vous dans 5 ans ? »

Trop souvent les candidats reçus en entretien donnent une mauvaise réponse soit parce que celle-ci n’a pas été préparée soit parce qu’elle a été mal préparée.

Dans les deux cas, c’est vraiment dommage.

Il ne faut surtout pas dire au recruteur :

❌ « Dans 5 ans je me vois dans une plus grande entreprise » (aka plus grande que la vôtre)

❌ « Je me vois dans une entreprise à la réputation internationale » (aka plus belle que la vôtre)

Je peux vous assurer que malheureusement, trop souvent, les recruteurs sentent que les personnes ne sont là que parce qu’elles n’ont pas trouvé autre chose.

Attention à cela, cela n’est PAS acceptable.

C’est comme dire à une personne : « je veux bien sortir avec toi ce soir car je n’ai pas trouvé mieux ».

Imaginez comment la personne va réagir si elle a un minimum de fierté.

C’est exactement la même chose avec un recruteur sauf si vraiment vous êtes la perle rare.

Le désastre est le même si vous n’êtes pas en capacité de ne donner aucune réponse.

Les recruteurs aiment les personnes qui réfléchissent sur leur avenir professionnel et sur la manière dont elles imaginent pouvoir progresser.

Même si vous vous imaginez dans le même poste, il est tout à fait possible de le dire tout en précisant que vous exercerez les missions avec plus de compétences : « dans 5 ans, je m’imagine au même poste mais avec une meilleure qualité de service rendu après avoir suivi plusieurs formations pour améliorer mes pratiques professionnelles ».

En toute hypothèse, réfléchissez toujours à cette question au regard de l’entreprise au sein de laquelle vous postulez.

La réponse ne pourra, bien évidemment, pas être la même si vous postulez chez un petit artisan ou si vous êtes reçu en entretien d’embauche dans une grande multinationale.

Il est donc absolument essentiel de vous renseigner sur l’entreprise.

En allant sur le site internet de celle-ci, c’est le minimum, vous pourrez découvrir les métiers qu’il est possible d’y exercer et cela vous facilitera vraiment la réponse.

De plus, cela montrera au recruteur que vous vous êtes renseigné ce qui est un point vraiment très positif.

Évitez également de dire que vous aimez souvent bouger, ce n’est pas forcément positif aux yeux d’un recruteur.

Si vous avez beaucoup d’expériences, d’employeurs différents dans votre CV, il est absolument essentiel de montrer pour quelles raisons vous avez été amené à bouger si souvent dans votre carrière :

✔️ « Mes différentes mobilités sont dues à la fois à des délocalisations d’activités et à des licenciements économiques »

✔️ « Il s’agissait de contrat à durée déterminée qui n’ont pas été renouvelés car les chantiers étaient terminés ».

Pour donner la bonne réponse, pensez toujours à donner la réponse que le recruteur aura le plus envie d’entendre.

Ne soyez pas forcément sincère à 100% même si vous ne devez pas mentir.

Si cette entreprise n’est qu’un passage dans votre carrière vous n’êtes pas obligé de le dire.

Les bonnes réponses à la question « Comment vous voyez vous dans 5 ans ? »

Alors quelles sont les bonnes réponses à donner pour convaincre un recruteur ?

Elle sera totalement différente en fonction de l’entreprise mais également en fonction de votre situation personnelle.

La bonne réponse à donner en début de carrière

Vous pouvez déjà commencer par dire que dans 5 ans, vous espérez maîtriser le poste au mieux et rendre ainsi la confiance dont aura témoigné le recruteur envers vous :

✔️ « Dans 5 ans, je souhaite totalement maîtriser mon poste ; ce n’est qu’à ce moment-là que je pourrai imaginer une évolution professionnelle ».

Si vous postulez dans une grande entreprise vous pourrez toujours répondre qu’en fonction des opportunités de carrière, vous envisagerez une évolution de poste dans le cadre d’une mobilité interne :

✔️ « Si je maîtrise mon poste dans 5 ans et que des possibilités d’évolution me sont offertes dans l’entreprise, c’est avec un grand plaisir que me formerai pour accéder à de nouvelles fonctions »

✔️ « Au regard des différentes évolutions possibles, il n’est pas facile de répondre de manière immédiate mais je souhaite progresser et évoluer ; c’est pour cette raison que votre entreprise m’a particulièrement attiré ».

Si vous êtes dans une petite entreprise :

✔️ « J’espère progresser avec l’entreprise et ainsi mes fonctions pourront évoluer au fur et à mesure de ma carrière ».

L’essentiel est de toujours trouver le juste équilibre entre l’ambition légitime et la fidélité à une entreprise.

Difficile de faire croire à un recruteur que vous vous voyez travailler avec lui tout au long de votre carrière mais il est tout de même essentiel qu’il pense que vous n’êtes pas de passage.

Vous devez absolument montrer de l’intérêt pour l’entreprise qui vous reçoit mais aussi pour le poste qui vous est proposé.

Évitez de dire :

❌ « Ce poste ne correspond pas forcément à ce que j’espère pour commencer ma carrière mais il ne faut pas faire le difficile en début de carrière »

mais au contraire vous pouvez affirmer:

✔️ « Ce poste va me permettre de bien comprendre l’ensemble de la chaîne de production et ainsi me fera forcément progresser plus vite qu’un autre »

✔️ « Au regard de mon manque d’expérience, je sais que je dois continuer de me former ; ce poste va tout à fait dans cette direction et c’est en cela qu’il m’intéresse particulièrement ».

Les bonnes réponses à donner si vous avez déjà une réelle expérience professionnelle

Si vous travaillez déjà depuis un bon moment, la réponse sera beaucoup plus simple à donner.

En effet, il est clair que l’on change beaucoup plus souvent de travail en début de carrière.

Ensuite, la mobilité est plus faible et surtout, il est plus simple de montrer que l’on souhaite s’engager à plus long terme :

✔️ « Dans 5 ans, bien évidemment, je me vois dans votre entreprise. Au regard des évolutions de l’activité de l’entreprise ou des mouvements possibles, il peut être tout à fait envisageable de penser à une évolution de carrière mais aujourd’hui cela semble un petit peu trop prématuré pour en parler ».

Ici c’est très clair, le candidat veut s’investir un bon moment dans l’entreprise tout en montrant que si des opportunités se présentent, il pourra tout à fait se positionner mais toujours au sein de l’entreprise.

Mais, et c’est important, il montre que le poste sur lequel il a postulé est celui qui l’attire.

Vous le voyez répondre à cette question n’est pas si difficile mais, comme pour les autres questions, il est essentiel de s’y préparer et d’ainsi montrer votre sérieux dans votre recherche d’emploi.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 1

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page