Liste de 30 défauts utilisables en entretien d’embauche

defauts utilisables entretien

Les recruteurs ne manquent jamais de vous demander d’énumérer quelques-uns de vos défauts lors d’un entretien d’embauche.

Cela leur permet non seulement de s’assurer que le poste proposé vous convient, mais aussi d’avoir un aperçu de votre personnalité et de votre réactivité.

Alors, comment faire pour garantir que votre réponse ne compromette pas vos chances d’être retenu ?

Pourquoi les recruteurs vous demandent-ils vos défauts ?

La question inquiète beaucoup de candidats.

Tout le monde a des défauts et les recruteurs le savent.

On n’attend pas de vous que vous soyez parfait mais que:

  • vous reconnaissez vos faiblesses
  • que vous faites quelque chose et avez un plan pour les corriger

Par ailleurs, il est plus facile de former et de corriger une personne qui reconnaît ses défauts dans le cadre du travail.

En effet, un individu qui se croit parfait accepte rarement de changer de méthode, de comportement et considérera difficilement les conseils.

En d’autres termes, cette question permet déjà au recruteur d’estimer et d’évaluer votre conduite si vous êtes embauché, que vous répondiez ou non.

Il est donc vivement recommandé de leur donner ce qu’ils veulent, sans mentir, mais avec subtilité.

Comment trouver vos défauts ?

La préparation est importante, car l’effet de surprise pourrait vous conduire à dire des choses irréfléchies qui compromettraient vos chances d’être recruté.

Voici quelques questions à vous poser qui vous aideront sûrement à trouver vos défauts si vous manquez d’inspiration :

  • Est-ce que j’ai déjà été critiqué par des anciens supérieurs ou collègues pour travailler d’une certaine façon ?
  • Est-ce que mes anciens chefs ont pointé du doigt un ou des problèmes récurrents ?
  • Quelles sont les tâches ou missions que je n’aime pas particulièrement effectuer ou que je ne parviens pas à réaliser correctement au travail et pourquoi ?
  • Dans quelles missions ai-je échoué par le passé et pourquoi ?
  • Dans quelles missions ai-je échoué et réussi à corriger le problème ?

Trouver des défauts peu importants pour le job

Il est certes important de répondre avec honnêteté et sincérité à la question « citez-nous quelques-uns de vos défauts » toutefois, il est essentiel d’énumérer ceux qui ne nuisent pas à vos capacités à réaliser correctement vos missions.

Si vous postulez par exemple pour devenir serveuse, il est déconseillé de dire que vous êtes facilement irritable. Le sang-froid et la patience sont des qualités essentielles pour ce genre d’emploi parce que les clients ne sont pas toujours agréables ni raisonnables.

Si vous postulez pour devenir responsable de communication, il ne faut pas mentionner que vous êtes timide ou que vous êtes mal à l’aise en société.

Mettre en avant le fait que vous entreprenez quelque chose pour corriger vos défauts

Les recruteurs acceptent que tout le monde ait des défauts et recherchent des candidats honnêtes qui reconnaissent les leurs.

Toutefois, ils apprécient encore plus ceux qui prennent des mesures pour les corriger afin d’améliorer leur compétence professionnelle et leur vie en général.

Ce désir de changer est d’ailleurs une preuve de détermination que les supérieurs considèrent particulièrement en prenant leur décision.

Il est ainsi important de surtout parler des mesures que vous prenez pour vous améliorer lorsque vous répondez à la question, au lieu de vous lancer dans un discours sur vos défauts et vos échecs qui pourrait vous dévaloriser.

Dites par exemple que vous avez commencé à adopter le système de « To Do List » pour augmenter votre efficacité au travail depuis quelque temps si vous avez mentionné que vous êtes procrastinateur.

Quelques exemples

« Je manque parfois d’organisation dans mon emploi du temps, mais depuis quelques mois j’ai commencé à utiliser un agenda électronique. Depuis, je n’ai plus oublié aucun rendez-vous ni aucune mission. »

« J’ai du mal à garder mon calme dans certaines situations irritantes ou lorsque je suis sous pression. J’ai consulté un psychologue qui m’a conseillé la méthode de la respiration dès que je sens que quelque chose est en train de me mettre hors de moi. »

« Il m’arrive d’être trop direct et impulsif et de blesser mes collègues ou mes collaborateurs. Depuis quelque temps, j’ai appris à réfléchir avant de parler ou de faire un commentaire pour trouver une manière plus délicate d’exprimer mes idées et mes émotions. »

Liste de 30 défauts utilisables en entretien

  • Manque de confiance
  • N’accepte pas les critiques
  • Réservé
  • Extraverti
  • Minutieux
  • Lent
  • Sensible
  • Susceptible
  • Bavard
  • Impatient
  • Impulsif
  • Paresseux
  • Ne pas oser demander de l’aide
  • Des difficultés à travailler avec certaines personnes
  • Du mal à dire « non »
  • Distrait
  • Procrastinateur
  • Strict
  • Egoïste
  • Besoin d’avoir toujours raison
  • Autoritaire
  • Du mal à déléguer
  • Têtu
  • Critique les autres
  • Pas d’ouverture d’esprit
  • N’aime pas la pression
  • Passif
  • Direct
  • Méfiant
  • Gourmand

Exemples d’emploi de ces défauts

Comme il a été dit précédemment, il ne s’agit pas seulement de les citer « bêtement ».

Ci-après quelques idées de la manière dont vous pouvez exploiter ces défauts au cours d’un entretien et les transformer subtilement en véritable atout pour le poste que vous visez.

Manque de confiance

Les recruteurs comprendront ce défaut si le poste que vous convoitez n’implique pas de prendre de grandes décisions tout seul ou d’assurer la promotion de produits ou idées.

Réservé

Parlez de ce défaut si vous convoitez un poste qui nécessite de la discrétion et de la concentration (par exemple dévelopeur ou infographiste). Il faut tout de même faire comprendre aux recruteurs que vous faites des efforts pour ne pas être une personne difficile à vivre pour garantir une bonne dynamique de groupe.

Bavard

Mentionnez ce défaut si le poste requiert une personne sociable et ouverte d’esprit (par exemple vendeur ou commercial). Dites cependant que vous travaillez votre self-control afin que votre caractère ne trouble pas la concentration des autres ou encore la dynamique de groupe.

Autoritaire, strict et minutieux

Vous êtes autorisé à parler de ces défauts si vous convoitez un poste de responsable quelconque. Ils feraient de vous un bon leader si vous n’exagérez pas trop.

Des difficultés à travailler avec certaines personnes

Mentionnez ce défaut si vous souhaitez obtenir un poste qui ne vous contraint pas à collaborer étroitement avec plusieurs personnes.

Têtu

Les recruteurs apprécient les personnes déterminées, courageuses et qui ne se laissent pas facilement déstabilisées ou influencées par les situations ou l’entourage. Il est toutefois important de leur rassurer que vous pouvez aussi changer d’avis et/ou considérer les conseils d’autrui si nécessaire.

Du mal à dire non

Les recruteurs tireront surtout de ce défaut que vous êtes une personne disponible ou serviable. Toutefois, insistez sur le fait que vous avez juste du mal à dire non, mais que vous en êtes capable lorsque cela risque d’altérer la qualité de votre travail.

Critique les autres et direct

Ces « défauts » sont appréciés surtout pour les postes de responsables et de leader afin de faire avancer rapidement le travail. Cependant, il est important de prouver aux recruteurs que vous êtes raisonnable, que vous avez du tact et que vous êtes aussi capable de faire de l’autocritique pour vous améliorer.

Sensible, susceptible, n’accepte pas les critiques

Expliquez bien aux recruteurs que ces défauts vous conduisent à vous améliorer un peu plus tous les jours pour éviter de recevoir des critiques négatives. Il ne faudrait pas qu’ils croient que vous allez faire une dépression, une crise de colère ou démissionner à la moindre remarque.

Ne pas oser demander de l’aide

Ce défaut pourrait jouer en votre faveur si vous mentionnez le courage et la persévérance parmi vos qualités. Cela conduirait les recruteurs à penser que vous êtes capable de vous débrouiller tout seul pour réussir et que vous en avez la détermination.

Du mal à déléguer

Cela prouve que vous avez confiance en vos compétences et que vous êtes déterminé à effectuer les tâches qui vous sont assignées. Il faut cependant prouver que vous êtes capable de déléguer certaines missions afin de garantir un travail de qualité.

Conclusion

Une chose est sûre, il est vivement déconseillé de contourner la question « citez quelques-uns de vos défauts » lors d’un entretien d’embauche.

Il faut juste donner une réponse qui ne compromettrait pas vos capacités et insister sur le fait que vous prenez les mesures nécessaires pour les corriger.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 2

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page