Liste de 12 défauts utilisables en entretien et comment se justifier

defauts utilisables entretien embauche

Les recruteurs ne font pas toujours preuve de beaucoup d’originalité et cette question des défauts revient régulièrement.

Vous devez vraiment vous préparer.

Pensez toujours que le recruteur vous pose cette question pour connaître votre vraie personnalité, mais aussi pour voir de quelle manière vous allez pouvoir vous sortir d’une question qui est un peu délicate.

Je vais vous montrer comment répondre à cette question autre chose que l’archi surutilisé “Je suis trop perfectionniste”…

🚨 Points clés à retenir :

  • Le candidat doit se préparer en pensant à des défauts spécifiques que le recruteur connaît déjà. Des défauts qui sont répertoriés sur son CV et des défauts qui ne sont pas pertinents pour le poste.
  • Le candidat doit expliquer comment il travaille pour améliorer ses faiblesses.
  • Le candidat doit éviter de mentionner des faiblesses préjudiciables au poste postulé, comme le manque de patience pour un travail auprès d’enfants.

 

Quels défauts citer en entretien ?

Nous avons tous des défauts et il est d’ailleurs possible de commencer à répondre de cette manière :

“Il est évident que nous avons tous des défauts; en ce qui me concerne, je peux vous parler de ma grande sensibilité”.

💡 Le conseil que je peux vous donner est de citer deux catégories de défauts :

  1. Vos défauts que le recruteur connait déjà
  2. Vos défauts qui sont sans conséquence pour le poste sur lequel vous postulez.

De cette manière, vous ne serez pas trop pénalisé.

Mais, quoi qu’il en soit, ne soyez pas trop sincère !

Au risque de vous tirer une balle dans le pied et ainsi de vous faire éliminer de manière automatique et définitive.

Par exemple : 

❌ Ne dites pas que vous manquez de patience, si vous devez travailler auprès de personnes âgées.

❌ Ne dites pas que vous avez du mal à vous lever le matin si vous postulez pour un poste d’employé de libre-service dans la grande distribution.

👉 De la même manière, lorsque vous allez citer un de vos défauts, pensez toujours à bien préciser que vous êtes toujours à la recherche de solutions pour vous améliorer d’un point de vue professionnel ou même personnel :

“J’ai des lacunes en anglais, mais je suis des cours collectifs depuis plusieurs mois”

1) Les défauts que le recruteur connait déjà

L’idéal lorsque l’on est en entretien de recrutement consiste à parler de défauts qui se trouvent déjà dans le CV donc que le recruteur connaît déjà parfaitement.

Si vous êtes convoqué à l’entretien, c”est que cela n’est pas gênant et n’empêchera pas de ce fait un éventuel recrutement.

Voici 3 exemples.

1️⃣ Il peut s’agir d’un défaut lié à votre âge : trop jeune ou, au contraire, trop âgé.

2️⃣ Il peut aussi s’agir d’un manque d’expérience dans le domaine que vous cherchez à rejoindre. Pas de soucis, le recruteur est déjà au courant.
Aussi, vous pouvez même appuyer dessus en disant que vous êtes bien conscient de ce point négatif, mais que vous allez tout mettre en œuvre pour pallier ce défaut.

De même, vous pouvez préciser que vous vous améliorez de façon significative dans ce domaine depuis plusieurs semaines.

3️⃣ Lorsqu’un diplôme est demandé et que vous ne possédez pas celui-ci, vous pouvez aussi en parler puisqu’il n’apparaît pas sur votre CV.

👉 N’insistez pas trop sur vos défauts, il est préférable de passer très rapidement à une autre question.

2) Les défauts qui sont sans conséquence sur le poste

Il est aussi possible de parler de choses qui n’ont rien à voir avec le poste.

Je vous donne à nouveau 3 exemples.

1️⃣ Si vous postulez sur un poste pour lequel aucune expérience n’est demandée, vous pouvez dire que vous n’avez aucune expérience professionnelle.
Ainsi, votre défaut n’en sera pas vraiment un.

2️⃣ Si vous ne parlez pas anglais et qu’aucune langue étrangère n’est demandée, vous pouvez le préciser.

3️⃣ Autre exemple : une mauvaise connaissance de l’informatique pour travailler auprès d’enfants ou dans les métiers du bâtiment.

Quels défauts éviter de citer en entretien ? 

❌ Évitez ainsi de dire que le travail est secondaire pour vous.

❌ Ne dites pas non plus que vous êtes vite fatigué et qu’il est difficile pour vous de vous investir.

❌ Si vous avez des problèmes de concentration, de disponibilité ou de patience, il est préférable d’éviter d’en parler, car ce sont des qualités qui sont très souvent demandées pour un très grand nombre de métiers.

Encore une fois, évitez d’être trop sincère au risque de perdre toutes les chances d’être recruté.

Exemples de défauts à citer en entretien

Voici maintenant quelques exemples de défauts que vous allez pouvoir citer lors d’un entretien d’embauche.

⚠️ Vous devez toujours donner une réponse personnalisée qui vous correspond totalement.

liste de défauts pour entretien d'embauche

1) Je manque d’expérience

En ce qui concerne le défaut du manque d’expérience, il est toujours possible pour vous de préciser que si vous manquez d’expérience, vous ne manquez pas en revanche d’enthousiasme ou de motivation.

Il est essentiel de faire de votre jeunesse ou de votre faible expérience une force, un atout.

De plus, vous pouvez toujours parler de votre grande soif d’apprendre qui sera forcément tout particulièrement appréciée par l’employeur.

2) Je manque un peu de confiance en moi

Le fait de dévoiler ce défaut va permettre de vous excuser un peu si vous n’êtes pas très à l’aise au moment de l’entretien d’embauche :

“Je manque parfois de confiance en moi lorsque je suis en terrain inconnu, mais je possède aussi une capacité d’adaptation qui me permet rapidement de reprendre les choses en main”.

De même, vous pouvez aussi dire que vous travaillez cette confiance soit en lisant des livres de développement personnel, soit en suivant des formations qui permettent de vous développer davantage.

N’hésitez pas à préciser que les choses ont déjà bien évolué pour vous ces dernières années.

3) Je suis un peu âgé

Comme je l’ai déjà mentionné, le recruteur connaît votre âge et cela ne semble pas le gêner.

Rien ne vous empêche de dire que votre âge vous permet aussi d’avoir de l’expérience et de la prise de recul sur les situations professionnelles qui peuvent de temps en temps être difficiles.

C’est bien évidemment un point fort par rapport à un autre candidat pour le même poste plus jeune que vous et qui risque de ce fait de se retrouver en difficulté plus rapidement.

4) Je n’ai pas obtenu mon diplôme

Il peut arriver de postuler sur un poste pour lequel un diplôme est demandé.

Si vous n’êtes pas titulaire de ce diplôme, vous devez le préciser (si la question vous est posée).

Mais, une fois cela clarifié, dites très clairement que votre expérience et les connaissances que cela vous a permis d’acquérir compensent très largement l’absence du diplôme.

Vous pouvez même mentionner que vous avez suivi des formations récentes qui ont certainement plus de valeur qu’un diplôme plus ancien et donc moins opérationnel.

5) J’ai du mal à m’exprimer en public

Il peut parfois s’agir d’un défaut éliminatoire si vous postulez pour un poste de conférencier ou de professeur par exemple.

Mais, pour la très grande majorité des postes et des emplois, vous pouvez parler de ce défaut qui au final ne sera pas du tout handicapant au quotidien.

Rien ne vous empêche, une fois encore, de préciser que vous progressez dans cet exercice par rapport à il y a quelques années.

6) J’ai besoin d’un peu de temps pour m’adapter

Le fait d’avoir besoin de temps pour s’adapter à un poste peut de temps en temps être handicapant.

Ici aussi, pensez à mentionner que cela ne vous prend pas non plus 10 ans.

Il est même possible de retourner complètement la situation en faisant la réponse suivante :

“J’ai de temps en temps du mal à m’adapter de manière immédiate. J’ai en effet besoin d’analyser la situation avant de prendre quelque décision que ce soit. Cela me permet ainsi de ne pas commettre des erreurs que je pourrai regretter par la suite”.

7) Je ne pratique pas beaucoup la bureautique

Ici encore, ce défaut ne pourra pas être évoqué si vous souhaitez travailler dans le secteur administratif.

Même chose si le poste que vous devriez occuper nécessite d’utiliser un ordinateur de manière quotidienne ou très fréquente.

Mais, si vous envisagez de devenir peintre, commercial ou auxiliaire de puériculture, cela ne sera pas très grave pour votre carrière.

Précisez tout de même, pour ne pas apparaître décalé et archaïque, que vous êtes en train de vous former, car nous sommes tout de même en présence d’une compétence tout particulièrement importante au 21ᵉ siècle.

8) Je suis trop exigeant

Nous sommes ici en présence d’un défaut qui est aussi une qualité.

Le défaut apparaît en fait avec le mot “trop”.

Pensez à bien expliquer en quoi vous êtes trop exigeant en illustrant avec des exemples concrets que vous avez pu vivre :

“L’exigence qui est la mienne est parfois difficile à supporter pour les personnes qui travaillent avec moi, notamment lorsque leur niveau d’exigence est bien différent”

“Je suis très exigeant en ce qui concerne les fautes d’orthographe ce qui m’amène à refaire faire un courrier avec même une seule faute”.

9) Je veux toujours évoluer

Si le fait de vouloir évoluer peut être considéré comme une qualité, cela peut aussi à certaines occasions être considéré comme un défaut.

En effet, on peut considérer que la personne n’est jamais satisfaite.

Lorsque vous parlerez de ce “défaut”, pensez de ce fait à bien préciser qu’il ne faut pas confondre cela avec de l’impatience.

Spécifiez notamment que vous souhaitez toujours progresser pour rendre un travail toujours meilleur et ainsi satisfaire à chaque fois la clientèle ou les administrés en fonction de votre activité.

10) Je n’ai pas le permis de conduire

En fonction du métier que vous souhaitez exercer, le fait de ne pas avoir le permis de conduire peut tout à fait être considéré comme un défaut.

Quoi qu’il en soit, et même si vous êtes sédentaire, je vous invite à préciser que vous êtes en train ou que vous envisagez de passer votre permis de conduire très prochainement.

Ainsi, vous passerez comme une personne dynamique, car ce n’est jamais un point positif de ne pas avoir son permis de conduire.

11) Je suis un peu timide

Le fait d’être timide peut aussi être considéré comme un défaut en fonction de la profession que vous allez être amené à exercer.

En effet, parlez d’autre chose si vous aspirez à devenir commercial ou formateur par exemple.

Avouer ce défaut excusera vos difficultés à vous exprimer pendant votre entretien de recrutement.

Pour rassurer les recruteurs, vous pouvez toutefois préciser que vous progressez avec l’âge et que surtout votre timidité disparaît de manière progressive lorsque vous intégrez une entreprise.

De plus, vous pouvez aussi bien mentionner que ce petit défaut n’a jamais été un obstacle à votre réussite professionnelle.

12) Je manque parfois de patience

La patience est pour un grand nombre de métiers une qualité essentielle.

Manquer d’une telle qualité peut donc être tout particulièrement préjudiciable dans le monde de l’entreprise.

Pour que ce défaut ne soit pas trop handicapant lors de l’entretien, vous devez tout simplement dire que vous apprenez à prendre sur vous pour ne pas en faire subir les conséquences à vos collègues de travail :

“Je manque de patience, mais je garde ce sentiment pour moi afin de ne pas embêter plus qu’il ne faut les équipes qui travaillent avec moi”.

Comment identifier ses défauts ?

Il existe plusieurs manières d’identifier ses défauts.

Réfléchir par soi-même

L’idéal pour identifier ses défauts est de réfléchir à ce que l’on souhaiterait améliorer dans l’absolu pour avoir une meilleure estime de soi.

Cela peut prendre un peu de temps, mais il s’agit d’un travail intéressant pour progresser d’un point de vue personnel et professionnel.

L’idéal est d’ailleurs de faire cela de manière régulière pour voir si nous avons réalisé des progrès.

Prenez donc le temps de la réflexion et écrivez tous les défauts (petits et grands) qui sont les vôtres.

Vous pouvez aussi vous réfléchir aux tâches que vous n’aimez pas réaliser et que de ce fait, vous savez que vous ne faites pas de la manière la plus efficace.

Pas d’inquiétude cependant, nous avons tous des défauts et le fait de ne pas être parfait ne fait pas de vous une mauvaise personne.

Poser la question à son entourage

Mais, une autre manière d’identifier ses défauts, consiste à poser la question à des proches.

Il peut s’agir de proches dans la vie professionnelle ou dans la vie personnelle.

Si ces personnes sont sincères, vous allez sans aucun doute avoir une jolie liste de défauts sur lesquels vous allez pouvoir travailler afin de vous améliorer.

En effet, cette analyse ne doit pas vous servir que pour répondre à une question lors d’un entretien d’embauche. Elle doit aussi vous être utile pour vous permettre de progresser tout au long de votre parcours.

Faire le bilan de ses expériences précédentes

Pour connaître vos défauts, vous pouvez aussi réfléchir à ce qui a pu vous être reproché sur des postes précédents.

Il peut s’agir de choses que vous ne faisiez pas à la perfection ou pour lesquelles le travail était trop lent.

Quel que soit ce défaut, pensez toujours à bien préciser que vous avez pris acte de cela et que vous avez mis en place des solutions correctives comme de la formation par exemple.

L’avantage de connaître ses défauts, c’est que cela permet de bien réfléchir à la manière de les gommer.

C’est de cette façon que vous pourrez progresser et que de ce fait, vous arriverez plus sûr de vous lors des entretiens de recrutement.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 4.8 / 5. Votants : 24

Aucun vote pour le moment

A propos de l'auteur

Retour en haut