laptop cv

Diplôme non obtenu ou études non terminées : Comment l’indiquer sur un CV ?

Il arrive régulièrement lorsque l’on étudie les carrières des individus de constater que ceux-ci n’aient pas terminé leurs études ou qu’ils travaillent dans des secteurs d’activités qui ne correspondent pas à ces diplômes.

La question est de savoir de quelle manière procéder pour que cela ne soit pas pénalisant lors d’une procédure de recrutement.

Si un dîplome n’a pas été obtenu ou que les études n’ont pas été terminées, il faut bien mettre en valeur sur le CV les expériences, les compéténces professionnelles et la motivation. Les savoirs professionnels et les savoirs être sont également  à valoriser.

NOTE : Bien évidemment en cas de profession réglementée comme les professions médicales ou paramédicales notamment, il ne sera pas possible de se passer du diplôme exigé.

Comment faire si vous avez déjà de l’expérience mais n’avez pas terminé vos études ?

La présentation du CV va devoir tenir compte du fait que l’expérience est réelle et qu’à ce titre elle compense largement l’absence de diplôme en la matière.

Commencez par valoriser l’expérience et les compétences acquises dans votre CV.

Soyez le plus précis possible en détaillant au maximum tout ce que vous savez faire, tout ce que vous avez appris sur le terrain au fil des années d’expériences professionnelles.

Le recruteur commencera forcément par lire ces rubriques si elles sont placées en haut du CV.

Une fois séduit ou convaincu le recruteur se moquera totalement de votre absence de diplôme et ne s’en apercevra peut-être même pas.

Comment faire si vous n’avez pas d’expérience et n’avez pas non plus terminé vos études ?

Ici c’est la phrase d’accroche qu’il va absolument falloir travailler (ainsi que dans la lettre de motivation).

Il va absolument falloir faire preuve d’une motivation qui sera en capacité d’aller au-delà de votre manque de connaissance :

« Ma motivation est telle pour travailler dans le secteur du commerce que je suis prête à travailler et à apprendre bien davantage qu’une personne déjà diplômée ».

Faites toujours preuve d’enthousiasme lorsque vous êtes jeune : en ce sens votre CV doit être particulièrement moderne (ici quelques exemples de CV modernes) et donner envie de vous rencontrer.

Comment faire si vous avez presque terminé votre diplôme mais que vous l’avez quitté au cours de la dernière année ?

Dans la partie « Formation » de votre CV, il est tout à fait possible d’indiquer que vous avez suivi les cours dispensés pour l’obtention du diplôme :

 2018-2020 : Master de droit des affaires

Vous n’avez pas mentionné que vous avez abandonné vos études mais que vous étiez bien inscrit à l’université.

Il sera toujours temps de vous en expliquer, si besoin, lors de l’entretien de recrutement car bien évidemment, il n’est pas possible de mentir sur la non-obtention d’un diplôme.

Encore une fois, l’entreprise ne recherche pas forcément une personne diplômée mais elle recherche une personne qui possède la culture générale nécessaire pour le poste qui est proposé.

Comment faire si vous avez deux carrières incomplètes et que vous postulez sur un poste qui n’est pas lié à ce que vous avez étudié ?

Il va s’agir de mettre en valeur des compétences transférables : les compétences que vous avez acquises et que vous allez pouvoir utiliser dans un nouveau métier (pratique de la bureautique, accueil du public, capacités rédactionnelles…)

Vous n’avez pas travaillé dans le secteur de l’entreprise contactée et de plus vous n’avez pas achevé vos études, ce qui apparemment pourrait être considéré comme vraiment négatif.

Ici, vous allez devoir montrer que tout ce que vous avez acquis précédemment peut tout à fait être utilisé dans votre future carrière.

En ce sens, la phrase d’accroche devra particulièrement être bien travaillée :

  • « Les différentes compétences et connaissances que j’ai pu acquérir lors de mes précédentes expériences dans la vente me seront d’une grande utilité dans le secteur de l’accueil ; de plus j’ai eu l’occasion de suivre un certain nombre de formations sur la manière de se comporter avec un public exigeant »
  • « Les compétences rédactionnelles acquises sur mon poste d’adjoint du Directeur des Ressources Humaines me seront très utiles pour rédiger les notes de synthèse sur l’activité commerciale décrites dans la fiche de poste proposée ».

Comment faire si vous n’avez qu’une seule formation académique pour le travail et que vous ne l’avez pas terminée ?

Ici encore, l’essentiel est de montrer que vous possédez les compétences qui sont nécessaires pour tenir le poste que vous visez.

  • Insistez bien sur la mise en valeur de vos savoirs professionnels qui sont vos véritables atouts.
  • Les soft skills, ou savoir être, sont également de plus en plus recherchés dans les entreprises. Montrez par des exemples que vous possédez des qualités de générosité, d’empathie par exemple.
  • N’hésitez pas à montrer que vous êtes prêt à vous former. En ce sens, n’hésitez pas à valoriser des formations autres que les formations académiques classiques que vous auriez pu suivre. Il en existe de très nombreuses sur Internet que je vous encourage d’ailleurs à suivre.
  • La valorisation des expériences extra professionnelles peut aussi être utile pour montrer certaines valeurs morales que vous possédez : engagement dans une association caritative ou pratique d’un sport particulièrement difficile ou d’activités qui ont une réelle valeur comme par exemple la lecture de livres de développement personnel.

Comment faire si vous avez interrompu vos études et avez l’intention de les poursuivre plus tard ?

Difficile de mettre en valeur le fait que vous souhaitiez reprendre vos études plus tard.

Vous pouvez juste préciser dans votre phrase d’accroche que vous êtes toujours intéressé pour progresser :

« Conscient de la nécessité de toujours apprendre, je suis amené régulièrement à me former pour pouvoir accéder de manière progressive à des emplois plus qualifiés ».

Cela permettra de montrer que vous êtes une personne qui ne se repose pas sur des acquis.

En résumé : les diplômes non obtenus ou études non terminées ne comptent pas forcément autant que vous le pensez

Pour conclure, pensez toujours que, sauf exception, un recruteur est à la recherche de compétences et de savoirs.

Peu importe donc le diplôme.

D’ailleurs de nombreuses personnes tout au long de leur carrière voient parfois leurs fonctions s’éloigner de leur formation initiale sans que cela ne pose forcément de grands problèmes.

Travaillez donc l’aspect « compétences professionnelles » de votre CV.

En revanche, ne mentez jamais sur un diplôme, cela ne serait pas honnête et pourrait toujours se retourner contre vous.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 1

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page