entretien d'embauche

« Que pouvez-vous nous apporter ? »: Comment bien répondre en entretien

Certaines questions reviennent de manière régulière lors des entretiens de recrutement.

Il est essentiel de bien s’y préparer pour ne pas tomber dans un piège ou rester sans réaction.

Parmi ces questions il y a celle qui consiste à demander ce que vous pourrez apporter.

❌ Ce qu’il ne faut pas répondre

  • Il existe de mauvaises réponses à cette question et la première d’entre elles consiste à ne pas savoir quoi répondre. D’où une nécessaire préparation.
  • Ensuite, une autre mauvaise réponse peut consister à apporter des éléments qui sont totalement en dehors des clous : vous postulez sur un poste de comptable et vous dites que vous pouvez apporter de la bonne humeur. Même s’il est bien d’être de bonne humeur ce n’est pas la première qualité que l’on attend chez une personne en charge de la comptabilité dans une entreprise.
  • Une autre réponse qui n’apporte rien consiste à redire ce que vous avez déjà dit lors de votre présentation. Le recruteur attend un élément supplémentaire qu’il ne connaît pas et qui pourrait faire la différence avec un autre candidat.

✔️ Ce qu’il est préférable de répondre

Lorsque l’on parle des apports d’un candidat lors d’un entretien, il est indispensable de partir sur d’une part les compétences professionnelles et d’autre part les savoirs être.

Ces derniers sont d’ailleurs de plus en plus souvent pris en compte lors des recrutements.

S’agissant des compétences, vous en avez certainement parlé lors de votre présentation.

Vous pouvez cependant apporter des éléments nouveaux et complémentaires.

Ceux-ci permettront de vous différencier des autres candidats :

  • « Dans le cadre de la conduite de projet dont je vous ai parlé lors de ma présentation, j’ai également été amené à manager une équipe ce qui m’a permis d’appréhender avec plus de précision la nature humaine »
  • « Lors de mon expérience dans le service clientèle d’une banque dont je vous ai parlé précédemment, j’ai été amené à créer une brochure publicitaire pour un événement annuel ; c’est ainsi que j’ai découvert certains logiciels de graphisme ».

Vous voyez ces précisions sur votre expérience peuvent apporter un plus à votre candidature et interpeller le recruteur qui pourra vous poser de nouvelles questions ce qui permettra d’ailleurs de rendre l’entretien plus vivant et plus interactif.

Mais il est aussi possible d’apporter des savoir-être (les fameuses soft skills) qui peuvent souvent faire la différence lors d’un entretien. Ce sont souvent sur eux que l’on va se baser pour départager deux candidats qui sont de qualité assez comparable.

Mais ne vous contentez jamais de vous jeter des fleurs ou de vous attribuer des qualités gratuitement. Pensez à chaque fois à lier celles-ci avec un exemple concret qui vient appuyer vos dires.

C’est très important.

La polyvalence

La polyvalence peut largement être mise en avant car elle peut toujours être utile dans une entreprise.

Par exemple :

  • Si vous postulez sur un poste de chef en cuisine, vous pouvez toujours faire part de vos connaissances de base en gestion des stocks qui pourra être un plus à certains moments.
  • De la même manière, si vous souhaitez entrer dans une petite mairie, n’hésitez pas à montrer que vous avez déjà travaillé dans plusieurs secteurs :

    « Mon expérience précédente m’a permis de travailler en relation avec le public mais j’ai aussi été amenée à renseigner sur les bases du droit de l’urbanisme ou à faire des mandats de paiement ».

La rigueur

La rigueur est un savoir-être très important.

Il n’en demeure pas moins que nombre de candidats se désignent rigoureux sans en apporter la preuve.

Voici par exemple comment le démontrer :

  • « J’ai travaillé dix ans dans un service comptabilité ce qui m’a appris la rigueur dans le travail »
  • « Lors de mes études de droit j’ai appris que sans rigueur il n’était pas du tout possible de réaliser un travail de qualité »

L’enthousiasme

Si vous êtes jeune et que vous avez peur que cela soit un handicap, inversez le paradigme :

« Ma jeunesse va me permettre de vous apporter beaucoup d’enthousiasme et d’énergie. De plus ma volonté de toujours progresser me permettra d’être un élément de qualité pour votre entreprise »

Ccette réponse est d’autant plus intéressante que de toute manière le recruteur savait que vous étiez jeune, alors autant aborder la question et le faire à votre avantage.

L’expérience

A l’inverse si vous êtes plus âgé, mettez en valeur votre expérience car ici également le recruteur connaît parfaitement votre âge :

« Mes années d’expérience m’ont appris à prendre du recul lorsque les situations sont stressantes sans pour autant faire disparaître mon enthousiasme pour un métier qui m’intéresse toujours autant ».

L’honnêteté, la fidélité

Autre qualité fortement appréciée par les chefs d’entreprise :

« Si vous me recrutez, vous pourrez compter sur une personne honnête qui vous sera reconnaissante et qui mettra tout en œuvre pour rendre la confiance que vous lui aurez accordée ».

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 2

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page