Métiers d’avenir : 50 jobs pour 2020 et bien au-delà

Vous êtes fraîchement diplômé ? Ou alors vous envisagez une réorientation professionnelle ?  Pour choisir ou confirmer votre voie, il est important de connaître les métiers d’avenir.

Depuis quelques années, les métiers liés à Internet se sont multipliés. Certains se sont créés également grâce à l’avancement de la technologie tandis que d’autres reprennent de la valeur aux yeux de tous, bien qu’ignorés ou dénigrés autrefois.

Découvrez 50 métiers qui vont recruter pour 2020 et bien au-delà.

L’hôtellerie-restauration

métiers en hotellerie-restauration

1) Serveur

Le serveur est un acteur incontournable du monde de la restauration.

Avant tout, il reçoit les clients et répond à leurs questions concernant le menu.

Il peut également nettoyer la salle, fait la vaisselle et dresse les tables.

En fonction de l’établissement, il est aussi en charge de la préparation de certains plats et boissons comme les entrées ou les apéritifs.

Ce métier exige de bonnes qualités relationnelles pour entretenir la bonne image du restaurant.

Les personnalités calmes et capables d’assumer un rythme de travail soutenu sont les plus appréciées à ce poste.

Grâce à un CAP, un BEP ou un BAC Professionnel orienté en cuisine, vous avez la possibilité d’être promu et/ou changer de poste plus rapidement.

Les salaires dépassent rarement le SMIC, mais les serveurs peuvent normalement compter sur les pourboires.

Les plus déterminés peuvent évoluer vers d’autres postes.

2) Cuisinier

La principale tâche d’un cuisinier est de préparer les plats. Plus il acquiert de l’expérience, plus il est capable de créer de délicieux repas.

D’abord, il sélectionne les fournisseurs afin de bénéficier des meilleures matières premières et négocie les prix.

Dans certains cas, il s’occupe lui-même des courses. Ensuite, il passe en cuisine où il est assisté par des commis ou un autre cuisinier, selon l’organisation de l’établissement.

Les cuisiniers débutants peuvent gagner 1 500 € le mois et plus au fur et à mesure de leur évolution.

3) Commis de cuisine

Le commis de cuisine assiste le chef pour la préparation des plats.

Ainsi, il est chargé d’éplucher et de découper les fruits et légumes, de nettoyer la cuisine et les paillasses, de cuisiner les repas des employés, mais aussi de réaliser les plats simples comme les entrées ou les desserts. À la fermeture du restaurant, il nettoyer le matériel utilisé durant la journée et/ou la soirée.

Bien que le poste soit accessoire au restaurant, il reste tout de même très important, car il assure l’efficacité et la qualité du service tout en ayant l’occasion d’apprendre.

Un débutant dans le métier peut gagner dans les 1 450 € par mois.

L’industrie agroalimentaire

métier d'avenir industrie agroalimentaire

4) Eleveur

Le secteur de l’élevage, souvent boudé par les jeunes, est aujourd’hui en pleine expansion.

Le métier d’éleveur consiste à veiller au bien-être des animaux. Il s’agit donc de les nourrir, s’assurer qu’ils sont en bonne santé et se reproduisent bien. La finalité de l’activité diffère en fonction de l’espèce élevée.

Pour que l’activité soit rentable, l’éleveur peut alors exploiter produits comme le lait, la viande, les œufs ou encore la fourrure et la laine.

Un éleveur débutant peut gagner environ 1 450 € par mois.

5) Agriculteur biologique

Les produits bio ont le vent en poupe depuis quelques années. Les cultures se font sans utiliser aucun agent chimique (ni pesticide, ni engrais, ni colorant).

Les installations et méthodes sont donc saines, ce qui demande un certain savoir-faire et quelques connaissances spécifiques.

Le travail consiste à gérer une exploitation et à travailler la terre.

Parce que le secteur est en pleine effervescence, il est important de rester informé concernant les nouvelles lois pour être sûr de produire efficacement et dans le respect des normes en vigueur.

Les débutants du secteur reçoivent un salaire brut mensuel de 1 450 €.

6) Opérateur en transformation de viandes

Cet agent s’occupe du procédé de transformation des viandes en commençant par la saignée jusqu’à la réfrigération. Il est possible qu’il change de poste 4 à 5 fois dans la même journée.

Ce métier n’est pas fait pour tout le monde, car il s’agit de rester dans une zone réfrigérée et humide toute la journée, sans parler des odeurs “désagréables”. Il demande une bonne condition physique et une dose importante de bonne volonté.

Le salaire d’un débutant du métier correspond au SMIC.

7) Ingénieur nutritionniste

En se basant sur les besoins et les demandes des consommateurs, son rôle est de trouver de nouveaux produits alimentaires susceptibles d’intéresser ces derniers.

Il lui revient également de réaliser les plans et étapes de production et de contrôler la qualité des produits afin qu’ils soient sains et nutritifs.

Par ailleurs, l’ingénieur nutritionniste effectue de nombreuses études dans le but d’améliorer les produits ou en créer de nouveaux.

Il se doit également d’analyser si le prix de vente est rentable par rapport aux coûts de production.

Le métier propose généralement entre 2 000 et 3 000 € aux débutants qui peuvent toucher jusqu’à 8 000 € après plusieurs années d’expérience.

Services à la personne

métier d'avenir Services à la personne

8) Auxiliaire de vie sociale

C’est un travail qui demande énormément de patience et de bienveillance, car il s’agit de s’occuper d’une personne aux conditions physiques réduites ou présentant un certain handicap, physique ou mental.

L’assistant se doit d’être présent dès le lever du patient jusqu’à son coucher. Il prend également en charge tout ce qui concerne le ménage, les démarches administratives ou encore la nourriture…

Un auxiliaire de vie, aussi appelé assistant de vie, peut prétendre à un salaire brut mensuel de 1 450 € environ s’il s’agit de sa première expérience dans le domaine et peu monter jusqu’à 1950 € dans la fonction publique.

9) Assistante maternelle

Une assistante maternelle s’occupe d’enfants âgés de 3 mois à 3 ans.

Elle est responsable de leur sécurité, de leur hygiène, de leur santé sans oublier leur divertissement en l’absence de leurs parents.

Elle s’assure également que l’enfant se développe bien mentalement et socialement.

En général, les débutantes dans le domaine reçoivent une rémunération de 1 450 € par mois.

10) Aide à domicile

Ce sont généralement les personnes âgées ou handicapées qui ont besoin d’une aide à domicile.

Il s’agit d’entretenir l’habitation, de subvenir aux différents besoins alimentaires ou hygiéniques, d’aider à l’autonomie physique, de soutenir psychologiquement ou encore de veiller à ce que le patient ait une vie sociale bien remplie (famille et amis) malgré ses limitations.

Les employés de maison débutants reçoivent un salaire de 1 450 €.

La formation obligatoire avant d’exercer cet emploi permet, après expérience, d’occuper un poste de technicien de l’intervention sociale et familiale.

Santé et paramédical

métier d'avenir santé et paramédical

11) Infirmier

Pour faire face au vieillissement de la population, le secteur de la santé va devoir créer des emplois. Le travail d’infirmier, entre autres,  est un métier qui a de beaux jours devant lui.

Son rôle est d’assister et d’aider le médecin à accomplir son travail plus efficacement dans un environnement hospitalier.

Il prodigue également les soins et traitements prescrits, surveille l’évolution de la santé du malade et peut lui apporter un soutien psychologique.

Il arrive également qu’il établisse des plannings de soins et s’occupe du suivi des stocks de médicaments.

Il faut mentionner les infirmiers libéraux qui réalisent des soins à domicile. En général, ils effectuent les mêmes tâches, mais s’occupent également de l’hygiène du patient. Dans les deux cas, le salaire des jeunes diplômés dans cette branche est d’à peu près 1 500 €.

12) Aide-soignant

Son rôle est d’assister l’infirmier. Près de 70 % des aide-soignants travaillent dans les hôpitaux, mais leur présence est de plus en plus sollicitée à domicile.

Les gens du métier peuvent devenir infirmiers ou aides médico-psychologiques pour personnes âgées ou encore auxiliaire de puériculture.

Le salaire mensuel d’un débutant dans ce domaine est d’environ 1 400 €.

13) Auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture aide les sages-femmes durant les accouchements. Elle réalise également les soins quotidiens nécessaires aux nourrissons (toilette, biberons…). Elle veille également durant la nuit pour s’assurer que le bébé aille bien.

À noter que l’auxiliaire de puériculture n’a pas le droit d’effectuer un diagnostic médical ou de prescrire un médicament. Dans le cas où elle s’aperçoit que l’enfant est malade, elle doit immédiatement avertir un médecin.

Par ailleurs, elle effectue la pesée et remplit en temps et en heure les dossiers de tous les bébés. Elle est en charge de l’entretien et du rangement des matériels.

Si elle travaille dans une crèche, son rôle est d’organiser des activités favorisant le développement intellectuel, social, psychologique et physique des enfants. Elle s’assure aussi que tout le monde fasse bien sa sieste.

Au fil des expériences, une auxiliaire de puériculture peut devenir infirmière ou éducatrice de jeunes enfants.

Au début de sa carrière, elle gagne environ 1 500 € par mois.

14) Ergothérapeute

Ce travail consiste à rééduquer les personnes qui ont perdu certaines capacités physiques ou même psychiques.

Après examen complet, l’ergothérapeute évalue l’autonomie de son patient. Son rôle est ensuite d’établir un programme de soins pour améliorer la vie de ce dernier.

En bref, ce coach et accompagnateur spécialisé assiste les patients présentant des handicaps.

Les débutants dans ce domaine gagnent aux alentours de 1 500 € par mois.

Développement durable

métier d'avenir développement durable
Crédit photo: Le Forem

15) Technicien en énergie renouvelable

Le secteur bouillonnant des énergies renouvelables crée des emplois de toutes sortes, dont celui du technicien qui est très recherché aujourd’hui.

Dans la fabrication comme dans l’entretien, le détenteur d’une licence professionnelle dans ce domaine peut commencer avec un salaire annuel d’environ 24 000 € et recevoir jusqu’à 70 000 € brut par an après une dizaine d’années d’expérience.

Son rôle est d’installer des équipements spécifiques et veiller à ce qu’ils restent en bon état tout en respectant les normes en vigueur dans le secteur. Il lui revient aussi d’établir un plan de travail pour le montage d’installations et de former les maîtres d’ouvrage à s’occuper correctement des équipements.

16) Chauffagiste

Le chauffagiste recommande aux clients des appareils de chauffage et de ventilation répondant à leurs besoins et adaptés à la configuration de leur habitation.

Il peut également se charger de l’installation, des réparations cas de dommages et s’assure régulièrement de leur bon fonctionnement.

Les débutants reçoivent un salaire moyen d’environ 1 500 € brut par mois.

Bâtiment et des Travaux publics (BTP)

métiers d'avenir BTP

17) Couvreur

C’est un professionnel de la toiture. Avec son équipe, il prépare le chantier, met en place les équipements de travail et pose les matériaux de couverture avant de vérifier le rendu. Il installe les dispositifs d’évacuations et réalise en plus l’isolation thermique.

Cet ouvrier qualifié peut également prendre part à la restauration de monuments historiques.

Les opportunités dans ce domaine pullulent et permettent des découvertes et des expériences qui peuvent amener à devenir chef couvreur.

Un débutant dans le métier gagne environ 1 450 €.

18) Maçon

Pour un salaire moyen d’environ 1 500 € par mois, il se charge de la construction d’un bâtiment allant de la fondation jusqu’aux murs et supports divers.

Par ailleurs, il peut être sollicité pour des travaux de rénovation, le montage de cloison ou juste pour l’entretien.

19) Dessinateur en BTP

Ce métier désormais très informatisé requiert des compétences en matière de CAO ou DAO (conception ou dessin assisté par ordinateur).

Les débutants sont rémunérés à environ 1 650 € par mois.

En travaillant avec un architecte, le dessinateur en BTP crée un aperçu du bâtiment en considérant les données recueillies par les ingénieurs.  Il se charge aussi d’illustrer clairement toutes les étapes à suivre pendant la construction.

Il assiste donc l’architecte et fait en sorte que les détails soient suivis à la lettre sur « papier » comme sur « terrain ».

20) Ingénieur du BTP

L’ingénieur du BTP effectue les études nécessaires pour une construction dans les normes de ponts, barrages, routes et bâtiments de bonne qualité et durables.

Il est aussi chargé de suivre l’avancement des travaux et s’assure que tous les détails sont respectés à la lettre pour garantir la sécurité des futurs usagers. Par la suite, il est également responsable de leur entretien.

Pour un débutant, le salaire brut mensuel est d’environ 2 750 €.

21) Urbaniste

Travaillant en collaboration avec de nombreux spécialistes, ce spécialiste rassemble et arrange les idées de chacun pour mener à bien un projet d’urbanisation.

Il intervient dans divers domaines comme la construction d’une nouvelle route ou encore la restauration d’un monument pour assurer à la fois le côté pratique et esthétique.

Il base ses décisions sur le nombre d’habitants, l’espace disponible, le budget à disposition et bien d’autres paramètres encore…

En général, il s’agit d’un fonctionnaire du ministère de l’Écologie, du Développement durable ou des Transports et du Logement et son salaire se situe aux alentours de 2 750 € par mois.

22) Paysagiste

Il élabore des plans d’aménagement extérieur pour créer des paysages agréables à regarder, durables, rehaussant l’environnement tout en étant faciles à entretenir.

Le paysagiste collabore généralement avec des architectes et des spécialistes en botanique pour un rendu exceptionnel.

Son salaire démarre autour de 1 500 €.

Industrie

métiers d'avenir industrie

23) Soudeur

Le soudeur se charge de rassembler de nombreuses pièces détachées sous l’effet d’une forte chaleur. Son travail demande un niveau d’attention élevé. Il travaille soit en usine soit sur un chantier.

Un débutant peut être rémunéré jusqu’à 1 900 €.

Le plus intéressant est de travailler dans les secteurs des machines et des équipements.

Les soudeurs sont très recherchés dans l’industrie de l’aéronautique, de la recherche ou du nucléaire.

24) Technicien en mécanique

Aussi appelé opérateur d’atelier ou d’entretien industriel, il élabore et/ou construit des pièces ou des dispositifs mécaniques divers.

Les entreprises de mécanique ou les PME, les fabricants automobiles et aéronautiques recrutent régulièrement.

Ce technicien peut gagner 2 400 € brut par mois.

25) Roboticien

Voici l’un de ces nouveaux métiers créés grâce à l’avancement de la technologie. Comme son l’indique, le roboticien imagine et fabrique des robots et/ou machines intelligents et automatisés pour faciliter la vie des hommes.

Un professionnel de cette branche justifiant d’un Bac +5 en robotique reçoit environ 3 200 € brut le mois en tant que débutant.

Informatique

métiers d'avenir informatique

26) Développeur Web

Un développeur Web créé des sites Internet ou des applications web et s’assure de leurs  fonctionnement.

Son rôle est de créer le site ou le software et d’en assurer également les mises à jour et les éventuelles maintenances.

Il peut être sollicité pour réaliser des analyses techniques ou encore pour régler des problèmes de fonctionnement ou d’organisation de données de toutes sortes.

Les débutants dans ce domaine sont payés 2 000 € par mois en moyenne.

Ils peuvent ensuite évoluer pour devenir chefs de projet technique dans des mondes différents comme le jeu vidéo, le e-marketing, l’édition en ligne ou encore de la banque et toutes les entreprises ou institutions susceptibles souhaitant créer un site ou un logiciel.

27) Développeur d’Applications

Le développeur d’applications mobiles conçoit et maintient des logiciels destinés à des supports mobiles comme le Smartphone ou la tablette. Ce sont des programmes pratiques désormais incontournables au quotidien.

D’une part, ils permettent d’optimiser l’utilisation de vos appareils mobiles, mais c’est bien plus que ça. En effet, d’autre part, les applications créées par ces développeurs s’avèrent utiles au quotidien, notamment pour se divertir, réseauter, se cultiver, (se) localiser, mais également pour réserver ou acheter des produits ou services.

Ce développeur peut aussi créer des Applications adressées aux entreprises.

28) Administrateur réseau

Il a pour rôle de créer, réguler et sécuriser un réseau. Il supervise également les échanges, les transferts et les sauvegardes de données. Parallèlement, il procède à un suivi des performances et des qualités d’un réseau.

Pour débuter dans ce métier, le salaire est d’environ 30 000 € par an.

29) Architecte réseau

Les débutants de ce métier peuvent être payés 3 300 € brut le mois.

L’architecte réseau conçoit et surveille un système de télécommunications. Ce dernier doit être aussi fiable et fonctionnel que possible tout en suivant un cahier de charges établi à l’avance avec l’employeur.

Après mise en place ou vérification d’un système, il peut endosser le rôle de superviseur et résoudre les problèmes touchant ce dernier.

30) Ingénieur système

Pour 30 000 à 60 000 € l’année, un ingénieur système est responsable de l’outil informatique de son entreprise afin que l’ensemble des utilisateurs dispose d’une installation adaptée et performante.

Ses attributions comprennent les diagnostics et les réparations ou améliorations nécessaires.

À cela s’ajoute le devoir de conseiller les équipes, de concevoir ou de paramétrer des logiciels et surtout d’assurer le fonctionnement optimal du système.

31) Technicien réseau

Cet agent est responsable du bon fonctionnement d’un système de télécommunication.

Le technicien réseau contribue à la maintenance du système, met à jour les logiciels et gère ces derniers tout en signalant les outils et programmes qui pourraient manquer pour une efficacité de travail optimale.

À ses débuts, un technicien réseau gagne environ 1 900 € par mois.

32) Ingénieur support technique

C’est un peu le responsable du « service après-vente » d’un produit ou d’un service dans le monde de la programmation et des pages Web. En effet, il fait le pont entre le client et l’entreprise.

En cas de soucis techniques par exemple, il informe les responsables en plus de rassurer les clients par rapport à la résolution du problème. Il peut proposer lui-même des solutions en fonction de l’assistance requise par le consommateur. Il surveille également les améliorations proposées et apportées aux produits.

Un ingénieur support technique peut gagner en moyenne 3 000 € par mois.

33) Web Designer

Pouvant collaborer avec des programmeurs, il construit l’identité visuelle d’un de sites web ou d’applications téléphone entre autres.

Les couleurs, la forme des boutons, le mode de défilement ou encore la présentation du contenu peuvent inciter ou non un client potentiel à rester sur un site et même faire des achats.

Le rôle d’un Web Designer est de faire en sorte qu’un site beau et attrayant en plus d’être fonctionnel.

Un débutant à ce poste perçoit en moyenne 1 750 € par mois.

34) Data analyst (analyse de données)

Également appelé data miner, ce spécialiste informatique a pour rôle de créer des bases de données qui aident au bon fonctionnement d’une entreprise.

L’ensemble des informations stockées permettront de tirer certaines conclusions ou réponses. Ces dernières sont ensuite exploitables ou utilisables dans le but d’améliorer le rendement, la productivité ou d’autres aspects d’une société. Le rôle du data analyst est donc de transformer des paramètres ou des idées en données calculables.

En début de carrière, il peut gagner environ 3 000 € par mois.

35) Data scientist

Le data scientist est un data analyst qui a gagné en expérience et en compétences.

Il travaille en collaboration avec plusieurs branches informatiques. Il assemble encore plus de données et les utilise comme des valeurs mathématiques afin d’en soutirer des réponses, des hypothèses ou parfois des solutions à certains problèmes de fonctionnement d’une entreprise ou d’un système.

Le data scientist doit avoir une vue d’ensemble sur les données concernant l’environnement complet d’une société.

Les débutants à ce poste gagnent environ 38 000 € par an.

Internet

métiers d'avenir internet

36) Web Marketeur

Le travail de marketeur est ici transposé sur la toile. Il s’agit donc désormais de mettre en place des stratégies sur Internet, de développer des partenariats en ligne, promouvoir en utilisant des techniques spécifiques, créer un site en accord avec les stratégies d’une entreprise et même arriver jusqu’à faire du marketing viral pour augmenter ses chances de se faire remarquer par un client potentiel.

En débutant dans cette branche, le salaire de départ est en moyenne de 30 000 € par an, dépendant des missions à accomplir.

37) Community manager

Il doit avoir des connaissances poussées en matière de communication sur la toile. Il est l’ambassadeur de son entreprise et analyse ce qui se dit et ce qui ce cherche sur les réseaux sociaux.

Son rôle est de faire parler de sa société entre les internautes, diriger ces derniers vers des sites bénéfiques à sa boîte et gérer une véritable communauté virtuelle.

En début de carrière, un community manager peut recevoir environ 2 000 €.

38) Responsable e-mailing

Il s’agit ici de communiquer avec des clients par e-mail. Le quotidien de cet agent est l’envoi de courriels à des milliers d’adresses afin d’atteindre le maximum de clients potentiels.

Il travaille également comme coordinateur entre les développeurs, responsables marketing et autres. Parfois, il arrive qu’il réponde à des mails afin de satisfaire les consommateurs à fidéliser.

Un responsable e-mailing peut gagner entre 25 000 et 45 000 € par an.

39) Rédacteur Web

Également appelé cyber journaliste, il parcourt Internet pour trouver des informations concernant un sujet ou un thème puis les étudie dans le but de rédiger des articles en tenant compte de la charte éditoriale du demandeur. Le travail demande une rigueur certaine et de solides connaissances générales.

Un rédacteur débutant peut être rémunéré en moyenne 1 500 € par mois.

Services aux entreprises

métiers d'avenir services aux entreprises

40) Agent de sécurité et de surveillance

Ces agents privés sont payés en moyenne 1 500 € par mois lorsqu’ils démarrent.

Ils doivent avoir d’excellentes conditions physiques pour protéger des biens ou des personnes.

Contrairement au policier qui agit pour l’État, l’agent privé travaille sur un site spécifique, généralement une propriété privée.

Il peut être amené à prodiguer les premiers secours à des personnes en danger.

41) Agent d’accueil et d’information

Il accueille les visiteurs d’un établissement. Son rôle est de mettre les clients à l’aise et de les informer sur les questions les plus basiques.

Il doit être aimable et réactif. Au-delà des qualités humaines, une parfaite connaissance de l’entreprise est indispensable.

Si vous débutez dans ce métier, vous gagnerez à peu près 1 500 €.

42) Agent d’entretien de locaux

Il est le responsable du nettoyage et des entretiens périodiques comme le changement de moquettes ou de carreaux.

Il s’assure de la propreté et de l’entretien d’un lieu, veille à la bonne utilisation du matériel et des produits mis à disposition. Il s’assure que les règles d’hygiène et de sécurité sont bien respectées et fait son travail en toute discrétion.

Un agent d’entretien est payé en moyenne 1 400 € par mois environ lorsqu’il débute.

Commerce

vendeuse

43) Vendeur ou commercial

Ces agents font le pont entre une entreprise et les consommateurs. Ils renseignent les clients et présentent les produits et mettent tout en œuvre pour vendre.

Dans les magasins, ils conseillent les clients et les dirigent vers les différents produits disponibles. Ils sont parfois responsables d’inventaires, de mise en place dans les rayons ou encore d’encaissement.

Un commercial débutant peut obtenir un salaire brut mensuel de 1 400 €. Il peut également être amené à toucher des commissions sur vente.

44) Directeur / cadre commercial

Il est responsable d’un groupe de vendeurs au sein d’une société commerciale.

Il élabore des stratégies de ventes et cible les clients potentiels. Il négocie les gros contrats ou les prestations à long terme. Il peut se confier l’organisation d’événements destinés à booster les ventes.

Un directeur commercial sans expérience peut gagner 4 000 € par mois pour commencer et son salaire peut grimper jusqu’à 20 000 € par mois en fonction des performances de l’entreprise.

45) Directeur de magasin

Le Directeur de magasin fait en sorte de coordonner le travail de chacun. Performance et efficacité étant les maîtres mots.

Les événements commerciaux, les promotions, le choix des produits à mettre en rayons, leurs dispositions, le mode d’accueil des clients, l’entretien du bâtiment et bien d’autres aspects du métier doivent être pris en charge par ce personnage clé.

Il se doit de déléguer le travail, mais aussi de surveiller les différentes activités et d’apporter des améliorations si nécessaire. À tout cela s’ajoutent quelques aspects extérieurs comme l’avis des clients, les possibilités d’achats, les produits proposés ou encore les fournisseurs : autant de détails qui doivent être gérés en adéquation avec la demande des clients.

Un Directeur de magasin ayant une courte expérience peut gagner entre 2 000 et 2 500 €. Son salaire peut monter jusqu’à 5 000 € par mois.

Les métiers d’avenir plus loin dans le futur (horizon 2030 et plus)

metiers du futur

46) Agent d’entretien de robots

Dans notre monde qui court vers l’Intelligence Artificielle, le nombre de robots dans les rues égalera bientôt celui des voitures.

Les heureux propriétaires auront besoin que des spécialistes s’en occupent pour les entretenir périodiquement, de la même manière que les voitures.

Ce travail qui est aujourd’hui l’apanage de techniciens informatiques pourrait être confié à des mécaniciens spécialisés dans peu de temps.

47) Guide touristique de l’espace

Avec les incessants progrès technologiques, une visite de l’espace devrait bientôt être accessible au grand public.

Pour cette fabuleuse exploration, il faut bien des guides spécialisés.

Les anciens astronautes seraient les plus éligibles, étant d’anciens visiteurs !

Néanmoins, ce poste devrait être ouvert à tous ceux qui aiment les voyages et les voyages au-delà de toute frontière.

48) Pilote de l’espace

Quand les voyages dans l’espace seront vulgarisés comme le sont les trajets en avion, il faudra des transporteurs spécialisés.

Ces derniers assureront l’acheminement de vacanciers et de marchandises vers d’autres planètes.

Il faudra alors des pilotes spécialisés qui devront conduire ces voyageurs à bon port.

49) Imprimeur 3D

On peut imaginer que cette technologie va prendre de l’ampleur dans les qui viennent et qu’il faudra des personnes dédiées à ce type de job.

On imprimera des objets comme on imprime des photos aujourd’hui.

50) Le Psydesigner

Il sera chargé de donner sa personnalité à la machine dotée d’IA, et de la rendre « facile » à vivre.

Il s’agit par-là de l’aider à mieux apprendre et à mieux collaborer avec l’Homme.

 

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : / 5. Votants :

Retour haut de page