lettre pretentions

Lettre de motivation avec prétentions salariales (2 exemples)

Lorsque l’on rédige une lettre de motivation, la question du salaire peut parfois se poser.

Ce peut être le cas dans l’hypothèse d’une candidature spontanée, mais aussi si vous répondez à une annonce.

Il est donc important de voir de quelle manière procéder, mais avant tout, nous allons voir s’il est pertinent d’inscrire ses prétentions salariales dans son courrier.

Faut-il mettre ses prétentions salariales dans sa lettre de motivation ?

Effectivement, la première question à se poser est de savoir s’il est nécessaire ou non d’inscrire ses prétentions salariales dans la lettre de motivation.

Si celles-ci sont demandées dans l’annonce vous allez devoir les préciser, c’est évident.

Pensez toujours à parler de salaire brut, car c’est de cette manière que réfléchissent les entreprises, les recruteurs.

Parlez également d’un salaire qui intègre les primes de vacances, de fin d’année.

En revanche, si les prétentions salariales ne vous sont pas demandées, je ne vous encourage pas forcément à en parler dans la lettre de motivation.

Vous aurez largement le temps d’aborder cette question lors des différents entretiens de recrutement que vous serez amené à passer.

Conseils généraux sur la lettre de motivation

1) Aucune erreur tolérée

S’il existe un certain nombre de conseils à suivre lors de la rédaction d’une lettre de motivation, le premier est de ne commettre absolument aucune erreur de syntaxe ou d’orthographe.

En effet, et ce quel que soit le poste auquel vous avez postulé, cela serait du plus mauvais effet.

Aussi, si vous n’êtes pas un spécialiste de l’écriture je vous invite vivement à faire relire votre lettre par quelqu’un qui a plus de compétences que vous en la matière.

2) Personnalisez sur l’entreprise

Lorsque vous allez attaquer votre lettre de motivation, commencez par parler de l’entreprise.

Expliquez de manière très simple ce qui vous intéresse dans cette entreprise et dans le poste qu’elle propose.

C’est à ce moment-là que vous devez faire le plus preuve de personnalisation.

Ne vous contentez cependant pas de formule type du genre :

❌ “Le dynamisme de votre entreprise”

❌ “La qualité des services proposés”.

En effet, pour être crédible vous devez expliquer en quoi cette entreprise est dynamique et en quoi les produits proposés sont de grande qualité.

3) Parlez de vos compétences

Ensuite, vous pourrez parler de vos compétences rapidement sans faire pour autant une redite de votre CV :

✔️ “J’ai eu l’occasion de mettre en place une gestion du temps de travail efficace dans mon service”

✔️ “J’ai appris les différentes règles d’hygiène alimentaire ce qui pourra être d’une grande utilité dans le poste que vous proposez”.

4) Faites correspondre vos compétences et l’offre d’emploi

Et c’est dans un dernier temps que vous pourrez faire le lien entre vos compétences, vos connaissances et les besoins de l’entreprise tels qu’ils sont exprimés dans l’annonce.

Ne négligez pas non plus la motivation pour le poste et pour l’entreprise.

C’est souvent à ce niveau-là que la différence peut se faire :

✔️ “Je suis particulièrement motivé pour ce poste qui me permettra d’exprimer l’ensemble de mes qualités”

✔️ “Ma motivation et mon dynamisme me permettront de réaliser au mieux les missions que vous pourrez me confier”.

5) Cloture de la lettre

Pour terminer, pensez bien évidemment toujours à une formule de politesse et à une proposition de rendez-vous qui vous permettra de mieux exprimer vos qualités et votre motivation.

À quel endroit placer ses prétentions salariales dans la lettre ?

Si vous décidez d’inscrire vos compétences salariales dans la lettre de motivation, il est important de les positionner au bon endroit.

En effet, il serait mal venu de commencer par cela !

L’idéal lorsque l’on fait une proposition salariale est de la réaliser après avoir mis en valeur ses compétences, mais également les exigences demandées sur le poste.

Ce sont en effet ces deux éléments qui vont permettre de verser le salaire qui vous conviendra le mieux.

Ainsi, les prétentions salariales se trouveront en fin de courrier, juste avant la formule de politesse.

Un chiffre précis ou une fourchette ?

L’idéal est également de ne pas être trop précis lorsque vous exprimerez vos prétentions salariales, car cela pourrait rapidement mettre fin à des négociations.

Aussi je vous encourage vivement à mettre une fourchette qui peut d’ailleurs le plus souvent être une fourchette de salaire annuel.

Ainsi cela pourra comprendre éventuellement un 13ᵉ mois ou une prime de vacances par exemple.

Deux exemples concrets de lettres de motivation avec prétentions salariales

Je vais maintenant vous donner deux exemples de lettres de motivation dont il vous sera possible de vous inspirer.

Exemple 1 :

Monsieur le Directeur des Ressources Humaines

Votre entreprise est aujourd’hui à la recherche d’un comptable expérimenté pour renforcer son service des finances. Au regard du secteur d’activité dans lequel vous évoluez et de la qualité des produits alimentaires que vous fabriquez depuis maintenant plusieurs dizaines d’années, c’est tout naturellement que je me permets d’entrer en contact avec vous aujourd’hui.

Je possède en effet, une expérience de 15 ans dans la comptabilité et j’ai eu l’occasion de mettre en place tout un système de contrôle de gestion qui a permis aux entreprises dans lesquelles j’ai travaillé de réaliser de réelles économies de dépenses de fonctionnement. De plus, j’ai souvent permis de mettre en place une vraie culture de la gestion des dépenses dans l’ensemble des services. J’ai enfin la capacité de tenir une comptabilité complète et de réaliser des tableaux de bord tels que ceux que vous avez décrits dans votre annonce.

Au regard de mon expérience professionnelle et de mes compétences, de la disponibilité demandée au quotidien et du degré d’exigence du poste, je pense très sincèrement qu’une rémunération annuelle de 50000 € serait tout à fait adaptée.

Je reste bien évidemment à votre disposition pour en discuter. Dans l’attente d’une rencontre prochaine, je vous prie d’accepter Monsieur le Directeur des ressources humaines l’expression de mes salutations les plus distinguées.

Exemple 2 :

Madame la Présidente,

La crèche que vous présidez est aujourd’hui à la recherche d’une directrice expérimentée. Je connais très bien le travail réalisé dans cette structure petite enfance pour y avoir laissé mes enfants, il y a maintenant quelques années. C’est ainsi avec beaucoup d’enthousiasme et de motivation que je me permets de postuler aujourd’hui sur le poste de directrice proposé.

Infirmière puéricultrice diplômée, je suis directrice de crèche depuis maintenant une dizaine d’années. Dans ce cadre, j’ai eu l’occasion d’être confrontée à toutes les problématiques qui peuvent exister dans une telle structure. Ainsi, j’ai été amenée à gérer un très grand nombre de personnels, mais également à régler quelques conflits avec des parents. Je possède également toutes les compétences nécessaires d’un point de vue administratif pour gérer la difficulté des dossiers de subvention et d’habilitation exigés par les différents services de l’État et du département.

Je connais parfaitement l’exigence qui est demandée dans votre crèche et la disponibilité dont doit faire part une directrice. C’est donc en toute connaissance de cause que je réponds aujourd’hui à votre annonce parue dans la presse spécialisée.

Au regard de l’expérience demandée et de la diversité des compétences, il apparaît très clairement qu’une rémunération annuelle comprise entre 45000 € et 50000 € est tout à fait adaptée. Si vous le souhaitez, nous pourrons tout à fait échanger autour de cette thématique ainsi qu’autour de l’organisation de la structure, lors d’un entretien professionnel.

Dans l’attente, je vous prie d’accepter Madame la Présidente l’expression de mes salutations les plus distinguées.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 2

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page