entretien de recrutement

Mentir sur son salaire en entretien pour obtenir une meilleure offre, une bonne idée ?

Vous savez que la question sur la rémunération risque d’être posée en entretien et vous vous demandez s’il est possible de mentir sur votre salaire actuel de manière à essayer de gonfler votre futur salaire.

Bonne question.

Stéphane M., directeur RH depuis 20 ans, va vous donner quelques éléments de réponse.

Mentir ou ne pas mentir sur son salaire actuel ?

Il arrive régulièrement que des recruteurs posent la question de la rémunération pendant l’entretien d’embauche.

Même si normalement le recrutement ne devrait porter que sur les compétences professionnelles et personnelles d’une personne, il n’est pas rare que des échanges aient lieu concernant la rémunération.

Il est donc de ce fait absolument indispensable de préparer une réponse adaptée à la situation.

Comme dans tout entretien, je ne conseille pas de mentir sur quoi que ce soit.

Il en est de même en ce qui concerne le salaire.

En effet, il n’est pas question de discuter du salaire que l’on touche actuellement mais plutôt de celui qui pourra être versé si vous êtes retenu sur le poste convoité.

Ceci d’autant plus que dans la très grande majorité des cas la discussion sur le salaire aura lieu en fin d’entretien voir à la fin d’un éventuel deuxième entretien.

Aussi, il suffira de se caler sur la fiche de poste proposée et le niveau d’exigence demandé.

Il faut cependant préciser qu’il n’existe pas forcément toujours beaucoup de marge de manœuvre au regard des conventions collectives qui ont pu être négociées dans l’entreprise.

Soyez très à l’aise au moment d’aborder la question du salaire car vous vous apercevez rapidement que c’est souvent le recruteur qui se trouve en difficulté à ce moment-là de l’entretien.

En ayant bien préparé votre argumentation vous serez de ce fait en position de force.

Techniques à adopter (sans mentir) pour obtenir le salaire que l’on souhaite réellement

Si encore une fois nous partons du principe qu’il ne faut pas mentir en ce qui concerne la rémunération, vous pouvez néanmoins utiliser quelques techniques.

Technique n°1 : Porter l’attention sur le futur salaire

Tout d’abord vous pouvez préciser que peu importe le poste ou le salaire qui sont les vôtres aujourd’hui, ce qui compte c’est le salaire que vous allez être amené à toucher si vous êtes recruté :

« Le poste que j’occupe aujourd’hui est totalement différent de celui que vous me proposez. Aussi, je ne pense pas que cela puisse vous éclairer de connaître mon salaire actuel. En revanche, je peux vous assurer qu’au regard des responsabilités et des compétences exigées j’aspire à pouvoir bénéficier d’une meilleure rémunération que celle que j’ai à l’heure actuelle ».

Technique n°2 : Vous voulez évoluer

Vous pouvez également avoir un deuxième argument qui est de dire que vous vous plaisez dans votre entreprise actuelle mais que vous souhaitez connaître une évolution et que c’est pour cela que vous êtes à la recherche d’un poste plus intéressant et donc mieux rémunéré :

« Le poste que j’occupe actuellement me convient parfaitement mais j’aspire également à évoluer d’un point de vue professionnel. Aussi, je sais qu’avec des responsabilités supplémentaires je suis en droit de demander une rémunération supérieure à celle dont je bénéficie actuellement ».

Technique n°3 : Retourner la question

La troisième possibilité qui existe consiste à retourner la question et de demander aux recruteurs quelle est la rémunération qu’il propose.

En fonction de celle-ci il vous sera possible de donner suite ou pas.

N’oubliez pas que le refus d’un poste peut se faire dans les deux sens et que vous ne devez pas forcément vous positionner en position de faiblesse :

« Au regard du poste que vous proposez et du niveau d’expérience exigée, je me permets de vous demander quel est le niveau de rémunération que vous envisagez pour le candidat retenu ? »

Vous voyez à travers tous ces exemples que sans à aucun moment mentir vous allez pouvoir avoir un échange tout à fait constructif avec le recruteur en ce qui concerne le poste.

Je vous conseille toujours de vous renseigner au préalable sur la rémunération qu’il est possible d’obtenir sur ce genre de poste.

De la sorte vous aurez la capacité de donner une réponse précise, pertinente et tout à fait équilibrée lors lorsque vous échangerez sur le salaire.

De plus, en vous renseignant au préalable vous vous rendrez peut-être compte que ce poste n’est pas fait pour vous et que de ce fait il n’y a aucun intérêt à vous rendre à l’entretien de recrutement.

Dernier conseil mais conseil important

Je vous incite à ne pas parler de la rémunération si le recruteur n’en parle pas de lui-même.

En effet, votre motivation doit avant tout porter sur le poste et sur l’entreprise au sein de laquelle vous postuler.

Ne vous inquiétez pas, il sera toujours temps de parler de salaire au deuxième entretien ou avant de conclure quoi que ce soit si votre candidature est retenue

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 2

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page