Annonce de grossesse à son employeur (exemple d’email inclu)

Vous êtes enceinte et il s’agit bien évidemment d’un des meilleurs moments de votre vie. Il n’est donc pas question de la gâcher pour des raisons professionnelles, en craignant que votre employeur le prenne mal ou que l’entreprise ne se retrouve en difficulté.

En effet, ne vous inquiétez pas, les employeurs qui n’acceptent pas que leurs employées soient enceintes sont de plus en plus rares, heureusement.

De plus, en recrutant une jeune femme, ils se doutent bien que cet heureux évènement arrivera un jour ou l’autre.

Vous allez cependant devoir informer votre employeur sur votre état. Je vous invite à respecter un certain nombre de règles afin que les choses se passent pour le mieux.

A quel moment prévenir votre employeur ?

La question de savoir à quel moment prévenir son employeur de son état de grossesse est délicate.

En effet, s’il existe des délais légaux dans le secteur public (avant la fin des 3 mois de grossesse), il n’en existe aucun dans le secteur privé.

Vous n’avez donc aucune obligation de prévenir de votre état.

D’un point de vue légal, vous devrez juste le faire au moment du congé de maternité proprement dit (soit 6 semaines avant la date présumée de l’accouchement).

Je vous invite cependant à prévenir le plus en amont possible votre employeur.

Cela permettra de montrer que vous êtes une personne qui ne souhaite pas embêter le service. De plus, cela vous permettra peut-être d’être un peu chouchoutée par vos collègues de travail pour le temps qu’il vous reste à travailler.

Il est donc pertinent d’informer votre employeur le plus vite possible, une fois que vous avez la certitude que votre grossesse se passe pour le mieux.

Le début du deuxième trimestre de grossesse apparaît tout à fait adapté.

Cela permettra à l’entreprise ou à l’administration de gérer votre absence de la manière la plus pertinente et surtout peut être de réaliser un tuilage avec la personne qui sera amenée à vous remplacer.

Par quel moyen prévenir votre employeur de votre grossesse ?

Il me semble que trois moyens doivent être utilisés.

Je vous invite tout d’abord à informer votre chef de service de votre état de grossesse de manière orale.

Cela aura pour avantage de montrer qu’il n’y a rien de dramatique dans cette situation. Ensuite, cela permet aussi de montrer que vous avez des rapports tout à fait conviviaux avec votre hiérarchie.

Cela n’empêche pas, dans un second temps, de confirmer la situation par un courrier un peu plus officiel. Je vous invite d’ailleurs à envoyer celui-ci en recommandé avec accusé de réception ou à le remettre en main propre au service des ressources humaines.

Vous pouvez enfin aussi annoncer votre grossesse par mail, mais encore une fois toujours après l’avoir annoncé oralement.

Quel doit être le destinataire du mail ou du courrier annonçant votre grossesse ?

Tout va dépendre de la taille de l’entreprise.

Mais quoi qu’il en soit, vous devez pour des raisons de savoir vivre, informer votre hiérarchie la plus directe.

Et pour des raisons un peu plus légales, vous devez informer la direction des ressources humaines de votre entreprise ou de votre administration. C’est en effet elle, qui sera amenée à gérer votre arrêt pour maternité et éventuellement les arrêts de maladie qui précéderont ou qui suivront.

Le message sera sans doute un peu plus personnalisé pour votre responsable direct avec lequel vous entretenez des rapports de proximité.

Les éléments qui doivent figurer dans le mail ou courrier annonçant votre grossesse

Même si vous n’avez pas besoin de rédiger un roman, je vous invite à faire figurer quelques éléments obligatoires dans votre mail ou dans votre courrier.

Tout d’abord, vous devez annoncer sans équivoque que vous êtes enceinte ; il n’est pas besoin de tourner autour du pot :

« Je me permets de vous faire part dans le cadre de ce mail de mon état de grossesse »

ou

« Je vous informe par ce courrier que je suis enceinte depuis un peu plus de trois mois ».

Vous devez d’autre part, et il s’agit d’un élément essentiel, informer de la date présumée du début de votre congé de maternité.

Celle-ci aura sans doute été calculée par le médecin qui vous suit pendant votre grossesse. Ceci est absolument essentiel pour votre employeur qui va devoir organiser le service pendant votre absence de plusieurs semaines.

Je vous invite aussi à bien préciser, même si ce n’est absolument pas obligatoire, que vous mettrez tout en œuvre pour que votre absence soit la moins préjudiciable possible au fonctionnement de l’entreprise.

Tout doit être mis en œuvre pour que l’entreprise continue de bien fonctionner.

Même si les employeurs sont moins intolérants vis-à-vis des femmes enceintes, les rassurer sur le fonctionnement de l’entreprise ne peut pas faire de mal.

Un exemple de mail d’annonce de grossesse

Vous allez maintenant trouver un exemple de mail d’annonce de grossesse dont vous pourrez vous inspirer si vous le souhaitez. Je vous invite tout de même à le personnaliser au maximum.

Monsieur le Directeur des ressources humaines

Je me permets par l’intermédiaire de ce message de vous faire part de mon état de grossesse. Je suis aujourd’hui au début du deuxième trimestre ce qui fera débuter mon congé de maternité aux alentours du 15 mai 2022. Je ne manquerai pas de vous faire part d’une date plus précise lorsque cela me sera possible.

Je vous précise que je viens d’informer Monsieur Dupont, mon responsable de service direct de la bonne nouvelle. Ensemble, nous avons d’ailleurs décidé de travailler en amont pour que mon absence soit la moins préjudiciable possible pour le service et pour l’entreprise.

Je me rapprocherai dans les meilleurs délais de votre service pour remettre à votre équipe mon certificat de grossesse et l’ensemble des papiers dont elle aura besoin.

Je vous remercie de votre compréhension, et vous prie d’accepter, Monsieur le Directeur des Ressources Humaines, l’expression de mes salutations les plus distinguées.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 1

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page