2eme entretien

Comment (bien) préparer son 2eme entretien et ses potentielles questions

Vous avez la chance d’être convoqué pour un second entretien et celui-ci va surement être décisif.

Vous pouvez légitimement vous poser la question de savoir à quelle sauce vous allez être mangé.

Dans cet article, Stéphane M. qui est Directeur RH depuis plus de 20 ans, va vous montrer quelles sont les particularités d’un second entretien et surtout de quelle manière il convient de s’y préparer pour remporter la victoire finale.

Pourquoi un second entretien ?

Lorsque l’on organise une procédure de recrutement, il peut arriver que plusieurs entretiens d’embauche s’avèrent nécessaires pour avoir la certitude de faire le bon choix de candidat.

C’est pour cette raison principale que l’on organise un second entretien.

Mais, en quoi se différencie-t-il du premier ?

Une composition du jury différente lors du second entretien

Il est évident que si l’on fait un second entretien, c’est pour agir de manière différente que lors du premier.

Sinon, cela n’aurait absolument aucun sens et ne serait qu’une perte de temps pour tout le monde.

De ce fait, la composition du jury va être totalement ou partiellement différente.

En effet, il peut arriver qu’une personne participe aux deux rencontres afin de faire le lien entre les deux jurys et ainsi faciliter la synthèse.

De manière générale, on peut estimer que le premier entretien a pour rôle de faire un premier tri et le second se doit de permettre de retenir le candidat qui finalement sera retenu.

C’est la raison pour laquelle, lors du second entretien on se retrouve face aux plus hauts responsables qui seront habilités à prendre la décision définitive du recrutement.

De ce fait, préparez-vous à rencontrer un directeur général, un directeur des ressources humaines ou même le Maire si vous postulez dans une commune par exemple.

Le degré d’exigence va donc forcément monter d’un cran lors de ce nouvel entretien.

Vous devez donc d’autant plus être tout particulièrement attentif à la manière dont vous allez vous comporter et sur ce que vous allez dire à vos interlocuteurs.

Chaque erreur pourrait en effet être éliminatoire.

Un angle de vue différent pour le second entretien

Le second entretien ne sera pas le même que le premier.

Le plus souvent, il sera beaucoup moins technique au regard des personnes qui vont vous interroger.

Cela veut dire qu’il portera le plus souvent sur des softs skills, des savoirs être.

Ce qui va le plus souvent être recherché c’est d’une part votre capacité à vous intégrer au collectif de travail que vous êtes susceptible de rejoindre.

Ne sous estimez pas cet aspect qui est tout à fait essentiel.

Vous devez donc veiller à respecter les comportements qui sont ceux attendus du poste.

Je peux vous assurer que la différence se fait de plus en plus à ce niveau.

D’autre part, si vous êtes sur un poste de manager, les recruteurs vont surtout regarder s’ils pensent que vous aurez la capacité de gérer une équipe.

Montrez-vous donc à la hauteur des attentes sur ce sujet bien précis.

Enfin, ce genre d’entretien peut aussi se jouer sur des petits détails, notamment sur un ressenti vis-à-vis de vous du plus haut responsable.

Il faut donc avoir une attention toute particulière à son égard.

Pensez à le regarder de manière très régulière et surtout à répondre avec la plus grande des précisions à ses questions.

2eme entretien jury

Comment se préparer à un second entretien ?

Lorsque vous allez savoir que vous avez un deuxième entretien, vous devez tout d’abord vous renseigner afin de savoir quelles sont les personnes que vous allez être amené à rencontrer.

En le sachant, cela permet de se préparer psychologiquement.

J’ai souvent vu des personnes très dynamiques lors d’un premier entretien être tétanisées devant un Maire ou un Directeur général.

En fait, ces personnes sont comme tout le monde, mais parfois on peut être impressionné.

Aussi, imaginez ces personnes dans le quotidien, ce qui vous permettra de les démystifier et de ce fait de vous sentir plus tranquille au moment de l’entretien.

De la même façon, pensez que vous maitrisez bien ce qui est technique puisque cela vous a permis d’être convié à ce second entretien.

Réfléchissez en détail au comportement qui est attendu de vous sur le poste : discret, autoritaire, disponible, réfléchi ou bienveillant par exemple.

À partir de là, vous devez bien vous préparer à cela et il n’y a aucune raison que cela se passe mal.

Si vous avez rendez-vous avec un ingénieur après un technicien lors du premier entretien, vous devez au contraire bien travailler l’aspect technique, parce qu’il est très probable qu’un ingénieur veuille échanger sur ce qui apparait comme essentiel pour lui.

Vous voyez donc que connaitre l’interlocuteur avec lequel vous allez échanger est essentiel, car la préparation ne sera pas la même selon les points qui devraient être abordés.

Les nouvelles questions d’un second entretien

Des membres de jury différents devraient normalement aboutir à des questions différentes.

Même s’il est probable que l’on vous demande de vous présenter, il est aussi probable que de nouvelles questions apparaissent.

Point de vigilance sur votre présentation : pensez toujours que pour les personnes en face de vous, ce sera la première fois qu’ils entendent votre présentation, même si pour vous il s’agit d’une redite.

Les questions qui vont vous être posées seront, sauf exception de l’ingénieur dont nous venons de parler, moins techniques.

En voici quelques exemples :

Quels sont vos loisirs ?

Souvent, cela permettra de se trouver des points communs avec les personnes en face de vous et ainsi échanger sur autre chose que le travail.

Croyez-moi, cela a de plus en plus d’importance lors des recrutements, car les activités extra-professionnelles permettent de juger de la personnalité d’une personne.

Vous sentez-vous à la hauteur du poste ?

Le recruteur va chercher à savoir si vous avez suffisamment de charisme et de leadership.

Sur cette question, répondez toujours par l’affirmative.

Mais, expliquez aussi ce qui vous permet d’avoir autant de certitudes vis-à-vis de vos compétences et ce qu’elles soient purement techniques ou plus personnelles.

Comment vivez-vous l’autorité ?

Ici également, vous allez répondre que vous la vivez bien et que pour vous les consignes venant d’un supérieur hiérarchique doivent être respectées.

N’oubliez pas cependant de préciser que vous pouvez ne pas être d’accord et que des échanges doivent vous permettre éventuellement de faire évoluer la consigne ou la décision qui aura été prise.

Vous montrez ainsi que vous respectez les consignes, mais que vous ne les suivez pas bêtement de manière systématique.

Pensez-vous être l’homme ou la femme de la situation ?

Ici encore, ne permettez en aucun cas que le doute ne puisse s’installer.

Appuyez-vous sur vos expériences pour montrer que vous êtes un vrai professionnel et qu’il ne faut pas s’inquiéter quant à votre niveau de compétence.

Mais, une nouvelle fois, montrez votre caractère en fonction de ce qui ressort du profil de poste, mais aussi de ce qui est attendu par les personnes en face de vous.

Faites donc très attention à tout ce qui va se dire durant l’entretien de recrutement afin de bien rebondir et d’être parfaitement dans les clous de ce qui est attendu de la hiérarchie supérieure qui vous reçoit lors de ce deuxième entretien d’embauche.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 1

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page