Le salaire des cuisiniers en France : de 1300€ à 15000€ / mois

salaire cuisiniers en france
Étude sur les salaires des cuisiniers en France – Crédits : Pixelcrea.bejaia via Wikimedia Commons

La France est réputée pour sa gastronomie et les Français sont reconnus pour être de fins gourmets. Le monde culinaire est donc un secteur qui nous tient particulièrement à cœur. Ainsi, travailler dans ce domaine est un métier prometteur et riche en opportunités en France, surtout dans les grandes villes.

Mais à combien s’élèvent les différents salaires que les restaurants et hôtels proposent généralement aux cuisiniers ?

Combien gagnent les cuisiniers ?

C’est la grande question.

Les cuisiniers gagnent entre 1 300 et 15 000 € bruts par mois. Le salaire diffère selon le poste, l’expérience et les établissements.

Nous allons nous pencher plus en détails sur les différents types de postes que peuvent occuper les cuisiniers pour vous donner des fourchettes de rémunération un peu plus précises.

Quels sont les différents postes de cuisiniers dans une brigade de cuisine ?

Pour une gestion optimale de la préparation des plats en cuisine, la Brigade de cuisine obéit à une hiérarchie bien définie. Différentes catégories de cuisiniers travaillent alors de concert pour mener à bien la mission.

On retrouve alors :

  • Le chef cuisinier ou chef exécutif qui est tout simplement le boss, le grand patron en cuisine ;
  • Le sous-chef ou second de cuisine, il peut y en avoir un ou plus selon l’envergure de la cuisine ;
  • Le chef de partie ;
  • Le commis de cuisine

Il faut également considérer les cuisiniers qui travaillent dans un cadre particulier comme le cuisinier dans la restauration collective.

Ou encore le chef qui possède un parcours et un talent particuliers qui lui ont valu une reconnaissance dans le milieu. Il s’agit du chef étoilé.

Chacun de ces professionnels de la cuisine perçoit un salaire spécifique.

Contrairement aux serveurs et aux barmen, on se rend compte que leur rémunération est plus conséquente. Ceci est surtout dû au fait que c’est le métier vedette du secteur.

Combien gagne un Chef de cuisine ?

La fourchette moyenne est généralement comprise entre 2 500 € et 6 500 € brut par mois.

Le chef cuisinier est en quelque sorte le patron en cuisine. Sa fonction varie beaucoup selon l’établissement (hôtel, restaurant, auberge…), ses dimensions et sa renommée.

Dans tous les cas, il supervise son équipe, gère la cadence et s’assure de la qualité du travail (normes et hygiène). Un chef de cuisine doit posséder un certain charisme et un esprit de meneur d’hommes, capable de s’adapter face aux diverses situations et d’être créatif pour proposer de nouvelles recettes à la clientèle.

Parfois, il est en relation directe avec les fournisseurs pour négocier les prix, vérifier la qualité des produits et veiller à leur ponctualité, car en cuisine, chaque seconde compte.

Selon l‘expérience du chef, la taille, l’emplacement et le type de l’établissement pour lequel il travaille, son salaire varier plutôt nettement.

En savoir plus : Consultez nos annonces de cuisiniers.

Combien gagne un Second de cuisine ?

Généralement, la fourchette de salaire perçu mensuellement par un second de cuisine va de 2 250 à 2 850 € brut par mois environ.

Le second de cuisine est le bras droit du chef de cuisine. Il se doit de maîtriser toutes les ficelles de la cuisine. C’est d’ailleurs le second qui remplace le chef lorsqu’il s’absente.

Justifiant de plusieurs années d’expérience, le second gravit les échelons avec succès jusqu’à atteindre son statut. Dans tous les cas, cet excellent cuisinier possède des qualifications proches du niveau d’un chef. Ce titre sera d’ailleurs un jour le sien, dans l’évolution naturelle des choses.

Il élabore avec son supérieur les nouvelles recettes et tous les deux garantissent la qualité du service, allant des fournisseurs jusqu’à la salubrité des cuisines.

Un second de cuisine doit avoir un excellent sens de l’écoute vis-à-vis du chef, mais doit savoir prendre des décisions en son absence.

Son expérience fait souvent la différence au moment de l’embauche.

second de cuisine

Combien gagne un Chef de partie ?

En général, un chef de partie gagne entre 2 000 et 2 350 € de salaire brut par mois en fonction de l’établissement et l’expérience.

Un chef de partie est un cuisinier se spécialisant dans un domaine précis de l’art culinaire : rôtisseur, boulanger, pâtissier, entremétier, poissonnier, saucier ou encore garde-manger.

  • Le rôtisseur se charge de griller, de rôtir et de faire cuire les différentes viandes. Il doit également avoir une excellente connaissance des parties à utiliser sur chaque catégorie ainsi que du désossage.
  • Le boulanger et le pâtissier sont ceux qui réalisent les viennoiseries, le pain et les desserts.
  • L’entremétier prépare et cuit les légumes, le riz, les pâtes, les soupes et les purées.
  • Le poissonnier est, quant à lui, spécialisé dans les poissons et les fruits de mer. Il connaît la majorité des variétés de poissons et la façon de les cuisiner.
  • Le saucier se charge de préparer tout ce qui concerne les sauces qui accompagnent les plats.
  • Enfin, le garde-manger prépare tous les ingrédients (viandes, légumes, poissons…) afin que les autres puissent s’attaquer plus rapidement à leur cuisson.

cuisinier talentueux

Combien gagne un Commis de cuisine ?

Un commis perçoit habituellement un salaire brut mensuel compris entre 1 300 et 1 750 €.

Le commis de cuisine assiste les différents chefs dans la préparation et le dressage des plats.

Bien que se trouvant au bas de la chaîne, il constitue un maillon indispensable, puisqu’il est présent à tous les niveaux de l’élaboration d’un plat : il range et stocke les produits, écaille les poissons et épluche les légumes avant de laver.

Ensuite, il découpe tous les ingrédients et surveille scrupuleusement leur cuisson.

C’est également le commis qui s’attelle au dressage des assiettes sous les consignes du chef cuisinier.

Enfin, il nettoie les ustensiles de travail et les locaux. Il s’assure du respect des règles d’hygiène et des normes imposées.

Loin d’exercer un métier ingrat, le commis de cuisine démarre au bas de la pyramide. Il passe une étape cruciale pour accéder peu à peu aux niveaux supérieurs de la hiérarchie.

L’assiduité, l’enthousiasme, la patience durant cette période sont payantes. Avoir la bonne attitude permet de fonder des bases solides pour devenir plus tard un excellent chef.

En savoir plus : Consultez nos annonces de commis de cuisine.

cuisinier

Combien gagne un Cuisinier dans la restauration collective ?

Le salaire mensuel moyen d’un cuisinier travaillant dans une restauration collective va de 1 500 à 2 500 € brut mensuel, variant en fonction de différents barèmes tels que l’ancienneté.

Être cuisinier dans la restauration collective implique de préparer quotidiennement une grande quantité de plats (jusqu’à 2 000 assiettes) pour un public large, ayant parfois des exigences très spécifiques.

Il peut s’agir de salariés, de fonctionnaires, d’enfants ou encore de personnes âgées. Ce cuisinier travaille alors dans les cantines des écoles ou des entreprises, les cafétérias ou encore les hospices.

Combien gagne un Chef étoilé ?

Globalement, un chef orné d’une étoile perçoit entre 3 250 € et 4 500 € brut de salaire par mois. Un chef doublement étoilé gagne entre 4 500 et 6 500 € brut par mois, tandis qu’un chef triplement étoilé touche un salaire compris entre 10 000 et 15 000 € brut mensuel.

L’étoile est la plus haute distinction qu’un chef cuisinier puisse obtenir. Michelin, le géant du pneumatique, a mis en place un système de notation des restaurants allant d’une à trois étoiles.

L’établissement reçoit les étoiles, mais le chef cuisinier s’attribue les honneurs et se voit également discerné du fameux titre « étoilé ».

Différents avantages obtenus par les cuisiniers

Hormis son salaire de base, un cuisinier bénéficie de nombreux avantages en numéraires ou en nature qui ne sont pas systématiques, mais varient selon les employeurs et le règlement interne qui gère les salariés.

En voici quelques-uns :

  • Les pourboires : selon la politique des établissements, la brigade de cuisine peut elle aussi toucher des pourboires s’ils sont partagés avec toute l’équipe.
  • Les repas : les repas du cuisinier durant son service sont souvent à la charge de l’employeur. Le plus souvent l’équipe de cuisine prépare un plat en interne ou bien le cuisinier se le prépare lui-même avec les ingrédients du restaurant.
  • Les heures supplémentaires : certains cuisiniers sont opérationnels jusqu’à 15 heures en une journée de travail. Les heures en trop sont comptabilisées en tant qu’heures supplémentaires ;
  • Les congés payés ;
  • Le treizième mois ;
  • Les vacances : les cuisiniers dans la restauration collective bénéficient d’avantages spécifiques comme les vacances scolaires pour ceux qui officient dans des établissements scolaires.
  • Les RTT ;
  • Les jours de fractionnement ;
  • Les jours d’ancienneté ;
  • Mutuelle d’entreprise ;
  • Complémentaire retraite.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : / 5. Votants :

Retour haut de page