Qu’est ce que le contrat d’extra ? C’est pour qui ?

serveuse en extra

Le contrat d’extra est un contrat de travail à durée déterminée spécifique en usage uniquement dans les professions de l’hôtellerie-restauration. Il est généralement de courte ou très courte durée (quelques jours ou quelques heures).

Pourquoi et quand le contrat d’extra ?

Ce contrat a pour but de faciliter les démarches administratives des employeurs (les restaurateurs, hôteliers, patrons de café, etc…) lorsqu’ils ont a faire à des besoins de staff plus ou moins soudains. Lors d’événements spécifiques, par exemple l’organisation de mariage, Saint-Valentin, réception, cocktail…

Il ne peut pas être utilisé par l’employeur pour pourvoir un poste permanent ou à temps partiel.

Le contrat d’extra est obligatoirement conclu par écrit et signé par le salarié à chacune de ses interventions. Un exemplaire du contrat peut être remis au salarié lors de chacune de ses interventions.

Quelle est la différence entre contrat d’extra et contrat de travail à durée indéterminée à temps partiel ?

L’utilisation du contrat d’extra est admis en cas d’accroissement temporaire, irrégulier ou exceptionnel de l’activité de l’entreprise.

Par contre, le caractère permanent et continu de la variation d’activité doit conduire à l’établissement d’un contrat de travail à durée indéterminée à temps partiel.

Qui peut faire des extras ?

Il est possible pour n’importe qui d’effectuer des extras en hôtellerie-restauration.

Officiellement aucune expérience n’est nécessaire mais bien sûr certains postes réclament du savoir-faire et de l’expérience. On ne devient pas cuisinier ou maitre-d’hôtel en 1 jour.

Quand est payé le salarié ?

L’employé recruté en extra doit être payé à chacune de ses interventions. Cela dit, il est possible avec l’accord écrit du salarié, de le payer à une fréquence différente (semaine, quinzaine) sans que la fréquence de la rémunération ne dépasse un mois.

Une feuille de paie est remise au moment du versement de chaque salaire. Cependant, à la demande du salarié, les interventions peuvent donner lieu à la création d’un bon de caisse.

Dans ce cas, à la fin du mois civil en cours, un bulletin de salaire regroupant de manière détaillée l’ensemble des interventions lui est remis.

Le salarié travaillant en extra est payé sur la base du taux horaire conventionnel de la catégorie professionnelle correspondant à l’emploi qu’il occupe.

En savoir plus sur les salaires perçus par les extras dans l’hôtellerie-restauration.

Notre étude (plus générale) sur le salaire des serveurs et le salaire des cuisiniers est aussi susceptible de vous intéresser.

Le salarié doit-il déclaré à la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) ?

Oui, et toute rémunération versée dans le cadre d’un contrat d’extra doit faire l’objet d’une déclaration auprès de la Caisse de prévoyance sociale.

Le salarié a-t-il droit à des congés payés ?

A chacune de ses interventions, en plus de son salaire le salarié perçoit une indemnité de congés payés égale au dixième du salaire qu’il reçoit pour le travail réalisé.

Le salarié a-t-il droit à une indemnité de précarité en fin de contrat ?

Non. Aucune indemnité n’est prévue dans le cadre d’un contrat d’extra.

Comment faire des extras ?

Vous aussi vous souhaitez faire des extras dans l’hôtellerie-restauration, consultez nos offres et déposez votre CV en 5 minutes.

[Pour les employeurs] Modèle de contrat d’extra à télécharger

Disponible gratuitement chez Fiducial (le modèle de contrat vous est envoyé par email) : www.fiducial.fr/Outils-et-modeles/Modele-de-contrat-d-extra