justifier reconversion entretien

Voici comment expliquer et justifier une reconversion professionnelle à un recruteur

Justifier une reconversion professionnelle devant un recruteur peut paraitre une tache plutôt difficile. Mais pas d’inquiétude, il existe un grand nombre d’arguments à mettre en avant et que je vais partager avec vous.

Expliquer son changement de carrière

De nos jours, les carrières sont de plus en plus longues eu égard au recul du départ à la retraite. De ce fait, il n’est pas rare de rencontrer des cas de reconversion professionnelle.

Soyons clair, il n’y a rien de négatif à changer de métier au cours de sa carrière, bien au contraire.

Les gens qui changent de profession au milieu de leur carrière ont souvent beaucoup plus d’enthousiasme que des personnes qui exercent le même métier depuis 20 ou 30 ans.

Lorsque l’on va vous demander pour quelle raison vous souhaitez changer de carrière, vous devez orienter votre argumentation dans deux directions principales.

En effet, généralement lorsque l’on change de métier au milieu de sa carrière, c’est souvent que l’on souhaite quitter quelque chose, mais qu’en parallèle on a une vraie envie de rejoindre autre chose de mieux.

1) Expliquez les raisons qui vous poussent à changer de métier

Il peut s’agir par exemple de raisons de santé : vous ne pouvez plus soulever de poids par exemple où la station debout prolongée n’est plus possible en ce qui vous concerne.

Vous pouvez également expliquer que vous avez fait le tour de la question de votre métier depuis de nombreuses années et que vous aspirez à donner un nouvel élan à votre carrière professionnelle.

Il n’y a rien de honteux à en avoir assez d’un métier que l’on exerce depuis longtemps et dans lequel il est parfois très difficile d’évoluer. C’est ce qu’on appelle l’usure professionnelle qui peut être à la fois physique, mais qui est également très souvent mentale.

2) Expliquez ce qui vous intéresse dans le nouveau métier

Dans un second temps, vous devez dire ce qui vous intéresse particulièrement dans le nouveau métier que vous souhaitez exercer. Il est donc absolument nécessaire de bien préparer votre réponse.

Vous pouvez par exemple préciser que c’est un métier que vous souhaitiez faire depuis de nombreuses années, mais que les opportunités de la vie ne vous ont pas permis de le faire malheureusement.

Dans ce cas, vous pouvez tout à fait préciser que votre motivation est telle que vous avez commencé un parcours de formation qui vous a permis d’acquérir les compétences et les connaissances qui sont aujourd’hui nécessaires.

Selon les cas, il est d’ailleurs tout à fait possible de parler de métier passion. C’est peut-être le cas si vous vous engagez dans une reconversion professionnelle vers un métier artistique, artisanale ou vers un métier de la petite enfance par exemple.

Mais vous pouvez également expliquer que vous venez de découvrir l’existence de ce métier sur Internet par exemple et que vous avez creusé la question pour avoir la certitude que vous vous engagez dans une voie qui vous conviendrait parfaitement pour les prochaines années. N’hésitez pas d’ailleurs à préciser que vous avez rencontré des professionnels et qu’ils vous ont permis de confirmer et de conforter votre projet professionnel.

Dans tous les cas, je vous encourage vivement à engager cette démarche ce qui vous permettra d’avoir la certitude d’être dans la bonne voie.

Il est indispensable d’apparaître comme une personne qui est certaine d’avoir fait le bon choix

Cette certitude accompagnée d’une forte motivation pourra toujours faire la différence auprès d’un recruteur et ce même face à des candidats qui pourraient avoir plus d’expérience.

Quoi qu’il en soit, il est toujours indispensable de mettre en avant la motivation qui est la vôtre pour la nouvelle profession que vous souhaitez exercer.

C’est souvent l’enthousiasme et l’envie de réussir qui permettront de franchir les barrières qui seront mises devant vous.

En effet, il n’est pas toujours facile de changer de métier et il est donc essentiel que votre envie soit réelle et surtout qu’elle soit très clairement exprimée auprès des éventuels recruteurs.

Ne perdez jamais de vue d’ailleurs qu’un grand nombre de recruteurs aimeraient également s’engager dans une démarche de reconversion professionnelle, mais qu’ils n’ont pas forcément eu l’opportunité ou le courage de le faire.

Valoriser ses compétences professionnelles dans le cadre d’une reconversion

Lorsque l’on s’engage dans une reconversion professionnelle, c’est que l’on a déjà un certain nombre d’années d’expérience.

De ce fait, vous possédez forcément des compétences professionnelles et des connaissances techniques qui sont réelles.

Ce sont celles-ci qu’il va falloir utiliser dans le cadre de votre reconversion professionnelle.

En effet, un très grand nombre de compétences professionnelles sont transférables dans un autre métier.

C’est ce qui permet à un grand nombre d’entre nous de réussir avec brio notre reconversion professionnelle.

Listez vos compétences

Je vous engage vivement à dresser la liste de toutes vos compétences professionnelles et personnelles.

C’est à partir de cette liste que vous pourrez vous créer un CV qui corresponde au poste que vous souhaitez exercer à partir de maintenant.

Exemples :

  • Si vous avez travaillé dans le commerce vous pourrez tout à fait mettre en avant des compétences relationnelles qui vous seront utiles dans des métiers d’accueil ou dans de la formation.
  • Si vous avez travaillé dans un milieu artistique vous avez forcément acquis des savoirs qui pourront vous être très utiles si vous envisagez de travailler auprès des enfants.

En fonction du métier que vous visez vous pouvez également valoriser le fait que vous soyez une personne qui a toujours travaillé et qui s’est toujours engagée avec sérieux dans toutes les entreprises fréquentées et ce quelle que soit la difficulté des tâches et des missions qui ont été confiées.

Lorsque l’on engage une reconversion professionnelle, il n’est pas rare que celle-ci soit accompagnée d’un parcours de formation.

Aussi, les différentes notions apprises devront être valorisées que ce soit dans votre CV ou lors de l’entretien de recrutement.

Si, de plus, vous avez eu l’occasion d’effectuer un certain nombre de stages dans le cadre de votre formation, vous pourrez tout à fait mettre en avant ses premières expériences. Grâce à elle, vous pourrez avec certitude rassurer un recruteur qui aurait pu être frileux au départ.

Adaptez votre nouveau CV

Dans votre CV, il ne faut vraiment pas hésiter à décrire le contenu de la formation que vous avez suivie ce qui permettra de compléter la rubrique relative aux compétences que vous avez déjà acquises.

Pensez bien d’ailleurs dans votre CV à mettre en avant les compétences qui pourront vous être d’une grande utilité dans votre prochain métier.

Ce n’est pas forcément le cas de toutes.

Par exemple :

Si vous souhaitez quitter la comptabilité pour travailler dans un magasin vous pourrez toujours mettre en avant la connaissance de la clientèle et la manière d’aborder des rapports professionnels avec elle, mais le fait de savoir faire un bilan ou de passer des écritures comptables n’aura que très peu d’intérêt pour la suite.

Vous le voyez, dans la mise en valeur des compétences ce ne sont pas forcément les compétences les plus techniques ou les plus valorisantes qu’il convient de mettre en avant, mais plutôt celles qui seront le plus adaptées à votre nouvelle carrière professionnelle.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 1

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page