Comment répondre à “de quoi êtes-vous le plus fier ?” en entretien

Nous allons voir de quelle manière il est le plus pertinent de répondre à “de quoi êtes-vous le plus fier ?” en entretien.

Mais avant toute chose, posons-nous la question de savoir pour quelles raisons cette question revient si souvent.

Pourquoi le recruteur pose la question « de quoi êtes-vous le plus fier ? » ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles, le recruteur pose cette question qui n’a pas forcément de lien étroit direct avec le métier que vous exercez ou que vous souhaitez exercer.

1) Pour savoir ce qui est le plus important chez le candidat

En vous posant cette question, le recruteur va chercher à savoir ce qui vous rend le plus fier.

Cela va lui permettre de connaître les valeurs qui sont les plus importantes pour vous.

Ce ne sera en effet, pas la même chose si vous lui parlez d’un montant de chiffre d’affaires ou si vous parlez du jour où vous avez pu rendre service à des personnes âgées qui se trouvaient en difficulté.

Selon le type de poste sur lequel vous postulez, chacune de ces réponses sera plus ou moins appréciée, aura plus ou moins de valeur.

Ne perdons pas de vue que les savoir-être ou qualités personnelles sont de plus en plus étudiées avec attention par les recruteurs.

Une chose dont on est fier en dira beaucoup sur la personnalité d’un candidat.

Il est donc plus qu’important de bien préparer la réponse que vous allez donner à la personne en face de vous lors de l’entretien.

2) Pour savoir quelles réalisations le candidat a pu réaliser

Le fait de poser cette question va aussi permettre de connaître les principales réalisations qui sont les vôtres.

En effet, si votre réponse est banale c’est peut-être parce que vous n’avez rien réalisé qui vous rende particulièrement fier.

Mais, il est fort à parier que vous trouverez toujours quelque chose de pertinent à répondre si vous y avez pensé au préalable.

Pensez donc bien aux choses que vous avez réalisées dans le cadre professionnel.

Mais, ce peut aussi être une réalisation dans votre vie personnelle, comme un engagement en tant que bénévole dans une association caritative ou comme une performance dans le domaine sportif ou culturel.

Comment répondre à “de quoi êtes-vous le plus fier ?”

Comme pour toutes les questions posées en entretien de recrutement, il convient de se préparer de la meilleure des manières.

Il y a donc toute une série d’éléments dont il va vous falloir tenir compte pour ne pas vous tromper.

1) Répondre en fonction des valeurs de l’entreprise

Il est évident qu’en fonction de l’entreprise dans laquelle vous postulez, la réponse ne sera pas forcément tout à fait la même.

Si vous passez un entretien de recrutement dans une entreprise basée sur des valeurs commerciales, vous aurez tout intérêt à parler d’une réalisation professionnelle qui vous a permis de faire exploser un chiffre d’affaires :

« Lors de mon dernier poste, j’ai été très fière de faire progresser de 25 % en un an le chiffre d’affaires du rayon dont j’avais la responsabilité ».

En revanche, si vous postulez dans une association qui a une activité tournée vers le social, essayez de répondre en insistant davantage sur des valeurs humaines :

« J’ai eu l’occasion de préparer un convoi humanitaire et je dois bien vous avouer que j’ai ressenti une réelle fierté lorsque le travail a été terminé ».

2) Répondre en fonction du poste sur lequel vous postulez

De la même manière, vous pouvez répondre en fonction des qualités qui sont attendues pour le poste sur lequel vous postulez.

Si vous postulez sur un poste de chef de rayon dans un magasin de sport, vous pourrez tout à fait insister sur une performance sportive que vous auriez réalisée :

« Je suis très fier d’avoir gravi le Mont blanc l’été dernier ».

Pour ce faire, pensez bien au préalable aux qualités requises pour le poste et mettez-les en parallèle d’événements qui se sont passés dans votre vie.

Si le poste demande une force de travail importante, vous pourrez par exemple, toujours préciser que vous ressentez de la fierté d’avoir préparé tous vos diplômes tout en travaillant pour financer vos études.

Les exemples sont nombreux, mais vous voyez qu’ils ne peuvent être qu’issus de votre vie, d’où l’intérêt de bien y réfléchir au préalable.

3) Répondre en fonction de l’image que vous souhaitez donner au recruteur

Enfin, et c’est tout à fait votre droit, vous pouvez répondre quelque chose même si cela n’a rien à voir avec le poste ou avec l’entreprise que vous souhaitez rejoindre.

Si dans votre vie il y a quelque chose qui vous a rendu fier, vous pouvez toujours en parler.

Ceci peut être d’autant plus pertinent, qu’en fonction de ce qu’il s’agit cela peut totalement séduire un recruteur même si cela n’a absolument rien à voir avec le poste proposé.

Encore une fois, il peut s’agir d’un engagement humanitaire, d’une performance particulière ou d’un résultat remarquable dans le cadre professionnel.

Si ce sont de vos enfants dont vous êtes le plus fier, vous pouvez tout à fait le dire. Il n’y a pas de honte à cela, bien au contraire,  et surtout cela ne veut pas forcément dire que vous ne serez pas disponible pour le travail que vous convoitez.

4) Répondre de manière enthousiaste

Lorsque l’on est fier de quelque chose, il faut l’exprimer avec enthousiasme voire avec de la passion.

Aussi, vous pouvez tout à fait utiliser un ton dynamique pour vous exprimer, ce qui montrera d’autant plus que vous ressentez de la fierté pour ce que vous racontez.

Le fait de ne pas avoir à réfléchir pour donner la réponse, montrera aussi qu’il s’agit d’une chose d’une particulière importance pour vous.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 1

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page