cv laptop

Mettre un travail non déclaré sur son CV est-il une bonne idée ?

Peut-on ou doit-on inscrire dans son CV des activités non déclarées ? Oui et non.

Cc’est ce que Stéphane M., directeur RH depuis 20 ans, va nous expliquer dans cet article.

Ce qu’il est possible d’inscrire dans son CV concernant les activités non déclarées

Lorsque vous réalisez un travail ou une activité « au noir », bien évidemment vous allez pouvoir acquérir un certain nombre de compétences professionnelles.

Aussi, rien d’interdit d’inscrire des compétences professionnelles acquises dans une activité non déclarée.

En effet, peu importe la nature du contrat de travail ou l’absence de contrat de travail. Ce qui intéresse un recruteur, c’est essentiellement ce que vous savez faire.

Exmples :

  • Si vous avez travaillé dans une entreprise de maçonnerie de manière non déclarée et que maintenant vous savez monter un mur, vous pourrez tout à fait préciser dans votre CV que vous savez monter un mur.
  • Si plus jeune vous avez eu l’occasion de travailler en tant que serveur dans un restaurant, vous pourrez toujours préciser dans votre CV que vous avez la capacité de gérer le service d’une salle et d’avoir une approche de la clientèle des plus performante.

De la même manière qu’il est possible d’inscrire des compétences acquises lors d’activités bénévoles il est donc tout à fait possible d’inscrire des compétences acquises lors d’un travail au noir.

Vous ne devez surtout pas vous censurer en ce qui concerne les compétences professionnelles et les savoir-faire, car comme nous le savons il n’est pas toujours simple de mettre en valeur une candidature aussi, il est essentiel de ne pas se censurer à ce niveau-là.

Mais bien évidemment il faut rester honnête et n’inscrire que des compétences que vous maîtrisez.

La question du lieu de l’acquisition des compétences se fera peut-être au moment de l’entretien de recrutement, mais en tout état de cause pas lors de l’élaboration de votre CV.

Dans votre CV, dans la rubrique consacrée aux compétences vous pourrez donc tout naturellement intégrer les compétences et les savoir-faire que vous avez acquis dans toutes les entreprises pour lesquelles vous avez travaillé y compris celles qui ne vous ont pas déclaré.

Ce qu’il ne faut PAS inscrire sur son CV concernant les activités non déclarées

Si vous avez travaillé non déclaré pour l’entreprise X ou Y, il sera préférable de ne pas le mentionner sur votre CV.

Même s’il est peu probable que le recruteur vous demande des bulletins de paye ou des contrats de travail pour vérifier la véracité de vos dires, il vaut mieux néanmoins rester prudent.

De plus, vous pourriez mettre en difficulté l’entreprise qui vous a fait travailler sans vous déclarer.

Ne faites donc jamais apparaître le nom d’une entreprise qui vous a recruté sans vous déclarer.

Le problème est que cela risque de créer des trous dans votre parcours professionnel. Charge à vous pour éviter que ces périodes non travaillées ne soient trop longues, de n’inscrire que les années de travail sur votre CV ce qui évitera des trous de plusieurs mois.

En effet, si vous écrivez que vous avez travaillé de 2020 à 2021, cela sera toujours mieux que d’écrire que vous avez travaillé de novembre 2020 à février 2021.

Je donne d’autres astuces ici : 5 techniques et astuces pour bien justifier les trous dans un CV

Il est d’autant plus essentiel de ne pas inscrire le nom d’une entreprise qui ne vous aurait pas déclaré que parfois, les recruteurs appellent vos anciens employeurs afin d’avoir leur avis sur vos compétences professionnelles. Vous avouerez donc qu’il serait mal venu que la personne en charge de vous recruter apprenne que vous avez travaillé de manière non déclarée pendant un ou plusieurs mois. Même si cela existe et que nous le savons tous, on peut aisément imaginer que le recruteur aurait aimé que vous fassiez preuve davantage d’honnêteté à son égard.

En revanche, si le travail non déclaré n’est que partiel, vous pouvez toujours inscrire le nom de l’entreprise.

Si par exemple vous êtes déclaré la moitié du mois ou simplement pour 20 heures et que vous en faites en réalité 35, rien ne vous empêche d’inscrire sur votre CV que vous avez travaillé pour l’entreprise X ou Y. Il ne s’agira ici en aucun cas d’un mensonge puisque vous avez réellement été recruté. La personne qui vous reçoit n’a pas forcément besoin de savoir si votre travail était à temps complet ou à temps partiel.

Encore une fois, ce qui intéresse un recruteur, c’est ce que vous allez être capable de faire pour lui.

Conclusion

Il est évident de noter que le travail au noir n’est pas forcément une excellente idée lorsque l’on souhaite avoir un CV efficace.

Au-delà du fait que travailler non déclaré n’est pas légal, force est de constater que cela n’enrichit pas forcément un CV et surtout que cela est plus que difficile à mettre en valeur.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 1

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page