trous cv

Trous dans son CV : 5 techniques et astuces pour bien les justifier

Vous avez des trous dans votre CV et vous ne savez pas de quelle manière les justifier auprès d’éventuels employeurs. Vous avez peur que ces périodes non travaillées vous portent préjudice.

Nous allons vous proposer des trucs et astuces pour éviter que ces périodes ne soient vues comme quelque chose de négatif.

Avant de commencer, je peux vous rassurer et vous dire que peu de personnes n’ont aucun trou dans leur CV ; en effet, la crise économique dure maintenant depuis plus de 40 ans et ainsi, toutes les personnes qui sont aujourd’hui sur le marché du travail ont connu des périodes de chômage. Il faut bien se sortir de l’esprit que si nous avons connu des périodes non travaillées, nous ne sommes pas coupables de cet état de fait.

Alors quelles sont les erreurs à éviter et quelles sont les techniques et astuces pour justifier ces trous ?

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre lorsque l’on a des trous dans son CV ?

Un CV doit valoriser une candidature donc il faut éviter de mettre en valeur des éléments qui au contraire peuvent être considérés comme négatifs.

Ne pas commencer par une période de trou

Vous êtes maintenant sans emploi depuis plusieurs mois alors ne commencez pas par cela dans votre CV.

Commencez par inscrire la rubrique qui concerne vos compétences professionnelles.

De cette manière, en étant complet vous allez commencer à intéresser le recruteur.

Celui-ci va voir que vous avez telle ou telle compétence et que vous savez faire telle ou telle chose.

C’est cela l’essentiel.

Si d’entrée vous séduisez le recruteur, son état d’esprit sera très positif à votre égard.

De ce fait, les périodes non travaillées ne vont pas lui paraître si apparentes et il aura beaucoup de tolérance et d’intérêt pour votre parcours professionnel.

Ne pas inscrire noir sur blanc que vous avez eu des trous dans votre parcours professionnel

Autre erreur à ne pas commettre sur le CV : écrire « sans emploi depuis telle date » ou « sans emploi de telle date à telle date ».

Il vaut tout simplement mieux ne rien écrire et peut être que de ce fait le recruteur n’y prêtera aucune attention particulière.

De toute façon, même s’il s’en aperçoit, son cerveau ne sera pas frappé de la même manière que si cela avait été écrit de façon express, et ce surtout si plusieurs périodes de trous sont présentes dans votre CV.

Comment éviter que les périodes de trou ne se voient trop sur votre CV ?

Pour que les périodes de trou ne se voient pas trop dans votre CV, il faut essayer de les remplir et ainsi de les valoriser.

Plusieurs astuces peuvent être mises en place pour éviter des périodes non travaillées ou tout du moins pour en limiter la durée au maximum.

✔️ Occuper un trou dans le CV avec l’éducation des enfants

Si vous avez le bonheur d’être parent, il existe une première petite astuce qui peut permettre de retourner une période non travaillée totalement à votre avantage.

Vous avez décidé de consacrer du temps à l’éducation de vos enfants. Ne perdez pas de vue que l’objectif d’un CV et d’une lettre de motivation est de décrocher un entretien de recrutement. Aussi, même si cela ne correspond pas aux dates exactes de naissance de vos enfants, cela ne pose absolument aucun problème.

Cet argument est d’autant plus intéressant qu’il montre que c’est vous qui avez pris la décision de vous consacrer à votre famille et que cela n’a en aucun cas été une chose que vous avez subie.

Cela fera de vous une personne tout à fait volontaire qui assume ses choix, ce qui est toujours très apprécié des recruteurs.

Stéphane M., Directeur des Ressources Humaines avec qui nous travaillons, nous a confirmé cette idée et trouve qu’il n’y a rien de négatif à vouloir s’occuper de ses enfants, bien au contraire.

Vous pouvez par exemple inscrire une formule du type :

« de mars 2001 à mai 2004, période consacrée à l’éducation de mon enfant dans le cadre d’un congé parental »

ou

« de septembre 2015 à juin 2016, congé sans solde pour accompagner mon enfant dans sa première année scolaire »

D’un coup nous venons de remplir plusieurs années sur votre CV ce qui est une technique efficace.

Vous pouvez d’ailleurs éventuellement l’utiliser à plusieurs reprises (si vous êtes encore en âge de faire des enfants, je vous déconseille de le faire trop souvent car cela pourrait faire peur à un éventuel recruteur).

✔️ Ne pas être très précis sur les dates

Lorsque l’on a un CV bien rempli, nous avons tendance à être très précis sur les dates de nos différentes expériences professionnelles :

Par exemple:

« De 2014 à 2016 »

à la place de

« De décembre 2014 à janvier 2016 »

Si l’on y regarde de très près, cela fait une expérience de 16 mois. Si pour la même expérience on inscrit de 2014 à 2016, tout à coup cette expérience a une durée de 3 ans.

Vous n’avez absolument pas menti (ce qu’il ne faut jamais faire sur un CV) mais vous avez un peu amélioré la réalité.

Si on vous demande des détails lors d’un entretien, il conviendra à ce moment-là d’être plus précis mais le point totalement positif est que vous aurez décroché un entretien qui va vous permettre de défendre vos chances, ce qui est essentiel.

✔️ Valoriser les périodes non travaillées par des formations

Lorsque l’on est à la recherche d’un emploi, il ne faut jamais être dans l’inaction.

A minima, il est important de continuer de se former et d’apprendre de façon régulière.

Vous pouvez vous former sur votre métier initial ou vous pouvez commencer à acquérir de nouvelles compétences ou des compétences qui pourront être tout à fait complémentaires : bureautique, management digital, langues ou tout ce que vous voudrez.

Valorisez la rubrique formation ou formation continue de votre CV est important.

Vous pourrez faire cela que vous vous soyez formé dans un organisme de formation de manière officielle ; mais vous pourrez aussi inscrire cette formation si vous vous êtes formé sur internet de manière indépendante.

L’important est ici de montrer que vous n’êtes pas resté sans rien faire pendant cette période sans emploi ; cela montrera que vous êtes une personne volontaire qui cherche sans cesse à progresser.

De plus, cela montrera également que vous avez acquis de nouvelles compétences et de nouvelles connaissances depuis votre dernier emploi ou entre deux emplois.

Pour conclure, vous voyez bien qu’il existe de réelles techniques pour valoriser un CV et qu’il suffit juste de bien réfléchir à tout ce qu’il est possible de mettre en place.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 1

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page