Région

Le salaire des cuisiniers en France : de 1200€ à 10000€

salaires des cuisiniers

Le cuisinier est chargé de réaliser les plats qui seront servis aux clients.

Cependant, il existe toute une hiérarchie, du commis au chef cuisinier en passant par le chef de partie. Le cuisinier peut aussi évoluer dans la restauration collective.

Cet article fait le point sur les différentes grilles de rémunération des cuisiniers en France en 2017.

Le salaire d’un chef cuisinier

Le salaire d’un chef cuisinier se situe entre 1200 et 10400 euros selon les dernières estimations sur les grilles salariales des cuisiniers de France.

Toutefois, son salaire peut varier considérablement selon le milieu dans lequel il évolue.

Contrairement aux serveurs, on se rend compte que leur rémunération est plus conséquente. Ceci est surtout dû au fait que c’est le métier vedette du secteur.

Dans la cuisine traditionnelle, le chef cuisinier est un meneur d’hommes et peut superviser toute l’équipe.

Cette dernière reste d’ailleurs très variable selon la taille de l’établissement. Quoiqu’il est responsable de la cadence et de la qualité du travail et doit faire preuve de savoir-faire.

En France, dans des villes comme Paris, le salaire brut d’un chef de cuisine tourne autour de 2500 euros nets. Ailleurs, il se situe entre 1600 et 2700 euros nets par mois.

Dans le secteur de la restauration à thème, le chef de cuisine se charge de l’organisation du travail et veille au respect des normes d’hygiène et à la qualité des mets servis.

Dans ce secteur, la grille salariale varie entre 2300 et 3200 euros nets par mois.

Les cuisiniers évoluant dans le domaine gastronomique sont souvent des professionnels expérimentés qui sont dotés de connaissances solides dans presque tous les domaines de la cuisine. Ils doivent surtout faire preuve d’inventivité afin d’insuffler à l’établissement dans lequel il évolue, une véritable marque de cuisine.

Leur salaire est souvent compris entre 3000 et 5000 euros.

Les chefs cuisiniers en brasserie figurent parmi les cuisiniers les mieux payés et leur grille salariale n’est généralement pas inférieure à 2500 euros surtout si l’établissement dans lequel ils travaillent est doté d’une grosse capacité de production et réalise de bons chiffres d’affaires.

Quant aux chefs cuisiniers travaillant dans les hôtels et les restaurants, leur rémunération varie entre 1900 et 3000 euros selon la taille de l’établissement. Ils sont surtout responsables de l’organisation interne de l’établissement et de l’importance accordée à la restauration.

Restauration traditionnelle et restauration collective

Dans le cadre de la restauration traditionnelle ou de la restauration collective, le rôle du cuisinier est de préparer et de réaliser les plats, notamment les entrées, les plats de résistance et les desserts.

Le cuisinier peut être assisté ou non d’un commis pour le service, mais cela dépend de la taille de la cuisine.

Lorsque la taille de l’établissement est importante, le cuisinier travaille avec ses commis et sous la supervision du chef cuisinier qui s’assure de la qualité du travail fourni.

Le salaire du cuisinier varie en moyenne entre 1300  et 1800 euros par mois.

Le chef de partie 1 gagne entre 1100 et 1800 euros et un commis de cuisine gagne entre 1050 euros et 1400 euros.

Le cas des apprentis de cuisine

L’apprenti cuisinier perçoit une rémunération déterminée en pourcentage du SMIC et celui-ci n’est pas soumis aux cotisations sociales salariales.

Ainsi, les apprentis cuisiniers peuvent gagner jusqu’à 78% du SMIC en fonction de son âge et de son année de contrat.

Son salaire peut être supérieur à cette grille si l’entreprise applique par exemple le régime des accords particuliers.

Ainsi, lorsque l’apprenti passe d’une année de contrat à une autre, son salaire augmente à la date anniversaire de son contrat.

Majoration des heures supplémentaires des cuisiniers

Les heures supplémentaires sont les heures de travail accomplies par le salarié à la demande de son employeur au-delà de ses horaires habituels de travail, soit les 35 heures habituelles de travail.

Les heures supplémentaires sont majorées selon les dispositions de la loi du 5 février 2007. Ainsi, de la 36 à la 39e heure, la majoration est de 10% ; de la 40e heure à la 43e heure, la majoration est de 20% ; de la 44e à la 48e heure, les majorations vont à hauteur de 40%.

A noter que ces heures sont calculées en fonction de la semaine et non du mois.

La semaine civile débute le lundi à 0h et se termine le dimanche à 23h59.

Défiscalisation des heures supplémentaires, c'est fini

Comme tous les salariés français, les heures supplémentaires des cuisiniers ne sont plus défiscalisées depuis que le président François Hollande a supprimé cette mesure jadis instaurée par son prédécesseur Nicolas Sarkozy.

Ainsi, il n’est plus possible de défiscaliser les heures supplémentaires et le programme consistant « travailler plus pour gagner plus » tombe à l’eau.

Du coup, les heures supplémentaires des cuisiniers n’ont qu’une incidence relative sur le salaire mensuel à la fin du moins.




Les articles suivants sont aussi susceptibles de vous intéresser :

Le salaire des serveurs en France : fourchette de rémunération
Le contrat saisonnier : explications
Qu'est ce que le contrat extra ?
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus
X