Comment faire pour trouver un emploi dans la restauration (même sans expérience ni diplôme) ?

trouver emploi restauration

Il est possible de faire carrière dans la restauration même si vous ne disposez pas d’un diplôme en hôtellerie-restauration ou dans le cas où vous n’avez aucune expérience dans le domaine.

Quels sont donc les emplois disponibles et surtout, comment procéder pour intégrer cet univers ?

Types d’emplois à faire dans la restauration

  • Chef cuisinier : il contrôle la qualité des repas, gère toute l’équipe en cuisine, se charge de la préparation des plats du chef et de créer les menus. Il est également de sa responsabilité de trouver les bons fournisseurs et négocier les prix des ingrédients.

types emplois restauration

  • Second de cuisine : il est l’assistant du chef de cuisine et le remplace lorsqu’il est absent. Il participe également à l’établissement des menus et la réalisation des plats spécifiques. Tout comme son supérieur hiérarchique, il veille à ce que les ingrédients (légumes, fruits, viandes…) soient de bonne qualité et respectent les normes.
  • Cuisinier : il travaille sous les ordres de chef et second de cuisine. Il se charge de la préparation et du dressage des plats (cuisson, sauces…) en respectant rigoureusement les recettes indiquées. Si l’établissement n’emploie pas de commis de cuisine, il réalise aussi ses tâches.
  • Commis de cuisine : il s’assure que les cuisiniers disposent de tous les matériels et ingrédients pré-préparés dont ils ont besoin pour réaliser rapidement les commandes des clients. Ainsi, il épluche les fruits et légumes, découpe les viandes, émince les oignons et les épices et s’occupe des sauces et plats faciles comme les entrées ou desserts. Il assure aussi le relais entre les personnels de cuisine et de salle (transmet les commandes et les repas). Enfin, il se charge du nettoyage complet de la cuisine avant et après les services.
  • Plongeur : sa principale tâche est de faire la vaisselle et le nettoyage des locaux. Mais dans le cas où tout est déjà propre, il aide les cuisiniers (comme le commis de cuisine) à préparer les ingrédients (éplucher et découper les pommes de terre, les oignons, etc) et les plats faciles. C’est également à lui de vider les poubelles à la fermeture.
  • Serveur : il accueille les clients à leur arrivée, leur trouve une place libre ou les amène à la table qu’ils ont déjà réservé, prend et apporte leur commande. Il doit aussi s’assurer qu’ils soient à l’aise : leur proposer des boissons, leur conseiller plats et accompagnements… À la fin, il leur donne l’addition. Dans certains cas, il débarrasse et dresse le couvert lorsque les clients partent.

emplois restaurant serveur

  • Commis de salle ou runner : il nettoie la salle avant et après l’ouverture du restaurant. Il débarrasse quand les clients partent (change les nappes si nécessaire) et redresse la table.
  • Caissier : il reçoit les paiements.

Attentes et qualifications

De nombreux postes sont à pourvoir dans le domaine de la restauration (15% des offres sont à pourvoir) et les qualifications requises (ainsi que les salaires) sont tout aussi variés.

Il est donc essentiel de choisir l’établissement où déposer votre candidature en fonction de vos compétences et expériences.

En général, les métiers dans le domaine de la restauration s’apprennent sur le terrain, sauf dans le cas du chef et du second de cuisine.

Il n’y a donc pas compétence ou de qualification indispensable pour se faire embaucher.

Vous débuterez sûrement au bas de l’échelle, avec un salaire moindre. Même en démarrant en tant que plongeur ou commis, si vous êtes déterminé et persévérant, une évolution de carrière est (rapidement) envisageable.

Cependant, il est important de remarquer que les restaurants huppés et étoilés, où les rémunérations sont souvent les plus élevées, n’embauchent que des personnes expérimentées.

Ainsi, si vous n’avez ni diplôme ni expérience, il est préférable de commencer par les petits établissements et/ou les enseignes de restauration rapide comme McDonald’s ou KFC.

Habituellement, ces établissements ne se basent que sur votre détermination, présentation et attitude pour les recrutements. En plus, ils offrent de nombreuses formations pour améliorer vos compétences.

Après quelques années, vous pouvez commencer à déposer vos candidatures dans les grands restaurants.

Par contre, pour mieux impressionner les recruteurs, il est conseillé de penser à suivre les formations nécessaires et obtenir au moins le diplôme de CAP cuisine. Un BTS hôtellerie-restauration ou un BAC professionnel hôtellerie et restauration seraient des atouts non négligeables.

Compétences à mettre en avant pour obtenir un job dans la restauration

compétences à mettre en avant restauration

Pour augmenter votre chance d’être engagé dans le domaine de la restauration, il est important de montrer aux recruteurs que vous êtes apte à accomplir les tâches qui vous seront assignées si vous obtenez le poste.

Ainsi, mettez en avant les compétences suivantes dans votre CV et durant l’entretien, surtout si vous ne possédez aucun diplôme.

  • Mentionnez explicitement vos précédentes expériences dans le domaine : le ou les établissements, votre poste, les appréciations de vos supérieurs…
  • Informez-leur également de vos expériences dans des postes similaires (même dans un domaine différent) : si vous avez déjà travaillé en tant que caissier dans un magasin par exemple ou si vous avez déjà exercé un métier dans lequel vous deviez accueillir ou aider des clients … Et même s’il ne s’agit pas d’un emploi, mais d’une responsabilité spécifique dans un groupe, dites-le.
  • Si vous postulez pour devenir serveur ou caissier, indiquez clairement dans votre CV si vous parlez d’autres langues. Les restaurants accueillent souvent toutes sortes de clients (venant d’une multitude de pays) alors avoir une personne capable de les comprendre représenterait un grand avantage. En général, l’anglais est très apprécié.
  • Habituellement, les horaires de la restauration font partie des plus grandes raisons pour lesquelles les gens quittent les postes en restauration. Dites à vos éventuels futurs employeurs que travailler le soir, les week-ends et les jours fériés vous arrange beaucoup (si tel est le cas bien sûr).
  • Avec les clients exigeants et désagréables ou les commandes qui abondent durant les heures de pointe, la pression est souvent au rendez-vous. Rassurez les recruteurs que vous êtes apte à travailler sous pression avec professionnalisme (être aimable, respectueux et souriant quoiqu’il arrive). Donnez des exemples.
  • Si vous n’avez ni expérience ni diplôme, généralement, vous serez recruté au poste de commis de cuisine, commis de salle ou plongeur où vous devrez accomplir des tâches diversifiées. Montrez-leur que vous êtes capables de réaliser avec perfection beaucoup de choses à la fois et rapidement.
  • Dans le domaine de la restauration, peu importe le poste, vous travaillerez toujours dans une équipe. Prouvez que vous êtes un bon coéquipier, responsable et obéissant.

Le piston, ou comment bien exploiter son réseau

Les petits établissements de restauration font notamment plus rarement des offres d’emploi. En effet, recruter peut coûter cher et former de nouveaux employés fait perdre beaucoup de temps. Et puis, il est très difficile de trouver des personnes de confiance.

Par conséquent, les responsables préfèrent se fier à leurs employés et à leur entourage pour trouver des personnes sérieuses, déterminées et persévérantes.

C’est la raison pour laquelle il ne faut pas hésiter à demander à vos amis, proches ou même aux amis de vos amis qui travaillent dans le secteur de la restauration de vous recommander à leurs employeurs.

Parlez-leur de vos compétences, vos expériences, vos motivations et votre disponibilité pour qu’ils sachent vous mettre en valeur.

D’autre part, ils vous connaissent et sauront communiquer à merveille vos qualités en tant que personne.

Cette méthode est également très efficace dans le cas où vous avez repéré une offre intéressante, mais savez que vous avez peu de chance d’obtenir le poste à cause d’un manque d’expérience ou de formation.

Faire du porte-à-porte : une méthode ancienne, mais toujours aussi efficace

porte à porte emploi restauration

Vous pouvez aussi opter pour la méthode ancienne, qui est et restera toujours efficace.

Après avoir déterminé le poste qui vous convient, rédigez ou faites rédiger votre CV et partez vous-même à la recherche d’établissements qui pourraient être intéressés.

Pour ce faire, privilégiez déjà ceux qui sont à proximité de chez vous, ce critère a une très grande influence (vous avez moins de risque d’être en retard, vous n’aurez aucun problème à rester un peu plus tard s’il le faut).

Ensuite, habillez-vous correctement et préparez vous un minimum (c’est le moment de passer chez le coiffeur et de bien se raser) pour montrer aux responsables que vous êtes propre sur vous et présentable pour accueillir les clients.

Lorsque vous arrivez dans le restaurant, demandez à parler directement au manager et remettez-lui votre CV en mains propres pour éviter que les employés l’oublient.

Par ailleurs, venez pendant les heures creuses et non pendant les heures d’affluence. Cela serait une grande erreur. Le manager sera moins occupé et il ne se dira pas que vous n’avez jamais travaillé dans la restauration… De plus vous aurez suffisamment de temps pour échanger un peu.

N’ayez pas peur de montrer qui vous êtes vraiment et de lui parler de vos compétences et particularités. Veillez juste à rester objectif.

Quels que soient les réponses et les refus, il ne faut surtout pas se décourager et poursuivre la quête (élargir les horizons…). Même si l’horizon semble bouché, il y a toujours des opportunités à saisir dans la restauration. Il faut parfois juste être un peu chanceux ou être au bon endroit au bon moment.

Dans la mesure du possible, insistez pour que les managers gardent votre CV, il pourrait avoir besoin de recruter un jour dans le futur.

Épluchez les sites d’emploi et de recrutement puis répondez aux annonces

Pour trouver un emploi dans le domaine de la restauration, il est aussi conseillé de visiter les nombreux sites spécialisés et répondre aux annonces.

Même si vous n’avez pas les diplômes exigés, si vous pensez que vous avez les compétences requises, postulez quand même.

Néanmoins, l’erreur à ne pas commettre est d’envoyer un CV général pour toutes les propositions.

Personnalisez-les en mettant en avant les qualifications et compétences essentielles correspondant au poste en question et aux tâches définies par l’établissement.

Par exemple, si vous postulez pour devenir serveuse, insistez sur le fait que vous êtes accueillante, souriante, serviable et calme lorsque vous travaillez, peu importe les pressions.

Voici des plateformes fiables à ne pas rater si vous souhaitez trouver rapidement un travail dans le domaine de la restauration :

  • Alloextra : https://www.alloextra.com
  • Indeed : https://www.indeed.fr/Emplois-Restauration
  • L’Hôtellerie Restauration : https://www.lhotellerie-restauration.fr
  • hotel-et-toque-job.fr : https://www.hotel-et-toque-job.fr
  • Carrière restauration : https://www.carriere-restauration.com

Notre conseil : déposez votre CV (à jour) partout. Vraiment partout, en ligne et hors ligne

Pour conclure, nous vous recommandons de rédiger un CV mentionnant vos compétences actuelles et de le déposer un peu partout, que ce soit en ligne ou directement dans les établissements.

Accompagnez-le d’une lettre de motivation structurée et convaincante pour mettre toutes les chances de votre côté.

Bonne chance dans vos recherches !

 

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : / 5. Votants :

Retour haut de page