manager et équipe

15 qualités d’un bon manager (et pourquoi elles sont importantes)

Les qualités d’un manager peuvent faire toute la différence.

Être capable d’écouter (pas d’entendre) et de communiquer (pas d’ordonner), est ce que tout employé trouverait de précieux chez un manager.

Si un manager est capable d’établir un climat de confiance avec son équipe, la rétention, la productivité et l’investissement des employés peuvent ainsi augmenter.

1) La bienveillance

Un manager doit avant tout être une bonne personne qui fonctionne avec beaucoup de bienveillance.

Il s’agit en fait de toujours chercher les points positifs dans le travail des employés.

Mais il s’agit aussi de toujours chercher à comprendre pour quelle raison telle ou telle chose n’a pas fonctionné.

Ceci doit toujours se faire avec une vision positive et compréhensive de la situation.

Un manager bienveillant ne fait jamais à un salarié ce qu’il n’aimerait pas que son manager lui fasse.

C’est aussi une personne qui pratique l’écoute active et qui sera toujours à même de rendre service en cas de besoin.

2) L’exemplarité

Un manager doit aussi être exemplaire vis-à-vis de ses équipes.

Même si on ne lui demande plus d’arriver le premier et de partir le dernier comme au 20ème siècle, il se doit de montrer une réelle force de travail.

Si un bon manager doit savoir déléguer, il doit aussi beaucoup travailler et trouver des solutions aux différents problèmes qui peuvent se présenter dans l’équipe.

L’exemplarité doit aussi se montrer dans le comportement de tous les jours et notamment en étant sérieux au travail.

L’exemplarité consiste notamment à ne pas passer plus de temps que nécessaire à discuter autour de la machine à café mais elle consiste aussi à toujours utiliser un vocabulaire approprié au statut de cadre.

3) Être travailleur

Un manager s’il ne doit pas forcément être corvéable à merci doit être une personne reconnue pour sa capacité de travail.

Un bon manager doit avoir un investissement réel et se doit au maximum de se montrer en pause ou inactif à un moment de la journée.

Un encadrant a toujours du travail et se doit dans les moments creux de prodiguer des conseils à ses équipes pour la suite de la journée ou de la semaine.

Le fait d’être travailleur est d’autant plus  nécessaire que seul le travail permettra, en principe, de franchir de nouvelles marches dans l’entreprise.

4) Pédagogue

Être pédagogue est essentiel pour un manager.

S’il doit donner des instructions et organiser le travail, il doit aussi permettre à ses équipes de progresser dans l’exécution des tâches.

Le manager doit donc développer des qualités dans la pédagogie ce qui permettra aux équipes d’acquérir de nouvelles techniques ou de nouvelles connaissances qui pourront être utilisées d’un point de vue professionnel.

Un bon manager doit par exemple rappeler les règles juridiques pour permettre aux salariés de mieux comprendre le contexte et ainsi d’adhérer plus facilement à ce qui leur est demandé.

5) Expert

Le manager doit être un expert dans le domaine qu’il encadre.

Difficile en effet d’être directeur financier en ne connaissant rien aux finances ou d’être chef cuisinier sans savoir préparer un plat.

L’expertise est tout à fait essentielle pour organiser le travail de la meilleure des manières mais aussi pour apprendre de nouvelles choses aux différents membres de l’équipe.

Le fait de savoir faire telle ou telle chose permet aussi de mesurer le temps de travail pour l’exécuter et ainsi de mieux répartir la charge de travail dans les équipes.

6) De bonne humeur

Le travail n’est pas simple tous les jours et on peut aussi avoir des soucis personnels à gérer.

Il est donc très agréable de travailler avec des personnes qui soient d’humeur égale.

Ce doit notamment être le cas du manager que l’on apprécie d’autant plus qu’il est de bonne humeur chaque jour.

C’est en effet à partir de son état d’esprit que peut se développer l’ambiance au sein du service.

Il faut cependant trouver le juste équilibre pour que la bonne humeur ne fasse pas du manager un humoriste qui serait apprécié mais peut-être pas pour les bonnes raisons.

7) Positif

Le manager doit aussi être quelqu’un de toujours positif.

Il est évident que des difficultés risquent de se présenter dans le travail un jour ou l’autre.

Des clients ou des fournisseurs peuvent poser problème, mais il peut aussi y avoir une crise économique qui rende le contexte plus difficile.

Il est donc absolument nécessaire dans ces cas-là de trouver un manager positif qui aura toujours la capacité de ressortir le positif de chaque situation et ainsi de permettre à l’équipe d’être dans une bonne situation.

Il n’y a rien de pire qu’une équipe démotivée parce que découragée à la première difficulté rencontrée.

8) Rassurant

Le manager se doit aussi d’être rassurant lorsqu’un membre de l’équipe se trouve en difficulté d’un point de vue professionnel.

L’expérience du manager doit permettre de savoir qu’à chaque problème il existe une solution.

De la sorte, chaque employé peut se sentir rassuré et ce d’autant plus que le manager pourra éventuellement réaliser lui-même la tâche qui pose tant de difficultés au salarié.

Le ton employé dans les échanges est à ce titre essentiel : le calme rassure toujours.

9) Encourageant

Un manager doit aussi encourager les membres de son équipe.

Ce peut être le cas par exemple si ceux-ci se retrouvent en difficulté momentanée.

Mais ce peut aussi être le cas pour la suite de la carrière d’une personne.

Un bon manager doit encourager les membres de l’équipe à partir en formation pour acquérir de nouvelles compétences ou à passer des concours pour progresser s’il évolue au sein de la fonction publique.

10) Équitable

L’équité est sans doute la qualité la plus recherchée.

Il est tout à fait possible d’être exigeant ou sévère, mais il est absolument essentiel de l’être de la même manière pour tous les membres de l’équipe.

Si vous accordez tel ou tel avantage à un employé, il faudra absolument le faire de la même manière pour tous les autres car sinon le risque est grand de semer la zizanie dans le collectif de travail.

Si par exemple vous payez les heures supplémentaires d’une personne au lieu de lui demander de récupérer, il faudra le faire pour tout le monde.

11) Exigeant

Pour faire progresser ses équipes, un manager se doit d’être exigeant.

Il ne faut jamais se contenter de quelque chose d’approximatif.

De cette manière les employés rendront toujours un travail de qualité et vous seront reconnaissants à long terme même si parfois ils auraient préféré moins travailler ou faire les choses en fournissant un peu moins d’effort.

12) Courageux

Un bon manager doit parfois affronter la hiérarchie dans certaines hypothèses et doit donc faire preuve de courage.

Il peut s’agir de défendre un employé à qui certaines choses injustes seraient reprochées mais il peut s’agir aussi de parfois discuter une stratégie d’entreprise qui n’apparaît pas forcément comme très pertinente.

Les employés seront toujours très reconnaissants à leur manager d’être monté au créneau pour eux.

13) Disponible

Un bon manager doit toujours être d’une grande disponibilité pour les membres de son équipe.

Il doit être disponible pour éventuellement discuter avec un salarié qui aurait une difficulté professionnelle ou même personnelle (les difficultés personnelles ne restent pas à la maison comme on a essayé de nous le faire croire pendant de longues années).

Mais un bon manager doit aussi être disponible pour la hiérarchie qui peut avoir besoin d’échanger en fin de journée sur telle ou telle question particulière.

14) Indulgent

Un bon manager doit aussi faire preuve d’indulgence envers les membres de l’équipe qu’il est amené à diriger.

En effet, tout le monde n’a pas forcément le même niveau d’expertise, le même niveau de rémunération ni même la même vie.

Il ne faut donc jamais juger les salariés avec nos propres valeurs et nos propres repères.

Chacun est différent et l’indulgence doit donc faire partie de la panoplie d’un manager efficace afin de lui permettre de comprendre quasiment tout le monde.

15) Méthodique

Un bon manager doit être méthodique, ce qui veut dire qu’il doit avoir une méthode de travail précise, rigoureuse et qui soit comprise de l’ensemble des membres de son équipe.

Ne perdons pas de vue que les membres d’une équipe auront toujours tendance à copier la manière de travailler de leur responsable.

Si ce dernier n’a pas de méthode, les salariés n’en n’auront pas mais si, au contraire, le responsable est méthodique, il est fort à parier que les employés progresseront de manière très significative dans ce domaine particulier.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 1

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page