manager

Comment devenir le manager de ses anciens collègues sans accroc

Devenir le responsable de ses anciens collègues est une des choses les plus difficiles qu’il existe dans le management.

Pour ne pas rencontrer de trop grandes difficultés, il est absolument indispensable de respecter un certain nombre de règles essentielles.

Nous allons aborder les plus importantes.

Avoir la certitude de vouloir être manager

Sans doute le premier élément à prendre en compte, est de savoir si vous voulez vraiment devenir manager et aussi si vous souhaitez devenir le responsable de l’équipe au sein de laquelle vous travaillez depuis plusieurs années.

La prise de décision ne doit en aucun cas s’improviser, même si la tentation de devenir « chef » et de gagner davantage d’argent peut être réelle.

Il est important de bien prendre conscience des nouvelles responsabilités et des nouvelles difficultés qui seront les vôtres en acceptant le poste de manager.

Une des difficultés principales étant de manager des personnes avec lesquelles vous avez été amené à travailler pendant parfois de très nombreuses années.

Mais si vous êtes prêt, vous ne devez pas hésiter.

Être toujours honnête avec ses anciens collèges

Comme toujours dans le management, il convient de pratiquer l’honnêteté avec les membres de son équipe.

Lorsque l’on manage des anciens collègues de travail, ce principe doit être encore plus respecté.

En effet, si tel n’est pas le cas cela risque d’être particulièrement mal perçu.

Dans ces cas-là, la probabilité que naisse des conflits risque vraiment d’être important ce qui ne devrait pas se produire lorsque l’on s’est parfaitement bien entendu pendant de nombreuses années avec les différents membres de l’équipe.

Définir les nouvelles règles du nouveau jeu managérial

manager reunion

Au moment de la prise de poste, il est très important de réunir votre équipe, et notamment les personnes avec lesquelles vous avez travaillé précédemment.

N’hésitez pas à expliquer vos nouvelles fonctions et le nouveau rôle qui est désormais le vôtre.

En faisant de la sorte, vous officialisez parfaitement que les choses ont changé :

« Même si nous avons longtemps travaillé ensemble, je me vois dans l’obligation de bien vous préciser mes nouvelles fonctions dans l’entreprise. Bien évidemment, cela ne doit en rien changer le respect que j’ai pour vous et les personnes que vous êtes ».

Il est important que vos anciens collègues comprennent bien que vous exercez de nouvelles responsabilités et que de plus, vous serez jugé sur celles-ci.

Dans ce cadre d’ailleurs, n’hésitez pas à leur dire que vous avez besoin d’eux pour réussir dans vos nouvelles fonctions de responsable de service.

Je vous invite même à recevoir vos anciens collègues de manière individuelle si vous le souhaitez.

Cela permettra sans aucun doute d’échanger plus librement et de se dire les choses de manière très simple en face à face.

Expliquez qu’il s’agit d’une belle opportunité

Vous pouvez aussi de manière naturelle, expliquer à vos anciens collègues que cette promotion est une très belle opportunité qui ne pouvait pas se refuser.

En effet, cela est d’autant plus une belle opportunité que vous connaissez parfaitement bien les produits et les services de l’entreprise ce qui facilitera votre prise de poste.

Il en est de même de la connaissance de la structure et de tous ses processus. Le fait de connaitre l’ensemble des interlocuteurs sera un véritable atout pour réussir quelque chose qui n’est pas toujours facile.

Ne jamais oublier d’où l’on vient

Pour bien réussir ce changement de fonctions et pour que la promotion ne constitue pas un échec, il est important de ne jamais oublier d’où l’on vient.

En effet, les personnes que vous allez diriger vous connaissent parfaitement.

Vous devez donc rester authentique et ne pas commencer à jouer un rôle qui ne sera pas du tout apprécié, vous pouvez me croire.

Vous devez, au contraire, faire une force de votre parcours qui devrait pouvoir vous permettre de vous faire accepter beaucoup plus facilement que quelqu’un qui viendrait de l’extérieur.

Garder des rapports privilégiés

Même si vos fonctions sont amenées à évoluer, il semble tout à fait normal de conserver de bons rapports avec ceux qui ont été pendant de longues années vos collègues de travail.

Il serait en effet totalement stupide de mettre en place une barrière vis-à-vis de personnes avec lesquelles vous avez probablement partagé de nombreuses choses et certainement des difficultés.

A partir du moment où les règles sont parfaitement claires pour tout le monde, il n’y a aucune raison de changer quoi que ce soit.

Si par exemple, vous vous êtes tutoyés pendant plus de 10 ans, cela deviendrait un peu bizarre de passer au vouvoiement sous prétexte que vous êtes devenu le manager de vos collègues de travail.

Se former au management

Cela devrait être le cas de toutes les personnes qui sont amenées à faire du management.

Mais cela doit être encore plus le cas d’un salarié qui est amené à devenir le manager de ses anciens collègues.

Contrairement à ce que certaines personnes pensent, le management demande une importante technicité.

En effet, les êtres humains sont tous différents, et il est constant qu’il faut sans cesse s’adapter.

Ainsi, en gérant vos anciens collègues vous allez être face à une situation dont la gestion ne s’improvise pas du tout.

De nombreux organismes de formation proposent des sessions sur cette problématique en particulier.

Mais vous pouvez aussi lire des articles de blog qui pourront tout à fait vous donner des astuces pour être plus performant.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 1

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page