afterwork

Un manager doit-il organiser des afterworks avec ses collaborateurs ?

Créer du lien dans les entreprises, et même dans les administrations, est quelque chose qui est de plus en plus recherché par les managers.

Aller boire un verre dans un bar, aller faire une partie de bowling, de pétanques ou d’aller chanter dans un karaoké… autant d’idées d’afterworks qui s’ils sont très fréquents dans les pays anglo-saxons, ne sont pas encore forcément très répandus en France.

Ils ont pourtant une grande utilité pour les managers comme nous allons pouvoir le voir maintenant.

Quelle peut être l’utilité d’un afterwork pour les managers ?

Les afterworks peuvent être très utiles dans une entreprise qui veut développer un véritable esprit de groupe et qui souhaite aussi aller au-delà de la simple exécution des missions quotidiennes.

En participant à un afterwork, on peut espérer qu’un esprit d’équipe plus important pourra apparaître et que de ce fait, les résultats au travail en seront meilleurs.

Il est vrai que le fait de se rencontrer dans un environnement moins formel peut permettre de créer des relations totalement différentes, notamment avec les supérieurs hiérarchiques.

Une certaine solidarité peut même voir le jour avec une personne avec laquelle on a passé un bon moment de convivialité.

L’utilité d’un afterwork peut aussi être tout simplement de passer un bon moment et ainsi de se détendre.

Cela permettra aussi de ce fait de gagner en efficacité.

En effet, une personne plus détendue est toujours plus performante au quotidien dans son travail.

L’afterwork peut être très utile lorsque l’on est un nouvel élément dans l’entreprise et que l’on n’est pas encore totalement intégré dans les effectifs. Discuter autour d’un verre ou faire une partie de pétanque peut totalement faciliter l’intégration.

De même pendant un afterwork, c’est souvent l’occasion d’apprendre des informations qui sont un peu plus officieuses, un peu moins officielles. On peut en effet se dire plus facilement certaines choses dans une ambiance plus décontractée.

Les afterworks réunissent parfois des personnes qui appartiennent à des entreprises différentes. Dans ce cadre, il peut être tout à fait possible d’enrichir son réseau professionnel.

Ce peut être d’ailleurs l’occasion de commencer à faire des affaires autour d’un verre de fin de journée.

L’afterwork peut aussi, pourquoi pas, être l’occasion de trouver l’âme sœur, de trouver l’amour. Il ne faut pas perdre de vue que c’est souvent au travail que l’on trouve son conjoint ; l’afterwork peut être un vrai facilitateur pour cela.

Enfin, l’afterwork peut aussi permettre d’arrêter plus tôt sa journée de travail.

De cette manière, il est possible de mettre fin au présentéisme qui consiste à rester tard au travail juste pour donner une bonne image (du moins en France).

Il est en effet, plus intéressant de boire un verre entre collègues de travail plutôt que de faire semblant de travailler pour donner l’image d’une personne qui s’investit beaucoup.

Quels peuvent être les désavantages des afterworks ?

Même si l’idée de l’afterwork peut apparaître comme séduisante, elle peut aussi avoir des inconvénients, des désavantages.

Ce peut notamment être le cas si l’afterwork est un dispositif qui est mis en place de manière obligatoire dans l’entreprise.

En effet, si tel est le cas, cela pourra être vécu comme des heures supplémentaires au travail.

Le problème étant que ces heures ne seront pas rémunérées, ce qui est dommage.

De plus, ces afterworks doivent pouvoir commencer assez tôt pour également terminer à une heure raisonnable.

En fait, chacun doit être libre de participer ou pas et surtout de participer de la manière qui lui convient le mieux.

Si tel n’est pas le cas, l’afterwork sera forcément mal vécu par la grande majorité des salariés.

Qui doit assurer l’organisation des afterworks ?

La question est ici de savoir si c’est le manager qui doit organiser cet afterwork ou si, au contraire, l’initiative doit venir de la part des équipes.

Il n’y a pas vraiment de règle bien établie en la matière.

Le mieux est certainement que l’initiative d’organiser ce petit évènement vienne une fois de l’encadrement et une autre fois des membres de l’équipe.

Ce qui compte avant tout c’est que l’organisation se fasse dans une ambiance complète de bonne humeur.

Il ne faut pas être forcé d’organiser un afterwork.

Il doit en effet s’agir de quelque chose que l’on fait avec plaisir ; si tel n’est pas le cas, cela ne fonctionnera pas et de ce fait cela s’arrêtera très rapidement.

Les conditions de bons afterworks

La première chose qui est essentielle pour réussir un afterwork, c’est que l’ensemble de l’équipe ou des équipes soit bien informé de son existence.

Il est donc primordial lors de l’organisation de n’oublier personne.

En effet, ne pas penser à un membre de l’équipe ou à un service serait vraiment une mauvaise chose.

Cela serait totalement contraire à ce qu’il est souhaité de mettre en place.

Ensuite, il est important de réaliser des activités qui plaisent au plus grand nombre des salariés.

Si personne n’apprécie de chanter dans un karaoké, cela n’a aucun sens d’en créer un.

Il existe beaucoup d’autres moyens de créer un vrai esprit d’équipe.

Avant de mettre en place ces afterworks, il peut donc être tout à fait pertinent de demander aux salariés quelles sont les activités qui pourraient les intéresser.

C’est finalement le meilleur moyen de réunir l’adhésion du plus grand nombre.

Un petit sondage par la messagerie de l’entreprise devrait largement suffire.

Ensuite, il peut être tout à fait pertinent d’essayer plusieurs choses afin de voir ce qui fonctionne le mieux. Il n’est d’ailleurs pas interdit de penser que différentes activités puissent être mises en place en fonction des personnes.

Un bon afterwork, cela peut consister à aller boire un verre de manière totalement informelle entre collègues de travail.

Mais, cela peut aussi consister (et ceci est bien plus ancien) à créer une équipe de sport (foot en salle, volley-ball, pétanque…) et de réaliser des compétitions contre des équipes d’autres entreprises.

Il est possible de faire des choses plus originales et l’afterwork peut être l’occasion de découvrir des lieux insolites ou de faire le tour de lieux culturels de manière collective.

A titre d’exemple, j’ai connu une entreprise qui organisait une visite des principaux monuments de la ville en fin de journée pour les nouveaux arrivants et je peux vous assurer que cela avait beaucoup de succès.

Enfin, l’afterwork peut aussi consister en la mise en place de jeux comme des improvisations théâtrales ou des concours de cuisine par exemple.

Le tout est toujours que ces activités soient réalisées dans la joie et la bonne humeur et que chacun soit satisfait d’y participer.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 1

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page