Test PAPI en entretien : exemples et comment s’y préparer

Lorsque l’on passe des entretiens, il est tout à fait possible que l’on nous fasse passer des tests pour compléter nos réponses. Ceux-ci permettent, en principe, d’en savoir plus sur notre personnalité ou notre niveau de compétence sur telle ou telle mission.

Parmi tous les tests qui existent sur le marché, il y a le test PAPI dont nous allons parler maintenant.

Ce test a une soixantaine d’années d’existence et a connu plusieurs évolutions pour coller aux besoins de la société actuelle.

Qu’est-ce que le test PAPI ?

Lorsque l’on parle du test PAPI (Personality and Preference Inventory), on parle d’un test de personnalité qui a une spécificité qui est avant tout professionnelle. L’objectif de ce test consiste en fait à étudier de quelle manière une personne, un candidat se comporte dans le milieu du travail.

Il n’est en aucun cas question de mesurer la capacité de gérer une situation dans un domaine de la vie personnelle.

Le test PAPI a pour but d’analyser quelle est la vraie personnalité d’un candidat pour comprendre plus efficacement quel peut être son rôle en entreprise. L’analyse se fait en étudiant les besoins, les motivations mais aussi le comportement de la personne dont on cherche à étudier la personnalité.

Ce test est utilisé de manière fréquente par les recruteurs avant ou après un entretien de recrutement afin de compléter celui-ci.

Il permet de se recouper avec les réponses qui ont été données et qui parfois sont tellement préparées qu’elles peuvent manquer de sincérité (même si le test peut aussi être préparé de manière assidue).

Le rôle de ce test PAPI est donc double :

  • Tout d’abord, il doit analyser les qualités et les défauts des candidats qui vont passer le test. De cette manière, il sera possible de faire le lien avec la traditionnelle question : « quelles sont vos qualités et quels sont vos défauts ? »
  • Le test PAPI doit aussi permettre de vérifier de manière précise que le candidat reçu possède une personnalité qui soit en totale adéquation avec le poste qui est proposé et sur lequel il postule.

Il est important de noter que le test PAPI peut aussi être utilisé pour juger de la faisabilité d’une promotion d’un salarié au sein de l’entreprise.

Les questions restent les mêmes sauf que l’objectif est totalement différent.

Quelle version du test PAPI ?

Il faut préciser qu’il existe à ce jour, deux versions du test PAPI et que de ce fait, les questions peuvent être amenées à varier.

1) Le test PAPI classique

Dans cette première version du test PAPI, il faut répondre à 90 questions.

Les questions sont posées sous la forme de deux affirmations et il convient de choisir celle qui vous correspond le plus.

L’analyse à réaliser est donc assez simple.

Il n’est pas possible de ne pas répondre à une question.

Il convient donc de toujours faire un choix même lorsqu’il n’est pas simple de le faire et qu’aucune réponse ne correspond réellement à la position du candidat.

2) Le test PAPI normatif

Dans la version normative du test PAPI, les questions sont plus nombreuses puisqu’elles sont 126.

Ici, la manière de répondre est très différente.

Il convient pour l’affirmation qui est donnée de faire un choix entre plusieurs possibilités :

  • 1. pas du tout d’accord
  • 2. pas d’accord
  • 3. assez peu d’accord
  • 4. ni d’accord ni pas d’accord
  • 5. assez d’accord
  • 6. d’accord
  • 7. tout à fait d’accord

Il faut noter que malgré ses 126 questions le test PAPI est assez rapide à passer ; il ne faut pas prendre plus de 20 minutes afin que les réponses restent spontanées et ne soient pas trop réfléchies.

C’est ce à quoi doit veiller la personne qui fait passer le test à un candidat.

Exemples de questions du test PAPI

  1. Généralement j’instaure une bonne ambiance au travail
  2. Je travaille bien en équipe
  3. J’aime octroyer un délai de réflexion avant de démarrer un travail
  4. J’aime ne pas avoir à partager mon bureau
  5. Je n’aime pas recevoir d’ordres trop stricts
  6. J’apprécie l’ambiance collective au travail
  7. J’aime prendre ma décision rapidement au moment de démarrer un travail
  8. J’aime que mes tâches soient exécutées rapidement
  9. Je suis toujours respectueux de la hiérarchie
  10. J’ai besoin de tranquillité sur mon lieu de travail

De quelle manière sont présentés les résultats du test PAPI ?

Lorsque le candidat a répondu à l’ensemble des 126 questions, les résultats sont représentés sous la forme d’un graphique.

Ce graphique est circulaire et va représenter 7 traits de caractère.

Chacun de ces grands traits de caractère est ensuite subdivisé pour permettre de gagner encore davantage en précision et ainsi faciliter le plus possible l’analyse du profil.

Ces 7 traits de caractère sont :

  • Le dynamisme
  • La conscience professionnelle
  • L’autorité
  • La recherche de résultats professionnels
  • Le tempérament
  • La sociabilité
  • L’ouverture d’esprit
test papi
Test PAPI – Exemple de résultats

Bien évidemment, comme nous l’avons déjà précisé, il est possible d’aller un peu plus loin et de mettre en valeur des traits de caractère un peu plus précis : sens du détail, sens de la planification, besoin d’organisation, besoin de réussir, rôle de leader, besoin d’être remarqué, créativité émotionnelle, sérénité et rôle de facilitateur par exemple.

Il ne faut cependant pas trop rentrer dans le détail de la personnalité avec le test PAPI qui reste tout de même très généraliste par rapport à d’autres.

Quel est le but de l’utilisation du test PAPI ?

Une fois que ce test aura été réalisé, le recruteur aura dans les mains un certain nombre d’éléments pour bien mieux cerner les traits de votre personnalité.

Cela pourra largement ouvrir la discussion autour de votre capacité à vous adapter au poste qui vous est proposé et sur lequel vous êtes amené à postuler.

La discussion doit permettre d’affiner les résultats du test et également d’illustrer ces résultats grâce à des exemples très concrets.

C’est pour cette raison qu’il convient absolument d’être le plus sincère possible dans les 126 réponses.

Comme de nombreuses questions s’entrecroisent dans le test, il est tout à fait possible de voir si un candidat se contredit et si du fait de ses réponses il cherche avant tout à jouer un rôle plutôt que d’être totalement sincère.

Les meilleurs conseils pour gérer le test PAPI

Le meilleur moyen de gérer ce genre de test de personnalité consiste à être le plus sincère qu’il soit.

Il n’est en effet pas besoin de stresser puisque les questions sont toutes particulièrement simples et que les réponses ne demandent absolument aucune connaissance.

En fonction du poste mais aussi du profil qui est recherché, certaines réponses seront plus adaptées que d’autres. Il ne faut donc pas chercher à tricher.

De plus, répondre de manière sincère peut aider à mieux se cerner ce qui pourra aider dans le cadre d’une recherche d’emploi mais aussi pour pouvoir bien progresser au sein de l’entreprise.

Les limites du test PAPI

Comme tous les tests qui peuvent exister sur le marché, le test PAPI peut connaître un certain nombre de limites.

Tout d’abord, certains candidats peuvent fausser les résultats en ne donnant pas de bonnes réponses, juste pour pouvoir décrocher un poste.

Mais, si dans un second temps les questions complémentaires sont bien posées il apparaît difficile à un moment ou à un autre que le recruteur ne s’aperçoive pas d’une contradiction ou d’hésitations coupables.

L’analyse du test peut multiplier les facettes de la personnalité d’un candidat autour des 7 grands traits de la personnalité. Il est donc important que le recruteur maîtrise bien la manière dont il faut analyser le test et relativiser certains résultats.

Pour aller plus loin, il est toujours possible de faire passer des tests plus précis, par l’intermédiaire de psychologues du travail.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 2

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page