Les 15 questions entretien d’embauche de secrétaire médicale les plus posées

Vous allez bientôt passer un entretien de recrutement sur un poste de secrétaire médicale et vous vous interrogez sur la manière de préparer au mieux celui-ci.

Je vais passer en revue les principales questions posées en général, ce qui pourra vous être très utile dans le cadre de votre préparation.

1) Pour quelles raisons avez-vous postulé sur ce poste ?

Lorsque cette question vous sera posée, il va vous falloir mettre en avant votre motivation.

Essayez de répondre de manière très concrète en reprenant les termes de l’annonce qui vous ont particulièrement intéressé.

Pour cela, bien évidemment, il vous faudra étudier celle-ci avec la plus grande des minuties.

Pensez à bien relire l’offre d’emploi et les points essentiels avant de vous rendre à l’entretien.

Vous pouvez aussi dire, si c’est vrai, que vous connaissez la réputation de l’entreprise et que c’est ce qui vous a attiré tout particulièrement : qualité de vie au travail, possibilités d’évolutions professionnelles, possibilités de formations par exemple.

2) Que connaissez-vous de notre établissement ?

Cette question est particulièrement importante.

Un recruteur doit absolument sentir que vous vous intéressez à son entreprise.

N’oubliez jamais que pour séduire ou convaincre une personne, vous devez absolument lui parler d’elle.

Je vous invite donc vivement à aller sur le site internet de l’établissement afin de connaître son histoire, mais aussi tous les secteurs médicaux dans lesquels il est amené à intervenir.

Une réponse approximative ne sera pas acceptée, je peux vous l’assurer.

De plus, comment apparaître motivé par une entreprise lorsque l’on ne connaît rien d’elle ?

3) Quelles sont les qualités personnelles que doit posséder une secrétaire médicale ?

Lorsque cette question va vous être posée, profitez pour faire un lien très étroit avec vos propres qualités personnelles.

Je vous invite à parler notamment de discrétion professionnelle, d’empathie, de gentillesse, de patience et de rigueur.

En possédant ces traits de caractère, vous avez la certitude de bien correspondre au profil qui est recherché sur le poste.

4) Quel est votre niveau de compétence en bureautique ?

Ne vous contentez pas comme le font trop de candidats, de préciser que vous maitrisez bien Word et Excel.

Vous devez être plus précis.e et expliquer quels sont les usages que vous avez.

Dans ce cadre, vous pouvez parler de courriers de relance pour les impayés, de tableaux de suivi d’activité par exemple.

De cette manière, le recruteur peut voir que votre réponse est réelle et que vous savez de quoi vous parlez.

5) Pour quelle raison souhaitez-vous quitter votre poste actuel ?

Si vous êtes en poste et que vous souhaitez changer d’entreprise, ne dénigrez surtout pas votre actuel employeur.

Vous pouvez tout simplement dire que votre objectif est de rejoindre une nouvelle entreprise ou un nouveau poste.

Portez plutôt votre discours sur le côté positif du changement que sur une chose négative.

C’est toujours plus intéressant de rencontrer une personne constructive.

6) Pouvez-vous travailler le samedi ?

Il s’agit ici d’une question qui consiste à connaître votre niveau de disponibilité.

Répondez toujours par l’affirmative.

Même si cela vous pose un problème, il sera toujours temps de chercher une solution si votre candidature est retenue.

Il vaut mieux dans un second temps renoncer à une candidature que dire que vous n’êtes pas disponible.

7) De quelle manière réagissez-vous lorsqu’un patient est agressif envers vous ?

Il s’agit d’une situation qui peut arriver de temps en temps, et il est donc nécessaire que vous ayez une réponse à donner à la personne en face de vous.

Je vous invite à ce genre de réponse :

« Lorsqu’une personne est agressive, j’évite de monter le ton de manière que la personne se calme d’elle-même. Dans un second temps, je lui explique que je ne suis pas responsable de la situation et que ce n’est pas la peine de s’en prendre à moi. Ensuite, j’essaye de trouver la solution la plus adaptée possible au problème rencontré par la personne ».

8) Comment envisagez-vous votre carrière dans 10 ans ?

Il n’y a pas forcément de bonne réponse à cette question, mais il y en a une mauvaise qui consiste à se voir ailleurs que dans l’entreprise qui vous accueille aujourd’hui.

Je vous invite à parler d’évolution dans les compétences et de réalisation des tâches qui seront demandées dans 10 ans, et ce d’autant plus qu’avec les progrès techniques, elles seront sans aucun doute bien différentes.

Montrez que vous aimez vous former et que vous êtes aussi une personne qui s’adapte en cas de changement.

9) Seriez-vous prête à suivre des formations sur un nouveau logiciel ?

Il est évident que vous êtes prête à suivre des formations sur un nouveau logiciel.

Vous êtes aussi prête à suivre toutes les formations qui vous seront proposées.

Insistez bien sur le fait que vous souhaitez progresser et acquérir de nouvelles compétences.

10) Qu’est ce que vos proches disent de vous ?

Bien évidemment, ils ne disent que des choses positives.

Parlez donc de points positifs qui peuvent totalement correspondre au poste sur lequel vous postulez.

Parlez de patience ou de générosité en donnant des exemples si besoin.

Dans un coin de votre tête, préparez-vous tout de même à donner un ou deux défauts.

Je vous conseille, à ce titre, de ne dire que des choses que le recruteur sait déjà : j’ai peu d’expérience, je ne connais pas le logiciel que vous utilisez par exemple.

A chaque fois, pensez à trouver la solution à ce problème pour que finalement cela n’en soit pas un.

11) Quelle est la chose dont vous êtes la plus fière dans votre vie personnelle ?

Même si ce sont de vos enfants dont vous êtes la plus fière (ce qui est parfaitement normal), je vous invite à donner une autre réponse plus en rapport avec les qualités nécessaires pour le poste.

Vous pouvez par exemple dire :

« En dehors de mes enfants bien évidemment, ce dont je suis la plus fière c’est d’avoir repris mes études à 40 ans et de faire du bénévolat aux restos du cœur »

De cette manière vous parlez de vos enfants, mais vous montrez aussi d’autres valeurs très utiles pour le poste de secrétaire médicale.

12) Accepteriez-vous de travailler une journée à votre domicile par semaine ?

Il s’agit ici de parler de télétravail.

Quelle que soit votre position par rapport à ce mode d’organisation du temps de travail, je vous invite à vous renseigner au préalable sur la manière dont celui-ci est organisé dans l’établissement.

De cette manière vous pouvez aligner votre réponse sur la pratique mise en place.

Si vous tenez à une journée de télétravail par semaine, n’hésitez pas à le dire ; il ne s’agit plus, en principe, d’un sujet tabou à notre époque.

13) Quelles sont vos atouts par rapport aux autres candidates ?

Question piège dans laquelle il ne faut pas tomber.

Vous devez tout simplement préciser que vous ne pouvez pas répondre à cette question, car vous ne connaissez pas les autres candidates.

En revanche, vous devez profiter de cette question afin de mettre encore en avant vos compétences et vos connaissances.

Mettez bien en valeur l’adéquation entre le poste qui est proposé et l’ensemble des savoirs faire que vous avez acquis lors de vos formations et de votre parcours professionnel.

L’objectif est d’apparaître comme la candidate idéale.

14) Quelles sont vos prétentions salariales ?

Il s’agit d’une question qui est souvent délicate, alors que finalement il n’y a pas de raison.

Je vous invite à faire preuve de précision sans tourner autour du pot, cela ne sert à rien.

Surtout ne commencez pas à vous justifier : dites le salaire que vous souhaitez et que vous estimez mériter.

Précisez bien aussi que vous parlez d’un salaire net avant impôt, cela évite toutes les ambiguïtés.

15) Avez-vous des questions à nous poser ?

Très souvent les candidats ne posent pas de question et c’est très dommage.

Le fait de poser des questions pertinentes montre votre réel intérêt pour le poste proposé.

Je vous invite donc à prendre des notes pendant l’entretien.

Mais, surtout je vous invite à préparer une liste de questions au préalable, sachant qu’il est fort peu probable qu’elles aient toutes trouvé une réponse durant l’entretien d’embauche.

Évitez de poser des questions sur les jours de congés, de RTT ou sur les avantages offerts par l’entreprise.

Concentrez l’intégralité de votre motivation sur le poste et sur l’entreprise.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 1

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page