Les 15 questions entretien d’embauche de centre d’appel les plus posées

Vous allez très prochainement passer un entretien d’embauche pour un poste dans un centre d’appel et vous souhaitez vous y préparer de la manière la plus professionnelle possible.

Je vais vous aider à préparer les réponses à donner aux questions qui sont posées le plus souvent dans ce genre de rencontre.

1) Que retenez-vous de vos précédentes d’expérience dans des centres d’appels ?

Il s’agit ici de mettre en avant les expériences que vous avez eu l’occasion d’avoir.

Vous pouvez par exemple préciser que vous avez pu acquérir les meilleures techniques pour satisfaire un client ou pour garder un prospect le plus longtemps possible au bout du fil.

Vous pouvez aussi préciser que vous avez appris à résister à la pression d’un tel poste et que de ce fait, vous êtes parfaitement apte à tenir un nouvel emploi de conseiller en centre d’appel.

2) Quelles sont à votre avis les qualités personnelles pour travailler dans un centre d’appel ?

Ici, vous allez devoir mettre en valeur plusieurs qualités personnelles, mais surtout vous allez devoir montrer que vous êtes en possession de ces valeurs.

Vous pouvez par exemple parler de patience, de ténacité, de sens de la pédagogie.

Dans la mesure du possible, ne vous contentez pas de citer ces qualités personnelles, mais illustrez-les avec des exemples concrets ce qui donnera davantage de force à votre discours et permettra d’être encore plus convaincant.

A titre d’exemple, vous pouvez dire :

« J’ai un bon sens de la pédagogie ce qui m’a permis d’expliquer le fonctionnement du dispositif d’économie d’énergie dans mon précédent emploi ».

3) Que savez-vous de notre entreprise ?

Il s’agit ici d’une des questions les plus centrales de l’entretien de recrutement.

Vous devez absolument vous être renseigné au préalable sur l’entreprise dans laquelle vous souhaitez venir travailler.

Vous devez connaître le secteur d’activité, les produits fabriqués ou services vendus.

Mais, vous devez aussi connaître la manière dont l’entreprise est organisée.

Plus vous aurez d’éléments concrets, plus vous aurez de chances de convaincre de votre réelle motivation.

Il paraît en effet difficile d’apparaître motivé pour une chose que l’on ne connaît pas du tout ou très peu.

4) Quels sont vos défauts ?

Bien que cette question ne soit pas la plus pertinente, il s’agit d’une des plus fréquemment posées.

Ne citez pas vos vrais défauts car cela pourrait être préjudiciable.

Citez des défauts qui peuvent déjà se voir à travers votre CV.

Il peut s’agir d’un manque d’expérience dans le secteur d’activité ou il peut s’agir de votre âge par exemple.

Quoi qu’il en soit, après avoir cité ce point à améliorer, il est indispensable de bien proposer la solution :

« Je manque d’expérience dans ce secteur, mais je suis une personne qui travaille beaucoup et qui s’adapte rapidement dans un nouvel environnement professionnel »

En répondant de cette manière, vous transformez un défaut en qualité et devenez de ce fait la ou le candidat idéal.

5) Accepteriez-vous de télé travailler ?

Pour répondre à cette question, vous devez au préalable vous renseigner sur la manière dont est géré le télétravail dans l’entreprise.

De ce fait, vous allez pouvoir par exemple répondre :

« Votre entreprise pratique le télétravail un jour par semaine. Cela correspond tout à fait à ce que je souhaiterai faire »

En répondant de la sorte, vous montrez d’une part que vous vous êtes renseigné sur l’entreprise et d’autre part que le mode d’organisation qui est proposé vous convient parfaitement.

6) Avez-vous des contraintes en termes d’horaires ?

Quelle que soit la réalité, lors de l’entretien de recrutement vous devez préciser que vous n’avez absolument aucune contrainte et que vous avez une disponibilité qui est totale.

Il sera toujours temps de vous organiser si vous devez être amené à travailler en soirée ou certains week-ends par exemple.

Il est préférable de ne pas rejoindre un poste parce que ce n’est pas possible pour vous plutôt que de vous tirer une balle dans le pied en disant que vous avez des contraintes horaires importantes.

7) Êtes-vous une personne qui se décourage rapidement ?

Dans un centre d’appel, il est important de ne pas se décourager.

La plupart du temps, vous allez avoir à faire soit à des clients qui ont un problème soit à des personnes que vous devez convaincre de vous prendre un abonnement ou de vous acheter un produit ou un service.

Il est donc probable que les échanges ne soient pas forcément très simples.

Il est donc impossible de se décourager rapidement et c’est ce que vous devez absolument montrer aux personnes qui seront en face de vous lors de l’entretien de recrutement.

8) Pour quelle raison voulez-vous changer d’emploi ?

Lorsque cette question vous est posée, je vous conseille de ne jamais critiquer votre actuel employeur.

Vous pouvez par exemple préciser qu’il ne vous est pas possible de progresser et que de fait, bien que vous soyez parfaitement bien dans cette entreprise vous souhaitez connaître une vraie évolution professionnelle.

Mais, surtout vous devez préciser que votre motivation porte sur le poste qui est proposé et pour lequel vous avez postulé.

Mettez toujours en avant le positif qui vous amène à rejoindre une nouvelle entreprise plutôt que le négatif qui vous en fait quitter une autre.

9) Quelles sont vos prétentions salariales ?

Cette question apparaît toujours comme délicate, mais en fait elle ne devrait pas l’être.

Précisez bien le salaire que vous souhaitez recevoir et surtout dites bien si vous parlez en salaire brut ou en salaire net avant impôt.

Soyez sûr de vous et ne vous excusez pas de demander telle ou telle rémunération.

Il n’y a aucun problème à demander un salaire qui corresponde à votre expérience et à vos compétences professionnelles.

10) Pourquoi devrions-nous vous recruter ?

Si cette question peut sembler un peu directe, elle a pour objectif de voir de quelle manière vous réagissez.

Dans ce cas, n’hésitez en aucun cas à mettre en valeur le mieux possible vos compétences professionnelles et vos qualités personnelles.

Faites bien le lien avec l’offre d’emploi.

De cette manière, vous apparaitrez totalement comme le candidat idéal, comme une évidence pour le recruteur qui n’aura pas d’autre choix que de retenir votre candidature.

11) Y a-t-il quelque chose qui n’apparait pas sur votre CV et dont vous voudriez nous parler ?

Vous pouvez par exemple parler de quelque chose dont vous êtes fier : engagement dans le bénévolat, performance sportive, vos enfants.

Quoi que ce soit, faites en une chose positive « grâce au sport, j’ai appris l’endurance », « je suis très fier de mes grands enfants qui sont aujourd’hui indépendants »…

12) Comment vous voyez vous d’un point de vue professionnel dans 10 ans ?

Les recruteurs apprécient les gens qui souhaitent progresser et les personnes fidèles.

De ce fait la réponse est très simple :

« J’espère toujours faire partie de vos effectifs et surtout je souhaite pouvoir progresser dans mes missions et après quelques années d’expérience pouvoir avoir de nouvelles responsabilités »

13) Est-ce que vous appréciez de suivre des formations ?

Bien évidemment, vous devez répondre de manière positive.

N’hésitez pas à mettre en valeur les compétences que vous avez pu acquérir lors de formations récentes.

En montrant que vous avez suivi de nouvelles formations depuis que vous avez quitté l’école, vous montrez que vous avez soif d’apprendre.

Précisez aussi que dans le cadre de l’évolution que vous souhaitez et de la modernisation constante de notre société, la formation est devenue une chose obligatoire.

14) Connaissez-vous les techniques pour satisfaire une personne ?

Vous devez ici vous servir de vos précédentes expériences si vous en avez.

Vous pouvez notamment préciser que vous avez suivi des formations qui vous ont permis de progresser en la matière.

N’hésitez pas à citer une ou deux techniques que vous connaissez.

Si vous n’avez pas d’expérience, ce que le recruteur sait déjà, vous pouvez toujours répondre que bien écouter ce que disent les personnes permet toujours de les satisfaire.

15) De quelle manière réagissez-vous lorsqu’une personne est déplaisante au téléphone ?

Ici, il vous suffit de montrer que vous êtes une personne calme et que vous ne répondez pas à l’agressivité avec les personnes qui ne sont pas agréables.

Contentez-vous de préciser que vous restez totalement serein.e et que vous orientez votre discours autour du problème de la personne.

En cherchant absolument à résoudre cette difficulté, vous allez voir la personne changer de comportement et même avoir un rapport totalement apaisé.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 2

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page