email arret maladie

Mail à employeur pour aviser d’un arrêt maladie (2 exemples)

Vous travaillez en entreprise ou dans une administration et vous vous demandez de quelle manière vous allez devoir vous y prendre pour prévenir votre employeur que vous êtes en arrêt maladie.

Nous allons vous donner les conseils pour bien respecter les formalités nécessaires et ainsi ne pas avoir d’ennuis.

Comment rédiger un mail pour prévenir son employeur d’un arrêt maladie ?

Il est tout à fait possible de nos jours de prévenir votre employeur que vous êtes en arrêt maladie par mail, mais pour ce faire vous devez absolument joindre une pièce jointe qui est indispensable :

L’arrêt maladie que vous a remis votre médecin traitant ou un spécialiste en fonction de la pathologie dont vous souffrez.

Pensez à préciser dans votre message que l’arrêt maladie se trouve en pièce jointe mais que vous allez envoyer le modèle original par courrier dans la journée.

De cette manière vous êtes parfaitement tranquille.

Dans le mail d’accompagnement, je vous invite à respecter certaines règles qui sont essentielles pour ne pas avoir de problème.

Le délai

La première chose à respecter c’est le délai de prévenance de votre employeur.

Vous devez informer de votre absence dans les 48 heures à compter du premier jour d’absence.

Mais je vous invite vivement à le faire dès que vous aurez un arrêt.

Si vous attendez trop longtemps cela va apparaître comme fait exprès.

Les dates d’absence

Lorsque vous allez rédiger le mail, il n’y a pas trop de choses à préciser, mais vous devez au moins informer des dates d’absence.

Même si celles-ci sont inscrites dans l’arrêt maladie, le préciser permettra à tous les destinataires du mail d’être informés sans forcément avoir à ouvrir la pièce jointe, et ce d’autant plus que souvent les médecins ont tendance à avoir une écriture très difficilement lisible.

Vous pouvez même pour que ce soit encore plus simple, préciser la date de votre retour.

Facultatif

Même si ce n’est en aucun cas obligatoire, je vous invite à préciser que vous êtes disponible pour donner telle ou telle information en cas de besoin.

Cela montrera votre investissement dans l’entreprise, ce qui est toujours très apprécié des employeurs et des chefs de services, vous pouvez me croire.

Vous pouvez par exemple utiliser ce genre de formulation :

« Dans la mesure où mon état de santé le permettra, vous pourrez tout à fait me contacter si vous avez besoin d’une information ».

N’oubliez pas ensuite de préciser que vous tiendrez votre employeur informé en cas de prolongation afin qu’il lui soit possible de s’organiser du mieux possible :

« Je ne manquerai pas de vous tenir informé dans l’hypothèse où mon état de santé ne me permettrait pas de reprendre comme prévu ».

Ici aussi, cela sera grandement apprécié.

Vous n’avez pas besoin de préciser de quelle maladie vous souffrez

En effet, le secret médical vous protège.

De ce fait, n’envoyez pas le premier volet de l’arrêt car c’est sur celui-ci qu’est inscrite la pathologie.

En revanche, gardez le précieusement car vous en aurez besoin en cas de contrôle.

Exemples d’email pour prévenir son employeur d’un arrêt maladie

Voici maintenant deux exemples de mails dont vous pourrez vous inspirer si vous le souhaitez.

Exemple 1 : Mail pour prévenir son employeur d’un arrêt maladie

Monsieur le Directeur des Ressources Humaines,

Je me permets de vous faire parvenir ce message pour vous informer que je suis en arrêt maladie. L’arrêt que je vous ai joint précise que je suis arrêté à partir d’aujourd’hui jusqu’à vendredi prochain.

J’ai également prévenu mon responsable de service afin qu’il puisse organiser le travail au mieux pendant mon absence. Je tiens à vous préciser qu’en cas de besoin et si mon état de forme me le permet, c’est avec grand plaisir que je donnerai les informations nécessaires. De la même manière, je me permettrai de vous faire parvenir un nouveau message en cas de prolongation même si je souhaite de tout mon cœur que cela n’arrivera pas.

Je me permets de vous préciser que ma maladie n’est pas trop grave, mais que le médecin traitant a préféré que je me repose quelques jours de manière à ne pas aggraver mon état de fatigue constaté maintenant depuis quelques jours.

En vous remerciant de votre compréhension.

Bien à vous.

Exemple 2 : Mail pour prévenir son employeur d’un arrêt maladie COVID-19

Madame la cheffe de service,

Je vous prie de trouver en pièce jointe mon attestation délivrée par la sécurité sociale et qui précise que je suis positif au Covid-19.

Je vais de ce fait devoir être isolé à mon domicile jusqu’à mardi prochain comme cela est précisé sur l’attestation transmise. Au regard du peu de symptômes dont je souffre, je pense pouvoir travailler de mon domicile, ce qui m’évitera de prendre du retard dans le rendu des dossiers.

J’ai prévenu l’ensemble de mes collègues ainsi que la directrice des ressources humaines que je me suis permis de mettre en copie pour que mon dossier administratif soit réglé comme il se doit.

De plus, j’ai prévenu la sécurité sociale que certains de mes collègues étaient cas contacts, en espérant vraiment n’avoir contaminé aucun d’entre eux.

Je reste bien évidemment à disposition si la maladie ne s’aggrave pas dans les prochains jours. Je ne manquerai pas de vous tenir informée de l’évolution de mon état de santé.

Dans l’attente d’un retour rapide.

Bien cordialement

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 2

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page