babysitting

Comment mettre habillement le baby-sitting sur le CV (exemples)

Est-il judicieux d’inscrire vos différentes expériences de baby-sitting dans votre CV ?

Nous allons voir que parfois cela peut avoir de l’intérêt alors que dans d’autres hypothèses cela ne sert strictement à rien en fonction du profil qui est le vôtre et du moment où vous en êtes de votre parcours professionnel.

Nous verrons aussi comment bien décrire cette expérience sur votre CV.

Situations lorsqu’il n’est pas indispensable d’inscrire vos expériences de baby-sitting

Si le CV a besoin d’être le plus complet possible, il n’en demeure pas moins qu’en fonction de son âge et de son niveau d’expérience, il n’est pas la peine de parler de vos expériences de garde d’enfants.

En effet, si vous avez 35 ans et que vous travaillez dans le secteur commercial ou dans la restauration, vous comprendrez bien que vos expériences de baby-sitting réalisées lorsque vous étiez étudiant, n’apporteront pas grand-chose si ce n’est qu’elles prendront de la place sur le CV pour rien ou quasiment rien.

N’oubliez jamais que vous ne devez inscrire sur votre CV que les choses qui sont susceptibles de valoriser votre candidature.

Situations dans lesquelles valoriser vos expériences de baby-sitting

Il est en revanche plusieurs cas dans lesquels il peut paraitre comme nécessaire voire indispensable de bien valoriser votre expérience en garde d’enfants.

Dans ce cadre, chaque expérience peut apporter une réelle plus-value à votre candidature.

1. Vous avez peu d’expérience professionnelle

Tout d’abord, et dans un premier temps, si vous avez peu d’expérience professionnelle (voire pas du tout), vous pouvez bien noter que vous avez été amené à garder des enfants pendant vos études ou simplement lorsque vous étiez jeune.

Cela montrera au moins que vous avez été confronté au monde du travail pour gagner vos premiers euros.

Et de ce fait, cela montrera tout de même que vous avez été confronté avec les contraintes du monde du travail.

Cela montrera de plus que vous êtes une personne courageuse qui n’attend pas que l’argent tombe du ciel et qui a déjà sacrifié des soirées pour gagner de l’argent.

Même si cela n’est pas une chose extraordinaire, il s’agit tout de même de quelque chose qu’il convient de mettre en avant, surtout si vous avez très peu d’expérience professionnelle au regard de votre très jeune âge.

De plus, de cette manière il vous sera possible de créer une rubrique « expérience professionnelle » qu’il conviendra ainsi d’alimenter du mieux possible.

2. Vous souhaitez travailler dans le secteur de la petite enfance

Si vous souhaitez travailler dans le secteur de la petite enfance, il est évident que toute expérience de ce type mérite d’être mise en avant de manière significative.

En effet, si vous avez juste une formation et quelques semaines de stage, tout ce que vous pourrez ajouter et qui vous aura permis d’acquérir des compétences sera bon à mettre dans votre CV.

Ne négligez pas ces expériences de garde d’enfants car, sans que cela en ai l’air elles permettent d’acquérir des compétences et des savoirs être qui vous seront toujours utiles plus tard dans le monde du travail.

Même s’il ne s’agit pas toujours d’une expérience formalisée dans un établissement spécialisé et même si ce travail n’a pas toujours été déclaré, ce qui compte ce sont les compétences et savoir-être que cela vous a permis d’apprendre.

A lire sur ce thème : Mettre un travail non déclaré sur un CV, est-ce une bonne idée ?

En effet, le travail auprès des enfants n’est pas toujours très simple et cela permet le plus souvent d’apprendre l’humilité et la patience.

Il ne faut pas croire qu’il suffit de laisser un enfant regarder la télévision ou de le coucher le plus tôt possible lorsque l’on fait du baby-sitting.

Alors de quelle manière convient-il de faire pour valoriser une telle expérience ?

De plus, vous pourrez aussi avoir appris à préparer des repas, à changer un enfant ou tout simplement à prendre des responsabilités lorsqu’il s’agit de prendre soin d’un enfant.

Comment valoriser une expérience de baby-sitting ?

Lorsque l’on souhaite réaliser son CV, il faut être précis et complet et il ne suffit pas de ce fait d’écrire :

❌ « Différentes expériences dans le baby-sitting »

Si vous faites cela, vous risquez de ne pas suffisamment valoriser votre expérience ce qui serait réellement dommage.

C’est pourquoi, il convient, comme pour toute expérience professionnelle, de pratiquer avec le plus de précision possible en détaillant les différentes tâches réalisées même si elles vous paraissent évidentes.

Ce n’est qu’à ce titre que vous apporterez des éléments positifs à votre CV.

Commencez donc dans un premier temps par borner dans le temps vos différentes expériences. Il est évident que plus vous aurez pratiqué longtemps plus cela aura d’impact sur votre candidature.

A titre d’exemple vous pouvez noter :

✔️ 2019-2021 : diverses expériences de baby-sitting chez des particuliers pour des enfants de 2 à 11 ans.

Vous n’avez bien évidemment pas à inscrire le nom des parents pour lesquels vous avez travaillé (d’autant plus si ce travail n’était pas déclaré).

Vous voyez très clairement que vous apporter un certain nombre de précisions qui pourront être d’une grande utilité pour un éventuel recruteur.

Il ne s’agit pas de la même chose d’être présent pendant que l’enfant dort que de lui préparer les repas, lui faire sa toilette par exemple.

Vous pouvez ensuite décrire avec précision les différentes missions qui ont pu vous être confiées par les différents parents pour lesquels vous avez été amené à travailler.

Par exemple :

  • Préparation des repas pour des bébés et pour des enfants d’une dizaine d’années
  • Animation d’activités telles que la peinture ou le dessin
  • Surveillance du sommeil pendant la nuit
  • Change de bébés
  • Réalisation de toilettes.

Vous voyez de cette manière vous donner des éléments particulièrement intéressants pour des parents qui souhaiteraient vous recruter.

De la même manière, cela enrichit le CV si vous souhaitez travailler dans une structure de la petite enfance ou d’un un centre de loisirs.

Une directrice de crèche pourra voir assez facilement que vous connaissez les principales bases du métier et que de fait vous pourrez vite vous adapter.

Pour plus de détails et de précisons, vous pouvez consulter mon article Bien rédiger son CV de baby sitter (avec exemple). J’y donne de plus amples renseignements et plus d’exemples.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 1

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page