chef de rang

Réussir son CV de chef de rang (avec exemples et guide)

Si vous visez un poste de chef de rang, préparez un CV retraçant vos qualités. L’employeur a besoin de détecter dans votre curriculum vos expériences et vos atouts en rapport avec les exigences du poste.

Suivez ces conseils pour établir un CV complet de chef de rang.

Exemple de CV de chef de rang

cv chef de rang

Version texte :

Chef de rang polyvalent, 3 ans d’expérience

Léon Coulicou
Rue Varichon, 69008 Lyon
06 22 22 22 22
[email protected]

Profil 

Titulaire d’un BTS en hôtellerie-restauration, j’aspire à confirmer mes connaissances par la pratique. Fort de mes 5 années d’expérience en tant que chef de rang, je connais les aléas de ce métier. Capable d’assurer un rang de 10 tables et une équipe de 15 commis de salle et serveurs. Enfin, je sais mettre de l’ambiance dans mon équipe tout en assurant un service sérieux et parfait.

Compétences :

  • Dressage des tables
  • Maîtrise des techniques de préparation et de finition des recettes
  • Maîtrise de la découpe de viande devant le client
  • Management d’une équipe de 15 commis de tables et serveurs ou plus
  • Caractère souriant et méthodique
  • Résistance au stress
  • Maîtrise des codes de communication avec les clients et aptitude à gérer les clients difficiles ou insatisfaits

Expériences professionnelles

Chef de rang au restaurant Guy Bardel de Lyon
Septembre 2016 – aujourd’hui

  • Rang de 10 tables
  • Management de 15 commis de salle et serveurs
  • Ouverture et fermeture du service
  • Dressage de 75 couverts par jour en moyenne
  • Facturation et encaissement

Chef de rang au restaurant de l’Arteloge à Lyon
Septembre 2015 – octobre 2016

  • Rang de 8 tables
  • Management de commis de salle et extras
  • Dressage de 60 couverts par jour en moyenne
  • Ouverture et fermeture du service

Formation

  • 2013 : BTS en hôtellerie-restauration à Ferrandi Paris
  • 2013 : Formation HACCP hygiène alimentaire en restauration à Paris
  • 2011 : CAP hôtellerie-restauration après formation au Lycée Hôtelier Guillaume Tirel à Paris
  • 2009 : BEP hôtellerie-restauration après formation au Lycée Hôtelier Guillaume Tirel à Paris

Mobilité

  • Véhiculé avec permis de conduire.

Compétences linguistiques

  • Français langue maternelle
  • Anglais professionnel niveau expérimenté C1
  • Espagnol courant niveau B2

Centres d’intérêt

Basket ball, moto, dessin, cuisines du monde

Conseils d’écriture de CV de chef de rang

1. Ajoutez un titre à votre CV

Le titre de votre CV doit décrire le poste que vous visez ainsi que votre expérience d’une manière précise.

Indiquez vos expériences et vos compétences dans cette section, mais restez le plus bref possible.

Il ne s’agit ni d’une phrase d’accroche ni de la rubrique profil. C’est le résumé de votre CV.

Comme il s’agit d’une entête, vous n’avez pas besoin de construire une phrase grammaticale.

Utilisez tout simplement un signe de ponctuation, notamment une virgule si nécessaire.

La règle de construction de l’intitulé de CV est simple : le poste souhaité, l’expérience et les compétences.

Voici quelques exemples de titre de CV de chef de rang :

  • Chef de rang, 2 ans d’expérience dans 1 étoile Michelin
  • Chef de rang polyvalent, titulaire d’un BTS en hôtellerie-restauration
  • Chef de rang en restaurant gastronomique, 3 ans d’expérience

2. Ayez de l’impact avec une bonne accroche / profil

Pour que votre CV de chef de rang soit impactant, soignez bien son ouverture à l’aide d’une bonne accroche.

Cette section s’intitule habituellement « Profil » ou encore « À propos de moi », « Résumé », « Sommaire »…

Elle vient après le titre du CV bien qu’elle doive être rédigée en dernier lieu pour faire simple.

L’accroche décrit vos atouts et vos meilleures réalisations.

Vous pouvez aussi mettre en avant vos objectifs professionnels dans cette section.

La rubrique profil doit alors être très informative. 

Elle sert à retenir l’attention du recruteur sur votre profil candidat.

Essayez néanmoins de tout exprimer en 4 ou 5 phrases tout au plus, car seule une accroche courte et percutante peut être efficace.

Ne tombez pas dans l’erreur de vous montrer prétentieux dans cette section. Le but est d’informer vos employeurs que votre candidature est compatible avec le poste visé.

Vous pouvez par exemple parler de vos meilleures réalisations avec des chiffres à l’appui ou encore énoncer vos atouts sous forme de liste à puce.

3. Utilisez une section « Compétences »

Parmi les compétences de chef de rang, vous pouvez par exemple évoquer dans votre CV :

  • Votre maîtrise des codes de communication avec les clients
  • Votre aptitude à respecter les règles d’hygiène et de sécurité applicables dans la restauration
  • Votre aptitude à travailler sous pression
  • Votre sens de l’organisation
  • Votre sens du service parfait
  • Votre maîtrise du dressage des tables et des techniques de préparation
  • Votre aptitude à superviser les commis de salle et les serveurs
  • Votre sens de l’accueil
  • Votre rigueur et votre respect envers les autres
  • Votre aptitude à travailler en équipe

La pratique de langues étrangères est également un réel atout dans le métier de chef de rang.

Tous les établissements apprécient bien ces compétences linguistiques.

Si vous maîtrisez l’anglais, vous gagnez plus facilement des points lors de votre candidature.

Indiquez votre niveau en anglais dans la rubrique « Compétences », voir dans une rubrique « Langues» si vous en parlez davantage.

4. Décrivez votre expérience professionnelle

La section « expérience professionnelle » est la plus importante dans votre CV, car c’est la partie la plus scrutée par les embaucheurs.

Pour chaque expérience mise en avant, précisez :

  • la date
  • le poste occupé
  • le nom du restaurant
  • la ville où se trouve cet établissement

Évitez de parler de toutes vos expériences professionnelles dans cette rubrique au risque d’être inutilement trop long.

Faites le tri et évoquez uniquement vos expériences en rapport avec les exigences du poste communiquées dans l’offre d’emploi.

Encore une fois, il est conseillé d’annoncer vos accomplissements à l’aide des données quantitatives et chiffrées.

C’est la manière de retenir plus facilement l’attention des recruteurs et c’est moins ennuyeux qu’une simple liste de tâches.

Vous pouvez par exemple dire :

Chef de rang au restaurant Guy Bardel de Lyon
Septembre 2016 – aujourd’hui

  • Rang de 10 tables
  • Management de 15 commis de salle et serveurs
  • Ouverture et fermeture du service
  • Dressage de 75 couverts par jour en moyenne
  • Facturation et encaissement

Chef de rang au restaurant de l’Arteloge à Lyon
Septembre 2015 – octobre 2016

  • Rang de 8 tables
  • Management de commis de salle et extras
  • Dressage de 60 couverts par jour en moyenne
  • Ouverture et fermeture du service

Serveur au restaurant Le Condé à Lyon 
Avril 2013-aout 2015

  • Accueil des clients
  • Prise de commande
  • 30 couverts par jour
  • Écoulement des stocks

5. Ajoutez votre formation

Si vous avez suivi des formations qualifiantes ou certifiantes (ou non) en hôtellerie, précisez-les dans la section « Formation ».

Mentionnez bien le nom de votre école.

Si vous avez obtenu un diplôme en hôtellerie-restauration, n’hésitez pas à le renseigner à vos recruteurs.

Évitez néanmoins de faire une longue liste de formations.

Décrivez uniquement les plus pertinentes par rapport à votre candidature.

Inutile également d’évoquer votre brevet de collèges et toutes les informations moins importantes qui risquent d’alourdir votre CV.

6. Indiquez votre mobilité

Si vous visez un poste de chef de rang, il peut être important de mentionner le moyen de locomotion que vous utiliseriez pour rejoindre votre lieu de travail.

Vos futurs employeurs prennent surtout compte de ce détail si leur établissement est inaccessible via les transports en commun.

Si vous avez une voiture ou une moto ou encore un permis de conduire, vous pourriez gagner des points dans certaines situations.

Pensez à mentionner ces informations dans la rubrique mobilité pour augmenter vos chances d’être embauché.

7. Soyez pertinent et pas trop long

Essayez d’avancer des informations pertinentes et utiles dans chacune des rubriques de votre CV.

Écartez tous les renseignements sans aucun rapport avec le poste visé même si ceux-ci semblent intéressants dans un autre domaine.

Même avec un parcours professionnel enrichi, votre curriculum doit faire 2 pages au plus.

Le mieux, c’est de tout dire en une seule page.

8. Relisez-vous

Votre CV bien établi, il est temps de le lire à plusieurs reprises.

C’est une étape à prendre au sérieux pour éviter de faire mauvaise impression et de finir à la poubelle.

Ce serait dommage après tant d’effort.

Vous pouvez solliciter l’aide d’une autre personne pour détecter les fautes que vous n’auriez peut-être pas vu.

Vous avez aussi la possibilité de vous servir d’un outil de vérification d’erreurs ou encore du correcteur intégré dans Word ou Google Docs.

Assurez-vous que votre CV est exempt d’erreurs avant de l’envoyer au format PDF pour éviter les éventuelles modifications liées lors de sa réception.

Articles similaires :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 5 / 5. Votants : 1

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page