rh multitaches

Les 12 compétences nécessaires pour réussir dans les RH

Vous souhaitez faire carrière dans les ressources humaines et vous vous posez la question de savoir quelles sont les compétences nécessaires pour réussir dans ce domaine.

Nous allons voir avec Stéphane M., directeur RH depuis plus de 20 ans, qu’il existe des compétences techniques mais que certains savoir-être sont aussi absolument indispensables.

competences pour réussir dans les rh

1. Des connaissances juridiques

Une des premières compétences que l’on doit posséder lorsque l’on travaille dans une direction des ressources humaines ce sont des compétences en droit du travail ou sur le statut de la fonction publique selon que l’on travaille dans le secteur privé ou dans le secteur public.

Celles-ci sont essentielles et en constante évolution ; il est donc très important de mettre en place une veille juridique pour toujours être à jour.

2. Des compétences dans la gestion des budgets

Travailler dans les ressources humaines veut également dire, gérer la masse salariale et tout le budget relatif au personnel.

Il est donc important de posséder des compétences pour limiter au maximum les dépenses ou tout au moins les gérer de la manière la plus efficace possible.

Cette compétence est d’autant plus recherchée aujourd’hui en temps de crise que les ressources ont tendance à diminuer de manière très régulière dans les entreprises et même dans les administrations.

3. La discrétion professionnelle

Les personnes qui travaillent dans les services ressources humaines ont beaucoup d’informations qu’il convient de ne pas dévoiler : niveau de salaire, situations familiales, maladies…

Il peut même s’agir d’une faute professionnelle lorsque des informations sont dévoilées alors qu’elles ne le devaient pas.

4. La polyvalence

Lorsque l’on travaille dans un service RH, il arrive de manière constante que l’on passe d’une tâche à une autre.

Il est donc important de faire preuve de polyvalence et de réactivité pour gérer des missions qui ne sont pas forcément toujours liées entre elles.

En effet, dans une même journée il peut arriver de déclarer un accident du travail, de faire la paye et de finir par réaliser le bilan d’une session de formation.

5. La conduite de projets transversaux

Comme nous l’avons dit, les ressources humaines sont diverses et sont considérées comme un service support pour les autres.

Aussi, la transversalité est de mise lorsque l’on travaille sur la santé au travail ou sur la formation par exemple.

En effet, ces matières concernent l’ensemble des équipes de l’entreprise ou de la collectivité. Il est donc important d’avoir la capacité de conduire et d’impulser des projets.

6. Aimer les gens

Les ressources humaines nous mettent en rapport de manière quotidienne avec les salariés.

Il est donc essentiel d’aimer les personnes et d’apprécier de les aider car sinon il va être très difficile de mener ses missions à terme.

Il faut notamment faire preuve d’empathie et de patience car toutes les personnes rencontrées n’ont pas forcément les mêmes attentes ni les mêmes degrés de compréhension.

7. Des connaissances en santé au travail

La santé au travail est au centre des ressources humaines.

On parle en effet de plus en plus de risques physiques ou de risques psycho-sociaux.

Il convient donc d’avoir des bases mais surtout d’avoir la capacité de trouver les bonnes informations en la matière en cas de besoin.

Le conseil en santé au travail est souvent important pour des salariés qui n’ont pas forcément les bons repères.

8. Des capacités organisationnelles

La matière des ressources humaines est très variée et très complète.

Au-delà d’un travail administratif important, il y a aussi un travail relationnel très chronophage.

Il est donc nécessaire d’avoir une très bonne organisation pour mener à bien toutes les missions mais aussi afin de respecter les délais essentiels comme celui de la paye par exemple.

Ceci est d’autant plus important que c’est souvent vers le service des ressources humaines que l’on se tourne pour avoir des conseils dans l’organisation du travail.

C’est pour cela qu’il convient de créer des outils qui peuvent être utilisés dans plusieurs services.

9. Des compétences en bureautique

Comme tous les métiers administratifs, il est essentiel de maîtriser les différents logiciels de bureautique pour travailler en RH.

En effet, il convient de rédiger des notes ou des courriers mais aussi d’élaborer des tableaux de bord de suivi (masse salariale ou absentéisme par exemple).

Enfin, lors de l’animation de réunions de travail, il peut être tout à fait pertinent de réaliser une présentation avec plusieurs diapositives.

Il est également souvent important de savoir utiliser des logiciels professionnels comme celui pour faire la paye ou pour gérer les congés ou les différentes absences.

10. De la modestie

Les ressources humaines nous apprennent de manière régulière que la vérité d’un jour n’est pas forcément celle du lendemain.

Il est donc très important de ne pas penser détenir la vérité car lorsque l’on travaille avec de l’humain, il est clair que chacun possède ses valeurs et son vécu.

De fait, les réactions peuvent être totalement différentes d’un salarié à un autre.

De plus, la matière est tellement étendue qu’il ne faut jamais penser tout savoir.

11. Une réelle volonté d’apprendre

C’est d’ailleurs pour cela que lorsque l’on travaille en ressources humaines, il faut toujours apprendre.

L’apprentissage est important car les textes changent de manière régulière mais aussi car les exigences et les attentes des salariés sont sans cesse en évolution.

Il est donc absolument essentiel de ne pas rester sur ses acquis professionnels.

De la même manière, de façon régulière de nouvelles contraintes apparaissent qu’il faut absolument apprendre à appréhender du mieux possible.

12. De la disponibilité

Lorsqu’un problème humain apparaît, il est parfois difficile de le remettre au lendemain.

De ce fait, il est important d’être disponible tant au niveau des horaires qu’au niveau de l’écoute.

Ceci d’autant plus que les problèmes des salariés ne s’arrêtent pas forcément une fois qu’ils ont passé la porte de l’entreprise.

Mais si la disponibilité est importante, il convient aussi de savoir prendre du recul sur tous les événements rencontrés.

Il n’est pas question de ne pas s’y intéresser mais il s’agit d’être vigilant pour ne pas faire un transfert qui pourrait être difficile à vivre dans un second temps.

Articles similaires :

Non trouvé

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : 0 / 5. Votants : 0

Aucun vote pour le moment

Retour haut de page