Comment devenir commis de cuisine ? (salaire, études, avantages, carrières)

commis de cuisine travaillant en cuisine
Dans les coulisses du métier de commis de cuisine – Crédit photo : Johnn

Les chefs cuisiniers ont besoin d’aide pour la réalisation de certaines tâches essentielles afin de mieux se concentrer sur la préparation des plats. C’est le commis de cuisine qui se charge alors de cette mission.

Des compétences spécifiques sont requises pour pouvoir débuter et évoluer à ce poste. Avant de vous lancer, il est donc important de connaître en quoi consiste le métier de commis de cuisine et le parcours à suivre pour pouvoir l’exercer.

Qu’est-ce qu’un commis de cuisine ?

Le commis de cuisine est un aide-cuisinier. Il s’agit d’un professionnel de la cuisine, souvent un débutant qui souhaite percer dans le domaine de la l’hôtellerie-restauration.

Sa principale mission est de s’assurer que son supérieur dispose de tous les ingrédients et outils nécessaires pour réaliser ses plats.

Le commis de cuisine :

  • Range et classe les divers ingrédients
  • Épluche et découpe les fruits et légumes
  • Lave les laitues, les choux, les légumes
  • Prépare les sauces faciles
  • Étale les garnitures des tartes, des pizzas, ou encore des gratins
  • Râpe les fromages ou les épices
  • Réchauffe les plats pré-préparés
  • Prépare les ingrédients nécessaires
  • S’occupe de l’entretien de la cuisine
  • Découpe la viande et bien d’autres encore

Lorsque le commis de cuisine gagne en expérience, la préparation de certains plats faciles à réaliser (hors-d’œuvre, salade de fruits ou potages) peut lui être confiée. Il se charge également des repas de tous les employés du restaurant.

Quand le chef a achevé la préparation des plats, le commis les dispose sur les assiettes qu’il donne ensuite aux serveurs.

Enfin, il a la responsabilité de maintenir la propreté et l’hygiène de la cuisine avant et après les heures de travail.

Avant l’ouverture, il range les provisions, vérifie bien que tout ce dont le cuisinier pourrait avoir besoin est là et balaie la cuisine.

Avec l’aide ou non d’un plongeur ou une femme de ménage, il nettoie et range les ustensiles de cuisine ainsi que tous les matériels utilisés (four, micro-ondes, cuisinière, plaques…) quand le restaurant ferme.

De manière générale, le commis de cuisine reste toujours en cuisine sauf dans le cas où il s’agit d’une petite structure. Dans ce cas, il est possible qu’il porte également la casquette de garçon/fille de salle.

Du fait des attributions y afférentes, ce poste exige une personne ambitieuse, résistante, patiente et en bonne condition physique et mentale.

Dans tous les cas, le commis de cuisine doit être apte à travailler sous pression, surtout dans les restaurants célèbres où les clients sont nombreux et souvent impatients.

Il peut travailler dans un restaurant classique, dans la restauration collective ou dans la restauration rapide.

Combien gagnent les commis de cuisine ?

Le salaire d’un commis de cuisine se situe entre 1 300 et 1 750 € environ.

Il varie en fonction de l’établissement. Généralement, ce sont les grands restaurants étoilés qui offrent les rémunérations les plus élevées.

C’est aussi dans ce genre d’établissement que vous pouvez acquérir plus de connaissances et d’expériences. Par contre, vous évoluerez plus lentement.

Il faut souligner que votre salaire dépend également des diplômes et qualifications officiels que vous détenez.

Quelles études faut-il faire pour devenir commis de cuisine ?

Il faut un CAP Cuisine pour avoir la possibilité d’exercer ce métier.  Les études durent 2 ans au total, avec les stages inclus.

Le commis de cuisine doit maîtriser parfaitement l’utilisation de tous les matériels de cuisine afin d’optimiser le temps de préparation des repas. Et puis, il est aussi essentiel qu’il sache les entretenir correctement.

C’est ainsi que les instituts culinaires comme le lycée professionnel ou le Centre de Formation des Apprentis (CFA) initient les apprenants aux diverses tâches du commis de cuisine comme :

  • Préparer convenablement les matières premières pour que le chef cuisinier puisse les utiliser immédiatement pour la préparation des mets
  • Préparer (cuire aussi) certaines recettes faciles comme les entrées, les sauces ou encore les desserts
  • Réchauffer correctement les plats surgelés (durée et mode de cuisson)
  • Disposer de manière esthétique et propre les repas dans les assiettes
  • Organiser et nettoyer son espace de travail
  • Utiliser correctement les ustensiles et matériels

Le futur commis de cuisine est également formé sur les règles et normes d’hygiène à respecter dans les cuisines afin de prévenir les risques de contamination des aliments.

Par ailleurs, des niveaux d’études approfondies en hôtellerie ou cuisine comme le Bac Pro Cuisine ou  BTS représentent un atout majeur qui accélère l’évolution professionnelle.

En général, le commis de cuisine peut être embauché même s’il n’a pas d’expérience.

Cependant la détention du CAP ouvre bien des portes dans ce domaine.

Quel type de carrière espérer pour les commis de cuisine ?

commis de cuisine avec le chef cuisinier
Le métier de commis laisse place à des possibilités d’évolutions rapides – Crédit photo: Louis David

Comme pour tout type de métier, il est tout à fait possible de percer quand vous êtes commis de cuisine.

Il suffit d’être attentif aux instructions des chefs et tout autre supérieur hiérarchique et persévérer.

Au fil des expériences, vous pouvez devenir chef de partie et avoir la responsabilité d’une catégorie spécifique : poisson, viande, légumes, desserts et bien d’autres encore, selon les menus du restaurant.

En faisant preuve de compétence, il est possible que vous soyez promu en tant que second.

En plus de cuisiner, vous remplacerez le chef lorsqu’il est absent, notamment pour vérifier que tous les plats sont préparés dans les règles.

Enfin, il est tout à fait possible que vous deveniez un jour chef cuisinier. En tant que tel, vous serez responsable de la cuisine et préparerez spécialement les « plats du chef ».

Si vous voulez rester commis de cuisine, avec l’expérience, vous pouvez plus facilement trouver un emploi de commis auprès de restaurants étoilés pour un meilleur salaire, même à l’étranger.

Quels sont les avantages d’être commis de cuisine ?

deux commis préparant des plats

  • L’assurance de trouver un job rapidement. 15% des offres du secteur sont à pourvoir, alors pas de chômage à l’horizon !
  • Être commis de cuisine ne nécessite pas de longues études. Après le secondaire, il est possible d’entrer directement en lycée professionnel et deux ans après vous pouvez débuter votre carrière.
  • De nombreux établissements engagent des commis de cuisine sans expérience ou même en cours d’étude.
  • Si vous êtes compétent et persévérant, il est tout à fait possible d’évoluer très vite dans le métier.
  • Durant les saisons hautes, vous êtes rémunéré pour les heures supplémentaires. De plus, dans certains établissements, plus vos heures de travail sont prolongées, plus la majoration est grande.
  • Si vous êtes vraiment passionné de cuisine, vous serez ravi d’enrichir petit à petit vos connaissances dans le domaine. Et puis, c’est toujours mieux d’avoir de bonnes bases avant d’avancer.
  • Vous vous ennuyez rarement en étant commis de cuisine parce qu’il y a toujours des choses à faire et à apprendre.
  • Enfin et non le moindre, vous avez la possibilité de goûter à de nombreux plats spécialement délicieux élaborés par les chefs ! Et aussi d’apprendre à confectionner ces plats vous-même en les copiant.

Quels sont les inconvénients d’être commis de cuisine ?

  • Le travail est parfois très fatigant. Vous devez arriver avant tout le monde pour tout préparer et partir en dernier pour nettoyer et ranger. Et puis, il arrive que vous n’ayez même pas le temps de prendre une petite pause quand il y a beaucoup de clients. Le tout en restant debout bien sûr.
  • Les horaires ne sont pas évidents, surtout si vous avez une famille. Ils ne sont pas toujours fixes et en général, vous travaillez le soir.
  • Il faut parfois avoir à faire à un chef cuisinier exigeant. Les ordres tombent et le ton n’est pas toujours cordial. L’ambiance d’une cuisine de restaurant peut parfois être électrique.
  • Vous devez avoir suffisamment de patience et une grande maîtrise de soi puisque les tâches les plus agaçantes vous sont parfois confiées (émincer les oignons, trier les aliments…).
  • Les débutants se blessent fréquemment (coupures et autres) à cause du manque d’expérience et la rapidité requise.

 

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note moyenne : / 5. Votants :

Retour haut de page